Version classiqueVersion mobile

Jean De Fabrègues et la jeune droite catholique

 | 
Véronique Auzépy-Chavagnac

Sources et bibliographie

Texte intégral

I. Sources

Les sources ont été rangées par genres et, dans chaque genre, par ordre chronologique, à l’exception des “Lettres à Jean de Fabrègues” et des témoignages, qui ont été placées par auteurs, selon l’ordre alphabétique.

A. Fonds Fabrègues

1. Écrits de Jean d’Azémar de Fabrègues

a) Journaux intimes (1914-1929).

b) Écrits inédits : Projet de DES, n.d. ; Les corps portent les âmes, manuscrit, n.d. ; Entretien avec Pierre-Henri Simon, dactylographié, n.d., vraisemblablement 1968.

c) Lettres :

  • Réponse écrite pour Charles Maurras à un correspondant bonapartiste,1er février 1930.

  • Lettre à Charles Maurras, n.d.

  • Lettre à Thierry Maulnier, n.d., vraisemblablement décembre 1936.

  • Lettre à Monique de Fabrègues, datée “du soir 23h et jeudi matin”, écrite au lendemain de Munich.

  • Lettres à Robert Loustau, n.d., vraisemblablement août 1941.

  • Lettre à Emmanuel Mounier, 27 mai 1949.

  • Lettre à Monsieur le Chef de la Censure Régionale, 6 juin 1944.

2. Documents concernant la vie de Jean de Fabrègues

G. Lambert, lettre à Mme Commis, 29 août 1915.

Mr. Lichnerowiez, discours au lycée Michelet de Vanves.

Marty, projet de manifeste pour Réaction, n.d.

M. Parodi, notice d’inspection générale de M. d’Azémar, 29 mai 1934.

René Dommange, Lettre à Jean Loisy, 27 mai 1935.

Lettre d’Henri Bergson, non adressée, vraisemblablement destinée à Gabriel Marcel, 16 novembre 1937.

Projet de manifeste de Civilisation, n.d.

Témoignages portés à la Libération en faveur de Jean de Fabrègues : lettres de Jacques de Montjoye (3 décembre 1945), Jean Peyrade (13 mars 1946), Jean Joba (22 mars 1946), du Colonel Henri Vernon-Ziegler (3 avril 1946).

Lettre d’André Nicolas, destinataire inconnu, vraisemblablement Pierre Carreau, 12 novembre 1951.

3. Lettres à Jean de Fabrègues

René Barjavel, 28 octobre 1949.

André Bellessort, 19 mai 1935.

Lucien Bérard, 19 mai 1935.

Henri Bergson, 16 novembre 1937.

Georges Bernanos, 23 janvier 1929, 11 mars 1930, 10 mai 1930, 27 mai 1930, 15 août 1931, n. d., vraisemblablement octobre 1931.

Maurice Blanchot, 7 janvier 1932.

Paul Bourget, 20 septembre 1926.

Henri Caillemer, 29 septembre 1935.

Jean Chauvy, 8 juin 1933, 17 juin 1942.

Georges Coquelle-Viance, 28 juillet 1936.

Louis Cruvellier, 15 mai 1959.

René Dalbin, 12 avril 1926 (à Guy de Montferrand).

Michel Dard, n.d, dans le cadre du projet de Réaction.

Domenach, 29 mars 1972.

Georges Duhamel, 17 janvier 1938.

René Follain, 1er septembre 1930.

Maurice de Gandillac, 5 mai 1927, 25 septembre 1928.

Godmé, n.d., vraisemblablement mai/juin 1931.

Grenier, 2 décembre 1940.

Mgr Émile Guerry, 17 juin 1949.

Édouard de La Rocque Séverac, 27 juillet 1936.

Le Cour Grandmaison, 31 mai 1935.

André Malraux, 13 février 1931.

Gabriel Marcel, n.d.

André Maurois, 8 juin, vraisemblablement 1938.

Jacques de Montbrial, 12 juin 1929.

François Perroux, 3 avril 1938.

Un prêtre, au front, 12 juin 1917 (à Jean d’Azémar).

Mgr Roland-Gosselin, 21 juin 1949.

Mgr Roncalli, 20 juin 1949.

Denis de Rougemont, 3 février 1935.

André Rousseaux, 22 février 1935.

Pierre Schaeffer, 3 juillet 1941.

Gustave Thibon, 19 juin 1944.

René Vincent, 29 janvier 1932.

B. Fonds publics

Archives nationales :

AJ (16) Académie de Paris, versements effectués en 1972 par l’université Paris III et IV.

F (7) 13241, Police générale.

C Témoignages

Luc Baresta, ancien rédacteur en chef de La France Catholique, 17 février 1986, 5 février et 20 mai 1987, 27 février 1988. – Robert Boudet, 17 février 1988. – Jean Daujat, 11 janvier, 20 janvier 1991. – Michel Denis, ancien collaborateur à La France Catholique, 27 février 1988. – Antoine de Fabrègues, fils de Jean de Fabrègues, ancien collaborateur à La France Catholique, 21 décembre 1987. – Jean-Melchior de Fabrègues, fils de Jean de Fabrègues, 17 février 1990. – Monique de Fabrègues, épouse de Jean de Fabrègues, 8 février 1986, 11 février, 4 novembre, 21 décembre 1987, 3 juin 1988, 13 juin 1989. – Henri Guitton, 18 mars 1988. – Jean Guitton, 2 mars 1988. – Jean Peyrade, 8 juillet 1999. – Henri Rollet, 12 avril 1988. – François Saint-Pierre, secrétaire général des Écrivains Catholiques, 11 mars 1988. – René Vincent, 20 mai 1988, 26 janvier 1989. – Amédée d’Yvignac, 11 février 1987.

II. Sources imprimées

Les sources imprimées ont été classées en écrits contemporains et périodiques. Les écrits sont rassemblés par périodes et, à l’intérieur de chaque période, par thèmes. Dans chaque thème, l’ordre est alphabétique, par auteurs. Les périodiques sont également rangés par périodes et, à l’intérieur de chaque période, apparaissent par ordre chronologique. Pour chaque périodique, les articles sont classés par ordre alphabétique de noms d’auteurs.

A. Écrits contemporains

1. Avant 1930

a) Sur la période

Jacques Bainville, Les Conséquences politiques de la Paix, Paris, Fayard, 1920.

Maurice Donnay, Des souvenirs, Paris, Fayard, 1933.

André Siegfried, Tableau des partis en France, Paris, Grasset, 1930.

b) Sur l’engagement des intellectuels en politique

Agathon, Les jeunes-gens d’aujourd’hui, Paris, Plon, 1913.

Marcel Arland, Sur un nouveau mal du siècle, Paris, 1924.

Julien Benda, La Trahison des clercs, Paris, Grasset, 1927.

Nicolas Berdiaeff, Un nouveau Moyen Âge, Paris, Plon, 1927.

Georges Bernanos : Correspondance (1904/1934), T.1, Paris, Plon, 1971.

Henri Daniel-Rops, Notre inquiétude, Paris, Librairie Académique Perrin, 1927.

Henri Massis, Défense de l’Occident, Paris, Plon, 1927.

Charles Maurras, Enquête sur la monarchie, Paris, Nouvelle Librairie Nationale, 1924.

c) Sur le débat philosophique et politique autour du catholicisme

Georges Bernanos, Sous le soleil de Satan, Paris, Plon, 1926.

Georges Bernanos, L’Imposture, Paris, Plon, 1927.

Maurice Blondel, Le procès de l’intelligence, Paris, Bloud et Gay, 1922.

Jean Guitton, Portrait de Monsieur Pouget, Paris, Gallimard, 1941.

Gabriel Marcel, Journal métaphysique, Paris, NRF, 1928.

Jacques Maritain, Antimoderne, Éditions de la Revue des Jeunes, 1922.

Jacques Maritain, Réflexions sur l’intelligence et sur sa vie propre, Paris, Nouvelle Librairie Nationale, 1924.

Jacques Maritain, Trois Réformateurs, Paris, Plon, 1925.

Charles Maurras, Le Dilemme de Marc Sangnier. Essai sur la démocratie religieuse, Paris, Nouvelle Librairie Nationale, 1906.

Charles Maurras, La Politique religieuse, Paris, Nouvelle Librairie Nationale, 1912

Charles Maurras, L’Action Française et la religion catholique, Paris, Nouvelle Librairie Nationale, 1913.

Charles Maurras, Le Pape, la Guerre et la Paix, Paris, Nouvelle Librairie Nationale, 1917.

Charles Maurras, Le Bienheureux Pie X, sauveur de la France, Paris, Plon, 1953.

Amédée d’Yvignac, Vers une politique chrétienne, Paris, Éditions de la Gazette Française, 1928.

d) Sur la condamnation de l’Action Française

Louis Dimier, Vingt ans d’Action Française et autres souvenirs, Paris, Nouvelle Librairie Nationale, 1926.

Nicolas Fontaine (Louis Canet), Saint-Siège, Action Française et catholiques intégraux. Histoire critique suivie, entre autres documents, d’un mémoire sur le “Sodalitium Pianum” et de la “Lettre du gouverneur Smith” Paris, Librairie Universitaire, J. Gamber, 1928.

Jacques Maritain, Une opinion sur Charles Maurras et le devoir des catholiques, Paris, Plon, 1926. Primauté du spirituel, Paris, Plon, 1927.

Jacques Maritain en collaboration avec P. Doncoeur, V. Bernadot, E. Lajeunie, D. Lallement, F.X. Maquart, Pourquoi Rome a parlé, Paris, Spes, 1927.

Jacques Maritain en collaboration avec P. Doncoeur, V. Bernadot, E. Lajeunie, D. Lallement, F.X. Maquart, Clairvoyance de Rome, Paris, Spes, 1929.

Charlotte Montard, Quatre ans à l’Action Française, Les Éditions Lori, Neuilly-sur-Seine, 1931.

Maurice Pujo, Réponse au “Livre des Six”, “Pourquoi Rome a parlé. L’agression contre l’esprit, comment Rome est trompée”, Paris, Fayard, 1929.

2. Les années trente

a) Sur la période

Histoire économique, Charles Rist, De la France d’avant-guerre à la France d’aujourd’hui, Paris, Sirey, 1939.

Mémoires, souvenirs, Robert Brasillach, Notre avant-guerre, Paris, Plon, 1941.

Mémoires, souvenirs, J.P. Maxence, Histoire de dix ans, Paris, Gallimard, 1939.

b) Sur la crise et le tournant intellectuel des années trente

Roland Alix, La nouvelle jeunesse. Enquête auprès des jeunes gens d’aujourd’hui, Bibliothèque syndicaliste, Librairie Valois, 1930.

Robert Aron, Arnaud Dandieu, Décadence de la nation française, Paris, Riéder, 1931.

Robert Aron, Arnaud Dandieu, Le Cancer américain, Paris, Riéder, 1931.

Robert Aron, Arnaud Dandieu, La Révolution nécessaire, Paris, Grasset, 1933.

Georges Bernanos, La Grande Peur des bien-pensants, Paris, Grasset, 1931.

Henri Daniel-Rops, Les Années tournantes, Paris, Les Éditions du Siècle, 1932.

Pierre Drieu La Rochelle, L’Europe contre les patries, Paris, Gallimard, 1931

Jean Luchaire, Une génération réaliste, Paris, Librairie Valois, 1929.

Gabriel Marcel, Être et avoir, Paris, Montaigne, 1935.

Emmanuel Mounier, Révolution personnaliste et communautaire, Paris, Montaigne, 1935.

Emmanuel Mounier, Manifeste au service du personnalisme, Paris, Montaigne, 1936.

Thierry Maulnier, La crise est dans l’homme, Paris, Rédier, 1932.

Thierry Maulnier, Au-delà du nationalisme, Paris, Gallimard, 1938.

Thierry Maulnier, Avec Robert Francis, et Jean-Pierre Maxence, Demain la France, Paris, Grasset, 1934.

François Perroux, Capitalisme et communauté de travail, Paris, Sirey, 1937.

3. Les années quarante

Georges Bernanos, Les Enfants humiliés, NRF, Gallimard, 1949, (écrit en janvier 1940).

Georges Bernanos, Écrits de combat, Problèmes français, Beyrouth, 1944.

Georges Bernanos, La France contre les robots, Robert Laffont, 1947.

Georges Bernanos, Le Chemin de la Croix-des-âmes, NRF, Gallimard, 1948.

Richard Duchamblo, “Un grand mort qui est notre honneur”, Maquisards et gestapo, neuvième cahier, GAP, 1947.

Daniel Halévy, Trois épreuves, 1814, 1871, 1940, Paris, Plon, 1941.

Thierry Maulnier, La France, la guerre et la paix, Paris, Lardanchet, 1942.

Lucien Rebatet, Les Décombres, Paris, Denoël, 1942.

B. Périodiques

Les périodiques dirigés ou co-dirigés par Jean de Fabrègues ont été intégralement compulsés. Pour l’ensemble des périodiques, seuls les articles les plus importants sont cités ici. En ce qui concerne les autres, on se reportera aux notes de bas de pages, à l’intérieur de l’ouvrage.

1. La Documentation Catholique : no 109 (21/28 mai 1921), no 231 (9 février 1924), no 701 (23 octobre 1926).

2. Les Lettres : avril 1922, novembre/décembre 1923.

3. La Gazette Française : Jean de Fabrègues, “Chronique des Chevaliers de Saint Michel”, 25 novembre 1926.

3. La Gazette Française : Jacques Maritain, “Le retour à la métaphysique”, no 1, 3 mai 1924 ; “En lisant Georges Valois”, 28 mai 1925.

3. La Gazette Française : Guy de Montferrand (Jean de Fabrègues), “L’un d’eux Henri Lagrange”, 28 juin 1924 ; “La parole de Charles Maurras”, septembre 1924 ; “Pour l’union des catholiques.” Suite de trois articles, septembre 1924, janvier 1925 ; “Léon XIII et le laïcisme d’État”, 15 mars 1925 ; “Frédéric Le Play, un méconnu”, 11 juin 1925 ; “La royauté de Jésus-Christ”, 12 juillet 1925 ; “Histoire, doctrine, action de la Jeune République”, 3 septembre 1925 ; “Unité de la politique chrétienne”, 10, 24 septembre, 3, 17 décembre 1925 ; “De la suprématie romaine”, 28 janvier 1926.

3. La Gazette Française : Amédée d’Yvignac, “Perspectives”, 3 mai 1924 ; “La politique chrétienne”, 11 février 1926.

4. Les Cahiers d’Occident : Jean de Fabrègues, “Mahatma Gandhi, traditionaliste hindou”, mai 1926.

5. L’Action Française : Amédée d’Yvignac, “Rome et la France”, 15, 18, 24 décembre 1926.

5. L’Action Française : Jean de Fabrègues, “Le mouvement humaniste aux États-Unis”, 23 novembre 1930.

6. Bulletin mensuel international de la Ligue Apostolique du Christ Roi et des Nations : no °10, octobre 1927.

7. Les Cahiers de la Corporation : Jean de Fabrègues, “La Cité antique”, no 4, 4 février 1927 ; “L’erreur communiste”, no 6, 26 mars 1928.

8. L’Étudiant Français : Jean de Fabrègues, “Taine et Michelet”, 25 mai 1928 ; “Le mouvement réactionnaire en science sociale. L’Allée des philosophes”, suite de trois articles, 10, 25 novembre 1929, 10 janvier 1930.

9. Les Cahiers Mensuels (dits : “deJean-Pierre Maxence”) : no 1, 1928 ; no 2, 1929 ; mai 1930.

10. Réaction : Marcel Arland, “Le procès de l’après-guerre”, no 8/9, janvier/février 1932.

10. Réaction : Robert Aron, Arnaud Dandieu, “Révolution et religion”, no 8/9, janvier/février 1932.

10. Réaction : Georges Bernanos, “Message aux jeunes Français”, no 1, 5 avril 1930.

10. Réaction : Christian Chenut, “Finance ou production”, no 10, mars 1932.

10. Réaction : Jean de Fabrègues, “Enquête sur l’ordre”, no 1, 5 avril 1930 ; “Lettre à André Chamson sur le nationalisme”, no 2, 5 mai 1930 ; “Procès de l’Amérique”, no 3/4, juin/juillet 1930 ; “Qu’est-ce que la paix ?” no 6, mars 1931 ; “Georges Bernanos. Présence de l’autre nature”, no 7, mai 1931 ; “Rencontre de générations”, no 8/9, janvier/février 1932 ; “Capital et capitalisme”, “La querelle de l’humanisme”, no 10, mars 1932 ; “Charles Maurras ou la beauté de l’ordre”, no 11, avril/mai 1932 ; “L’étape glorieuse et douloureuse”, no 12, juin/juillet 1932.

10. Réaction : Pierre Lucius, “Les deux faillites du matérialisme”, no 10, mars 1932.

10. Réaction : Jacques Maritain, “Réponse à l’enquête sur l’ordre”, no 7, mai 1931.

10. Réaction : Thierry Maulnier, “Témoignage pour l’évidence”, no 8/9, janvier/février 1932.

10. Réaction : Jean Maxence, “L’Amérique intérieure”, no 3/4, juin/juillet 193 ; “Georges Bernanos ou la fidélité totale”, no 7, février 1931 ; “La querelle de l’humanisme”, no 11, avril/mai 1932.

10. Réaction : Réaction, “Manifeste”, no 1, 5 avril 1930 ; “Religion et révolution. Réponse à MM. Aron et Dandieu”, no 11, avril/mai 1932.

10. Réaction : Walter Ruthenau, “Aperçus de l’Allemagne spirituelle”, traduit de l’allemand par Jean de Fabrègues, no 12, juin/juillet 1932.

10. Réaction : Émile Vaast, “Défense de la France”, no 6, avril 1931 ; “A propos de la “Primauté du spirituel”, no 7, mai 1931 ; Maurras sans Maurras”, no 8/9, janvier/février 1932.

10. Réaction : René Vincent, “L’après-guerre s’embourgeoise”, no 8/9, janvier/février 1932 ; “Tout revient à l’essentiel”, no 12, juin/juillet 1932 ; Robert Vallery-Radot, “Qui t’a fait Roi ?”, no 2, 5 mai 1930.

11. Esprit : Nicolas Berdiaeff, “Vérité et mensonge du communisme”, no 1, octobre 1932.

11. Esprit : Emmanuel Mounier, “Refaire la Renaissance”, no 1, octobre 1932 ; “Confession pour nous autres chrétiens”, no 6, 1er mars 1933 ; “Adresse des vivants à quelques survivants", no 43, avril 1936 ; “Rassemblement populaire”, no 45, juin 1936 ; “Lendemains d’une trahison”, no 73, octobre 1938 ; “Appel à un rassemblement pour une démocratie socialiste”, no 75, décembre 1938 ; “Péguy, prophète du temporel”, no 77, février 1939 ; “Programme pour le mouvement de la jeunesse française”, no 96, janvier 1941 ; “Fin de l’homme bourgeois”, no 102, juillet 1941 ; “Journal à plusieurs voix”, mai, septembre 1949.

11. Esprit : Pierre Traval, “Les catholiques et les socialistes après l’Encyclique Quadragesimo anno”, no 6, 1er mars 1933.

12. L’Ordre Nouveau : no 1, mai 1933.

13. La Revue du Siècle : Robert Aron, Claude Chevalley, Arnaud Dandieu, Daniel-Rops, Georges Dupeyron, Alexandre Marc, Thierry Maulnier, “Réponse à l’enquête sur la jeunesse française devant l’Allemagne nouvelle”, no 2, mai 1933.

13. La Revue du Siècle : R. Dupuis, A. Marc, “État de la jeunesse soviétique”, no 7, novembre 1933.

13. La Revue du Siècle : Jean de Fabrègues, “Quelle révolution ?”, no 1, avril 1933 ; “La jeunesse française devant l’Allemagne nouvelle”, no 2, mai 1933 ; “Péguy prophète et guide”, no 6, octobre 1933 ; “Si la vérité est une”, no 7, novembre 1933 ; “Quand l’homme fut libre”, no 9, janvier 1934 ; “Esprit et la condition humaine”, “L’Ordre Nouveau et nous”, “Nos adversaires et nos voisins”, no 10, février 1934 ; “Prendre parti, mais reconstruire”, no 11/12, mars/avril 1934.

13. La Revue du Siècle : Pierre Gan, “Communisme et humanité”, no 7, novembre 1933.

13. La Revue du Siècle : Maurice de Gandillac, “Valeur de la liberté”, no 3, juin 1933.

13. La Revue du Siècle : Pierre Gignac (Jean de Fabrègues), “Où allons-nous ?”, no 8, décembre 1933.

13. La Revue du Siècle : La Revue du Siècle, “Le dîner de La Revue du Siècle. Discours de Jean de Fabrègues”, no 8, décembre 1933 ; “Manifeste du groupe xxe Siècle”, no 13, mai 1934.

13. La Revue du Siècle : Roger Magniez, “Les origines romantiques de l’hitlérisme”, no 1, avril 1933 ; “Vers une doctrine corporative”, no 11/12, mars/avril 1934.

13. La Revue du Siècle : Alexandre Marc, “La mort des mensonges”, no 3, juin 1933.

13. La Revue du Siècle : Henri Massis, “La continuité spirituelle”, no 6, octobre 1933.

13. La Revue du Siècle : Thierry Maulnier (également Thierry-Maulnier), “La révolution aristocratique”, no 1, avril 1933.

13. La Revue du Siècle : Benito Mussolini, “Idées fondamentales du fascisme”, no 3, juin 1933.

13. La Revue du Siècle : Jean Saillenfest, “Mystique nécessaire”, no 9, janvier 1934.

13. La Revue du Siècle : Jean Terral, Esprit devant la patrie”, no 10, février 1934.

13. La Revue du Siècle : Robert Vallery-Radot, “Dictature de la maçonnerie”, no 13, mai 1934.

13. La Revue du Siècle : Émile Vaast, “Réflexions sur Esprit et L’Ordre Nouveau”, no 10, février 1934.

13. La Revue du Siècle : René Vincent, “Réhabilitation de la politique”, no 3, juin 1933 ; “Les catholiques de France en péril de mort”, no 7, novembre 1933.

13. La Revue du Siècle : X.X.X., “La vérité et la pratique (Thèse et hypothèse)”, no 7, novembre 1933.

14. La Revue du xxe Siècle : Jacques de Broze, “Essai sur la notion d’État”, no 3, janvier 1935.

14. La Revue du xxe Siècle : Jean de Fabrègues : “A propos du “Bien Commun”. Nécessité de s’engager”, no 1, novembre 1934.

14. La Revue du xxe Siècle : Robert Francis, Jean-Pierre Maxence, Thierry Maulnier, Jean de Fabrègues, “Une politique vivante”, no 3, janvier 1935.

14. La Revue du xxe Siècle : La Revue du xxe Siècle, “Principes”, no 3, janvier 1935.

14. La Revue du xxe Siècle : Roger Manaud, “Sur le Bien Commun”, no 1, novembre 1934.

14. La Revue du xxe Siècle : Thierry Maulnier, “Dernière chance de la liberté”, no 5, mars/avril 1935.

14. La Revue du xxe Siècle : Jean Jean Saillenfest, “Pour un régime des libertés”, no 3, janvier 1935.

15. Courrier Royal : Jean de Fabrègues, “Les deux ordres”, mai 1936.

15. Courrier Royal : Henri, comte de Paris, “La Relève”, no 3, 10 février 1935.

16. Combat : Pierre Andreu, “Capitalisme et corporatisme”, Points de départ, no  spécial, été 1936 ; et Robert Brasillach, “Passé et avenir de Léon Blum”, no 6, juin 1936.

16. Combat : Dominique Bertin (Thierry Maulnier), “Oraison funèbre du communisme”, no 5, mai 1936.

16. Combat : Maurice Blanchot, “Après le coup de force germanique", no 4, avril 1936.

16. Combat : Georges Blond, “Procès de la famille”, no 6, juin 1936 ; “Ordre et liberté”. Points de départ, no  spécial, été 1936.

16. Combat : Combat, “Une France qui nous dégoûte”, no 4, avril 1936.

16. Combat : Hugues Favart (René Vincent), “Refaire l’unité de la France”, Points de départ, no  spécial, été 1936.

16. Combat : Jean de Fabrègues, “La politique métaphysique n’est pas la politique chrétienne”, no 1, 10 janvier 1936 ; “Où sont vos principes ?”, no 4, avril 1936 ; “L’homme petit”, no 5, mai 1936 ; “Les conditions d’une action efficace”, no 6, juin 1936 ; “Nous ou la foule”, no  spécial, été 1936 ; “Une mystique matérialiste : la démocratie hitlérienne”, no 1, janvier 1937 ; “Deux encycliques : une affirmation de force”, no 15, mai 1937 ; “Intégrer le prolétariat”, no 17, juillet 1937 ; “La pensée esclave, règne de l’opinion”, no 20, décembre 1937 ; “Une révolution justifiée”, no 21, janvier 1938 ; “Le corporatisme devant l’État”, no 22, février 1938 ; “Les nouveaux bellicistes et la vraie dignité de l’homme”, no 24, avril 1938 ; “Libérer le prolétariat”, no 25, mai 1938 ; “Barrès, Péguy, Claudel”, no 32, février 1939 ; “Naissance des institutions de demain”, no 36, juin 1939.

16. Combat : François Gravier (Jean-François Gravier), “Deux démocraties : une seule révolution”, no 20, décembre 1937 ; et Maurice Grandchamp, “Enquête : Comment libérer l’État de la tyrannie de l’argent”, no 23, mars 1938, no 27, juillet 1938.

16. Combat : Marchenoir (René Vincent), “Le jeu de massacre. L.F. Céline”, no 6, juin 1936.

16. Combat : Thierry Maulnier, “L’opinion mondiale mystifiée”, no 1, 10 janvier 1936 ; “Les conservateurs”, no 5, mai 1936 ; “Un humanisme social”, Points de départ, no  spécial, été 1936 ; “A bas la culture bourgeoise”, no 8, octobre 1936 ; “Désobéissance aux lois”, no 1, janvier 1937 ; “Pour un examen de conscience du nationalisme”, no 22, février 1938 ; “Au-delà du nationalisme”, no 23, mars 1938 ; “La mode est à l’union sacrée”, no 24, avril 1938 ; “Il ne faudra pas rendre ses armes”, no 25, mai 1938 ; “Notes sur l’antisémitisme”, no 26, juin 1938 ; “Après l’accord de Munich. Les nouvelles conditions imposées à l’action politique en France”, no 29, novembre 1938 ; “La guerre, peut-être. Encore faut-il savoir pourquoi", no 34, avril 1939 ; “Un fascisme minimum ?”, no 35, mai 1939 ; “Le problème secondaire des institutions”, no 37, juillet 1939.

16. Combat : Jean-Pierrre Maxence, “Histoires apocryphes, mais vraies”, no 6, juin 1936.

16. Combat : Louis Salleron, "La France doit-elle se battre pour la Tchécoslovaquie ?”, no 27, juillet 1938 ; “Réflexions sur le régime à naître”, no 34, avril 1939,

16. Combat : René Vincent, “Les aveux du juif Céline”, no 23, mars 1938.

17. Civilisation : Civilisation, “Civilisation, création continue”, no 1, avril 1938.

17. Civilisation : Georges Coquelle-Viance, “Capitalisme et communauté de travail. François Perroux”, no 2, mai 1938.

17. Civilisation : Pierre Dominique, “Horizons de la civilisation française”, no 7, décembre 1938.

17. Civilisation : Jean de Fabrègues, “Syndicalisme et capitalisme de François Perroux”, no 7, décembre 1938.

17. Civilisation : Étienne Gilson, “De l’universalisme médiéval aux conditions actuelles de la liberté”, no 3, juin 1938.

17. Civilisation : Pierre Gignac (Jean de Fabrègues), “La France veut la liberté de Paul Valéry, M. Déat, E. Krakowski, M. Archimbaud, H. de Kérillis, Thierry Maulnier, Daniel-Rops, Le Cour Grandmaison etc.”, no 8, janvier-février 1939.

17. Civilisation : Gilbert Maire, “Henri Bergson et la défense de la civilisation”, no 1, avril 1938.

17. Civilisation : Gabriel Marcel, “Liberté et métier”, no 1, avril 1938 ; “Lignes de force I et II”, no 5 et no 7, octobre et décembre 1938.

17. Civilisation : Thierry Maulnier, “L’union sur les valeurs françaises”, no 8, janvier/février 1939.

17. Civilisation : Gonzague de Reynold, “Conscience de ce temps”, no 8, janvier/février 1939.

17. Civilisation : Gustave Thibon, “Abstraction révolutionnaire et réalisme catholique d’Augustin Cochin”, juin 1938.

18. Le Canard en KG : Azeimar-Fabrègues (Jean de Fabrègues), “Visages nouveaux. Paul Marion, Secrétaire Général à l’Information”, no 9, 15 mars 1941 ; Azémar-Fabrègues (Jean de Fabrègues), “Le Maréchal cherche des hommes”, no 11, 5 avril 1941.

19. Idées : Jean de Fabrègues, “Qu’est-ce que la communauté française ?”, no 1, novembre 1941 ; “Valeurs de la Révolution Nationale”, no 10/11, septembre 1942.

19. Idées : Idées, “Manifeste”, no 1, novembre 1941.

20. Demain : Jean de Fabrègues, “Conscience de la France”, no 1, 1er février 1942 ; “Leçons actuelles de Jeanne d’Arc”, no 15, 10 mai 1942 ; “Si la relève commençait”, no 22, 28 juin 1942 ; “Pour le Noël de la résurrection française, la France doit apporter le message de la vie”, no 48, 27 décembre 1942 ; “A propos d’un livre de M. Jean Lacroix. Ordre de contrainte ou ordre humain”, no 60, 21 mars 1943 ; “Souffrances de la France”, no 78, 25 juillet 1943 ; “Les catholiques et l’autorité de la hiérarchie religieuse”, no 90, 17 octobre 1943.

20. Demain : Jean Guitton, “Pour une doctrine de la communauté française”, no 17, 24 mai 1942 ; “Journal de captivité. Fragments du 3 au 25 mars 1942”, no 41, 8 novembre 1942.

20. Demain : Jean Le Cour Grandmaison, “Pas de mœurs nouvelles sans nouvelles institutions”, no 1, 1er février 1942.

20. Demain : Gustave Thibon, “Union ou servitude ?”, no 1, 1er février 1942.

21. Destin : Bizerte, “Les idées et les hommes d’hier sont morts : laissez-les au tombeau”, no 2, juin 1944.

21. Destin : Bizerte, “Contre le communisme. Il faut être aussi fort que lui”, no 3, juillet 1944.

21. Destin : Destin, “Mise en garde”, no 2, juin 1944.

21. Destin : Saigon, “Un danger : l’anticommunisme”, no 4, 10 août 1944.

21. Destin : Sarrelouis, “Terreur brune et terreur rouge”, no 3, juillet 1944.

III. Bibliographie

A. Instruments de travail et ouvrages de référence

1. Histoire générale

Claude Bellanger, Histoire générale de la presse française, Paris, PUF, 1976.

Pierre Milza, Serge Berstein, Histoire du XXe siècle, T.1, Paris, Hatier, 1993.

René Rémond, Notre Siède, Paris, Fayard, 1998.

2. Religion

La Bible, TOB, Le Cerf, 1980.

Encycliques, messages et discours de Léon XIII, Pie XI, Pie XII sur les questions sociales, Éditions de la Croix du Nord, Lille, 1954.

Philippe Levillain (dir), Dictionnaire historique de la Papauté, Paris, Fayard, 1994

Chanoine Rolin, Histoire de l’Église, Paris, Les Éditions de l’École, 1957.

L’Europe unie dans l’enseignement des Papes, Solesmes, 1981.

3. Histoire religieuse

Gérard Cholvy, Yves-Marie Hilaire, Histoire religieuse de la France contemporaine, T.2 et 3, Toulouse, Privat, 1986, 1989.

Adrien Dansette, Histoire religieuse de la France contemporaine, Paris, Flammarion, 1965.

Étienne Fouilloux, Histoire du christianisme. Guerres mondiales et totalitarismes (1914/1958), T. 12, Desclée-Fayard, 1990.

François Lebrun (dir.), Histoire des catholiques en France, Toulouse, Privat, 1980.

René Rémond, Jacques Le Goff, Histoire de la France religieuse, T.4, Paris, Le Seuil, 1992.

4. Histoire politique

Édouard Bonnefous, Histoire politique de la Troisième République, T.3 et 4, Paris, PUF, 1956/1959.

Raoul Girardet, Le nationalisme français (1871-1914), Paris, Colin, 1966.

B. Joly, Dictionnaire biographique et géographique des nationalismes français, Paris, Honoré Champion, 1998.

Pierre Milza, Serge Berstein, Dictionnaire historique du fascisme et du nazisme, Bruxelles, Complexe, 1992.

René Rémond, Les droites en France, Paris, Aubier, 1982 ; (dir.), Pour une histoire politique, Paris, Le Seuil, 1996.

Jean-François Sirinelli (dir.), Histoire des droites en France, T.l, 2 et 3, Paris, Gallimard, 1992 ; Dictionnaire historique de la vie politique française au XXe siècle, Paris, PUF, 1995.

Zeev Sternhell, Ni droite, ni gauche. L’idéologie fasciste en France, Paris, Le Seuil, 1982.

Michel Winock (dir.), Histoire de l’extrême-droite, Paris, Le Seuil, 1993.

Mémoires : Raymond Aron, Cinquante ans de réflexion politique, Paris, Julliard, 1983.

5. Religion et politique

Aline Coutrot, F.G. Dreyfus, Les forces religieuses dans la société française, Paris, Colin, 1965.

Jean-Marie Donegani, La liberté de choisir. Pluralisme religieux et pluralisme politique dans le catholicisme français contemporain, Paris, Presses de la FNSP, 1993.

Jean-Marie Mayeur, Catholicisme intransigeant, catholicisme social, démocratie chrétienne, Annales ESC, mars-avril 1972.

Jean-Marie Mayeur, Des partis catholiques à la démocratie chrétienne (XIXe/XXe), Paris, Colin, 1980.

Charles Monsch, Répertoire de la presse catholique française, Paris, CNAM, 1958.

Hugues Portelli, Les socialismes dans le discours social catholique, Paris, Le Centurion, 1986.

Émile Poulat, Église contre bourgeoisie, Tournai, Castermann, 1977.

René Rémond, “Droite et gauche dans le catholicisme français contemporain”, Revue Française de Science Politique, no 3, 4, 1958 ; “Forces religieuses et attitudes politiques dans la France contemporaine”, Colloque de Strasbourg (23/25 mai 1963), Cahier de la FNSP, no 130, 1965.

6. Histoire des idées

Serge Berstein, Les cultures politiques en France, Paris, Le Seuil, 1999.

François Chatelet, La philosophie du XXe siècle, Paris, Hachette, 1975.

François Châtelet, O. Duhamel, E. Pisier, P. Bouretz, D. Colas, Histoire des idées politiques, 1993.

Jean de Fabrègues, “Le mouvement des idées de 1919 à 1948”, in Trente ans d’histoire, ouvrage collectif, Paris, Nouvelle Librairie de France, 1949 ; Christianisme et civilisations, Paris, Éditions de Gigord, 1966.

Jean-Louis Loubet del Bayle, Politique et civilisation, Toulouse, Presses de l’IEP de Toulouse, 1981 ; Questions sur le monde actuel, Toulouse, Presses de l’Institut d’Études Politiques de Toulouse, 1991.

Marcel Prélot, Georges Lescuyer, Histoire des idées politiques, Dalloz, 1986.

René Rémond, Religion et société en Europe, Paris, Le Seuil, 1998.

Jean Touchard, Histoire des idées politiques, T.2, PUF, 1985.

7. Histoire culturelle

R. M. Alberes, L’aventure intellectuelle du vingtième siècle, Paris, Albin Michel, 1969.

Antoine Prost, Histoire générale de l’Enseignement, Paris, Nouvelle Librairie de France, 1981.

Jean-Pierre Rioux, Jean-François Sirinelli, Pour une histoire culturelle, Paris, Le Seuil, 1997.

8. Histoire des intellectuels

Jean-Pierre Azéma, “La clef générationnelle”, Revue Vingtième Siècle, no 22, avril/juin 1989.

Jacques Julliard, Michel Winock (dir.), Dictionnaire des intellectuels français, Paris, Le Seuil, 1996.

Michel Leymarie, Les Intellectuels et la politique en France, Paris, PUF, Coll. QSJ, 2001.

Pascal Ory, Jean-François Sirinelli, Les Intellectuels en France, de l’affaire Dreyfus à nos jours, Paris, PUF, 1992.

Annick Percheron, “Préférences idéologiques et morale quotidienne d’une génération à l’autre”. Revue Française de Science Politique, no 32, avril 1982.

Jean-François Sirinelli, Génération intellectuelle. Khâgneux et normaliens dans l’entre-deux-guerres, Paris, Fayard, 1988 ; Intellectuels et passions françaises. Manifestes et pétitions au XXe siècle, Paris, Gallimard, 1996.

Michel Winock, Le siècle des intellectuels, Paris, Le Seuil, 1999 ; “Les générations intellectuelles”, Revue Vingtième Siècle, no 22, avril/juin 1989.

B. Sur Charles Maurras et l’Action Française

Philippe Ariès, “L’Action Française, qui était-elle ? Qu’en reste-t-il ?”, France-Forum, no 60, novembre 1964.

Pierre Boutang, Maurras, la destinée et l’œuvre, Paris, Plon, 1984.

Colette Capitan-Peter, Charles Maurras et l’idéologie d’Action Française. Étude sociologique d’une pensée de droite, Paris, Le Seuil, 1972.

P.J. Deschodt, Cher Maître, Lettres à Charles Maurras, édition établie, préfacée et annotée par P.J. Deschodt, Paris, Christian de Bartillat, 1995.

Jean de Fabrègues, Charles Maurras et son Action Française, Paris, Librairie Académique Perrin, 1964.

Bruno Goyet, Charles Maurras, Presses de Science-po, 2000.

François Huguenin, A l’école de l’Action Française. Un siècle de vie intellectuelle, Paris, J.C. Lattès, 1998.

Henri Massis, Maurras et notre temps, Genève, Paris, La Palatine, 1951.

Victor Nguyen, Aux origines de l’Action Française. Intelligence et politique à l’aube du XXe siècle, Paris, Fayard, 1991.

Pierre Péan, Le Mystérieux Docteur Martin (1895/1969), Paris, Fayard, 1993.

Paul Sérant, Les dissidents de l’Action Française, Paris, Copernic, 1979.

Eugen Weber, L’Action Française, Paris, Stock, 1964.

Études maurrassiennes, V, 1986, Actes du cinquième colloque Maurras, « Non possumus. La crise religieuse de l’Action française », Aix-en-Provence, 9, 10, 11 et 12 avril 1976, 2 vol.

C. Catholicisme français et intellectuels catholiques

1. L’évolution du catholicisme français

Corinne Bonafous-Verrax, La Fédération Nationale Catholique, 1924-1944, Thèse de doctorat d’histoire (Serge Berstein, dir), IEP, 1999, à paraître chez Perrin.

Adrien Dansette, Destin du catholicisme français (1926/1956), Paris, Flammarion, 1957.

Étienne Fouilloux, Une Église en quête de liberté. La pensée catholique-française entre modernisme et Vatican II (1914/1962), Paris, DDB, 1998.

Frédéric Gugelot, La Conversion des intellectuels au catholicisme en France (1885/1935), Paris, CNRS Éditions, 1998.

Yves-Marie Hilaire, “L’ACJF, les étapes d’une histoire (1886/1956)”, Revue du Nord, LXVI, 1984.

Henri Rollet, LAction sociale des catholiques en France (1871/1901), Paris, Boivin et Cie, 1947.

Mil neuf cent, Revue d’histoire intellectuelle, “Les intellectuels catholiques, histoire et débats”, no 13, 1995.

2. Sur quelques personnalités et intellectuels catholiques

a) Georges Bernanos

Serge Albouy, Bernanos et la politique. La société et la droite française de 1900 à 1950, Paris, Privat, 1980.

Albert Béguin, Bernanos par lui-même, Paris, Le Seuil, 1954.

Luc Estang, Présence de Bernanos, Paris, Plon, 1947.

Michel Estève, Biographie de Bernanos, Paris, NRF, La Pleïade, 1961.

Jean de Fabrègues, Bernanos tel qu’il était, Paris, Marne, 1963.

Max Milner, Georges Bernanos, Paris, Librairie Séguier, 1989.

Hans Urs von Balthazar, Le chrétien Bernanos, traduit de l’allemand par Maurice de Gandillac, Paris, Le Seuil, 1956.

Michel Winock, Le cas Bernanos. Édouard Drumont et Cie, Paris, Le Seuil, 1982.

Bulletins de la Société des Amis de Georges Bernanos.

Les Études bernanosiennes.

b) Paul Doncoeur

Dominique Avon, Paul Doncoeur S.J.. Un croisé dans le siècle, Paris, Le Cerf, 2001.

c) Gabriel Marcel

Colloque de la Bibliothèque Nationale, Gabriel Marcel, Paris, 1989.

Etienne Fouilloux, “Un philosophe devient catholique en 1929”, in Au cœur du XXe siècle religieux, Éditions ouvrières, 1993 ; (dir.), “Un intellectuel en son siècle”, Présence de Gabriel Marcel, no 11, 2001.

Les Cahiers de Gabriel Marcel.

d) Jacques Maritain

Jean-Luc Barré, Jacques et Raïssa Maritain. Les Mendiants du Ciel, Paris, Stock, 1995.

Henri Bars, La politique selon Jacques Maritain, Paris, Les Éditions Ouvrières, 1961.

Philippe Bénéton, “Jacques Maritain et l’Action Française”, Revue Française de Science Politique, XXIII, 6, décembre 1973.

Bernard Hubert et Yves Floucat (dir.), Jacques Maritain et ses contemporains, Desclée de Brouwer, 1991.

Raïssa Maritain, Les Grandes Amitiés, New-York 1944 et Paris, Desclée de Brouwer, 1963.

e) Henri Massis

Michel Toda, Henri Massis, un témoin de la droite intellectuelle, Paris, La Table Ronde, 1987.

Itinéraires, no 49, janvier 1961. Numéro spécial à l’occasion de l’entrée d’Henri Massis à l’Académie Française.

f) François Mauriac

José Cabanis, Mauriac, le roman et Dieu, Gallimard, 1991.

Jean de Fabrègues, Mauriac, Paris, Plon, 1971.

Jean Lacouture, François Mauriac, Paris, Le Seuil, 1980.

André Séailles, François Mauriac entre la gauche et la droite, Actes du colloque de la Sorbonne (24/26 mai 1994), Paris, Klincksieck, 1995.

Les Cahiers François Mauriac, Paris, Grasset.

g) François Mitterrand

Pierre Péan, Une jeunesse française. François Mitterand (1934-1947), Paris, Fayard, 1994.

Pierre Péan, Dernières volontés, derniers combats, dernières souffrances, Paris, Plon, 2002.

h) Emmanuel Mounier

Emmanuel Mounier (1905/1950), no  spécial d’“Esprit”, aux Éditions du Seuil, décembre 1950.

Jean-Marie Domenach, Mounier, Seuil, 1972.

i) Marc Sangnier

M. Barthélémy-Madaule, Marc Sangnier (1873/1950), Paris, Le Seuil, 1973.

Jean de Fabrègues, Le Sillon de Marc Sangnier. Un tournant majeur du mouvement social catholique, Paris, Librairie Académique Perrin, 1964

j) Gustave Thibon

V.H. Debidour, ‘‘Un défenseur des communautés organiques au XXe siècle : Gustave Thibon” in Libéralisme, traditionalisme et décentralisation, Paris, Armand Colin, 1952.

Au soir de ma vie, mémoires recueillis et présentés par D. Masson, Paris, Plon, 1993.

3. Sur Jean de Fabrègues

Véronique Auzépy-Chavagnac, Jean de Fabrègues. Persistance et originalité d’une tradition catholique de droite pendant l’entre-deux-guerres, thèse de doctorat de l’I.E.P. de Paris, dir. René Rémond ; “Jean de Fabrègues, la Jeune Droite Catholique et l’Europe”, in L’Europe, ses dimensions religieuses, Centre Régional d’histoire des mentalités. Carrefour d’histoire religieuse. Actes réunis par Gérard Cholvy, 1998.

Robert Boudet, “Hommage à Jean de Fabrègues”, La Revue des Écrivains Catholiques. no 17, mars 1984.

Véronique Chavagnac, La pensée de Jean de Fabrègues à travers “La France (1967-1970), mémoire de DEA, IER Paris, 1987.

Gilbert Comte, “La mort de Jean de Fabrègues”, Le Monde, 26 novembre 1983.

Pierre Emmanuel, “Mémoire d’un ami”, La France Catholique Ecclesia, 4 décembre 1983.

Robert Masson, Henri Rollet, François Saint-Pierre, “Hommage à Jean de Fabrègues”, La Revue des Écrivains Catholiques, no 17, mars 1984.

René Vincent, Souvenir de Jean de Fabrègues, fascicule dactylographié, 10 novembre 1986 ; “Souvenir de Jean de Fabrègues”, La Revue des Écrivains Catholiques, no 52, décembre 1992.

D. Sur l’entre-deux-guerres

1. Aspects généraux de la période

Philippe Bernard, La fin d’un monde (1914/1929), Paris, Le Seuil, 1975.

Jean-Jacques Becker, Serge Berstein, Victoire et frustrations (1914/1929), Paris, le Seuil, 1990.

Serge Berstein, La France des années 30, Paris, Colin, 1988.

Alfred Sauvy, Histoire économique de la France entre les deux guerres, Paris, Economica, 1984.

2. Aspects intellectuels et politiques

Serge Berstein, Le Six février 1934, choix de textes, Paris, Gallimard, 1975 ; Histoire du parti radical, T. 1, Paris, FNSP, 1980.

D. Bonnaud-Lamotte, J.L. Rispail, Intellectuels des années trente, CNRS, 1990.

Maurice Chavardès, Une campagne de presse. La droite-française et le 6 février 1934, Paris, Flammarion, 1970.

Maurice Crubellier, L’enfance et la jeunesse dans la société française (1800/1950), Paris, Colin, 1979.

Olivier Dard, Les années 30, le choix impossible, Paris, LGF, 1999.

Bruno Goyet, Henri d’Orléans, comte de Paris (1908/1999). Le Prince impossible, Paris, Odile Jacob, 2001.

Alastair Hamilton, L’illusion fasciste, les intellectuels et le fascisme (1919/1945), Paris, Gallimard, 1971.

Philippe Machefer, Ligues et fascisme en France (1919/1939), Paris, PUF, 1974.

Jean Plumyène, Raymond Lasierra, Les fascismes français, Paris, Le Seuil, 1963.

Zeev Sternhell, Ni droite, ni gauche, l’idéologie fasciste en France, Bruxelles, Éditions Complexe, 1987.

Jean Touchard, « L’esprit des années trente », in Tendances politiques dans la vie française depuis 1789, Paris, Hachette, 1960.

Jeannine Verdes-Leroux, Refus et violence. Politique et littérature à l’extrême-droite, des années trente aux retombées de la Libération, Paris, Gallimard, 1996.

3. Catholicisme et politique

Véronique Auzépy-Chavagnac, “Les écrivains catholiques et l’esprit des années vingt”, in Intellectuels chrétiens et esprit des années 1920, Pierre Colin (dir.), Cerf, 1997.

Philippe Chenaux, Entre Maurras et Maritain. Une génération intellectuelle catholique (1920/1930), Paris, Le Cerf, 1999.

Pierre Colin (dir.), Intellectuels chrétiens et esprit des années 1920, Paris, Le Cerf, 1997.

Émile Poulat, Catholicisme, démocratie et socialisme. Le mouvement catholique et Mgr. Begnini, de la naissance du socialisme à la victoire du fascisme, Tournai, Castermann, 1977.

Jacques Prévotat, Théologiens laïcs des années trente, Paris, Les Quatre Fleuves, 1983 ; Les catholiques et l’Action française. Histoire d’une condamnation (1899/1939), Préface de – René Rémond, Paris, Fayard, 2001.

René Rémond, Les crises du catholicisme en France dans les années trente, Paris, Cana, 1979.

4. Souvenirs, mémoires

Simone de Beauvoir, Les Mémoires d’une jeune-fille rangée, Paris, Gallimard, 1958.

Maurice Duverger, L’autre côté des choses, Paris, Albin Michel, 1977.

Stanislas Fumet, Histoire de Dieu dans ma vie, Paris, Fayard, Marne, 1978.

Henri, Comte de Paris, Mémoires d’exil et de combat, Paris, Marcel Jullian, 1979.

Bertrand de Jouvenel, Un voyageur dans le siècle (1903/1945), Paris, Robert Laffont, 1979.

L’Abbé Mugnier, Journal (1879/1939), Paris, Mercure de France, 1985.

Xavier Vallat, Le nez de Cléopâtre. Souvenirs d’un homme de droite (1918-1945), Les Quatre Fils Aymon, Paris, 1957.

E. Sur les non-conformistes et leurs revues

1. Sur les mouvements non-conformistes

Véronique Auzépy-Chavagnac, “La Jeune Droite Catholique (années 1930-1940) : histoire d’une différence”, Mil Neuf Cent. Revue d’histoire intellectuelle, no 13, 1995.

Nicolas Kessler, Histoire politique de la Jeune Droite (1929/1942). Une révolution conservatrice à la française, Préface de Jean-Louis Loubet del Bayle, L’Harmattan, 2001.

Jean-Louis Loubet del Bayle, Les non-conformistes des années 30. Une tentative de renouvellement de la pensée politique française, Paris, Le Seuil, 1969, 2001 ; “Jacques Maritain et les non-conformistes des années 30”, colloque Jacques Maritain, de l’Action Française à la France des années trente, Institut Catholique de Toulouse, 6/7 juin 1998.

Michel Winock, “Esprit” Des intellectuels dans la cité (1930/1950), Paris, Le Seuil, 1975.

E. Lipiansky, B. Rettenbach, Ordre et démocratie : deux sociétés de pensée. De L’Ordre Nouveau au Club Jean Moulin, Paris, PUF, 1967.

2. Sur les revues

Pierre Andreu, Révoltes de l’esprit, les revues des années 30, Paris, Kimé, 1991.

Véronique Auzépy-Chavagnac, “A La Gazette Française pendant l’entre-deux-guerres", Transversalités, Revue de l’Institut Catholique de Paris, no 57, janvier-mars 1996.

Jean-Louis Loubet del Bayle, Une revue des années trente, “Réaction”, mémoire pour le DES de science politique, Pierre Montane de La Roque (dir), Faculté de droit de Toulouse ; “La revue Réaction”, Politique, no 33/36, 1966.

Alain Modry, La Jeune droite non-conformiste à travers le journal “Combat” (1936/1939), mémoire sous la direction de Xavier de Montclos, Université de Lyon II, 1978 ; La Jeune droite non conformiste à travers le journal “Combat” (1936/1939), “Civilisation” (1938/1939) et “L’Insurgé” (janvier/octobre 1937), ambiguïté, consensus et divergences, mémoire sous la direction de Jacques Gadille et Xavier de Montclos, Lyon, 1979.

3. Sur quelques non-conformistes

a) Sur Maurice Blanchot

F. Collin, Maurice Blanchot et la question de l’écriture, Paris, Gallimard, 1971.

P. Mesnard, Maurice Blanchot, le sujet de l’engagement, Paris, L’Harmattan, 1996.

b) Sur Robert Brasillach

Anne Brassié, Robert Brasillach, Robert Laffont, 1987.

Paul Sérant, Le romantisme fasciste, Fasquelle, 1959.

d) Sur Thierry Maulnier

Étienne de Montéty, Thierry Maulnier, Paris, Julliard, 1994.

e) Sur Jean-Pierre Maxence

Jean-Luc Maxence, L’ombre d’un père, Paris, Éditions Hallier, 1978.

Enquête de Gilbert Ganne, “Qu’as-tu fait de ta jeunesse ? Les jeunes maurrassiens”, Arts, avril 1956.

4. Mémoires, souvenirs

Pierre Andreu, Le Rouge et le Blanc, Paris, La Table Ronde, 1977.

Maurice de Gandillac, Le siècle traversé. Souvenirs de neuf décennies, Albin Michel, 1998.

Jacques Laurent, Histoire égoïste, Paris, La Table Ronde, 1976.

Pierre Monnier, A l’ombre des grandes têtes molles, Paris, La Table Ronde, 1987.

Emmanuel Mounier, Mounier et sa génération, lettres, carnets et inédits, Paris, Le Seuil, 1956.

Claude Roy, Moi je, Paris, Gallimard, 1969.

Pierre-Henri Simon, Ce que je crois, Paris, Grasset, 1966.

Amédée d’Yvignac, Les années 30 : propos d’un contestataire, Paris, Tequi, 1990.

F. Sur les années quarante

1. Sur Vichy

Robert Aron, Histoire de Vichy, Paris, Fayard, 1954.

Jean-Pierre Azéma, Olivier Wieviorka, Vichy 40/44, Paris, Perrin, 1997. –Jean-Paul Cointet, Histoire de Vichy, Paris, Plon, 1996.

Yves Durand, Vichy 40/44, Paris, Bordas, 1972.

Robert O. Paxton, La France de Vichy (1940/1944), Paris, Le Seuil, 1972.

Denis Peschanski, Vichy 1940/1944. Contrôle et exclusion, Bruxelles, Éditions Complexe, 1997.

Et la Révolution Nationale :

Marc-Olivier Baruch, Servir l’État français. L’administration en France de 1940 à 1944, Paris, Fayard, 1997.

Michèle Cointet-Labrousse, Vichy et le fascisme, Paris, Plon, 1987.

Henri Michel, Pétain et le régime de Vichy, Paris, PUF, Coll. QSJ, 1978

C. Roussel, Lucien Romier (1885/1944), Paris, Éditions France-Empire, 1979.

Colloque FNSP, Le gouvernement de Vichy, 1940-1942, Paris, Colin, 1972.

Eric Loubet del Bayle, “Idées” une revue de la Révolution Nationale, mémoire sous la direction de Serge Albouy, IEP de Toulouse, 1994.

Mémoires : Henri du Moulin de Labarthète, Le temps des illusions, Genève, Les Éditions du Cheval Ailé, 1948.

Et l’Église catholique :

Michèle Cointet, L’Église sous Vichy (1940/1945). La repentance en question, Paris, Perrin, 1998.

Et la jeunesse :

Michel Bergès, Vichy contre Mounier, Paris, Economica, 1997.

Véronique Chabrol, ‘Jeune France, une expérience de recherche et de décentralisation culturelle (novembre 1940/mars 1942)”, Université de Paris III, 1974.

Bernard Comte, Une utopie combattante. L’école des cadres d’Uriage (1940/1941), Paris, Fayard, 1991.

Christian Faure, Le projet culturel de Vichy, Paris, Éditions du CNRS, 1989.

Wilfred D. Halls, Les jeunes et la politique de Vichy, Préface de Jean-Pierre Rioux, Syros, 1989.

Robert Hervet, Les Chantiers de jeunesse, Paris, France-Empire, 1962.

Robert Hervet, Les Compagnons de France, Paris, France-Empire, 1965.

Pierre Martin, La mission des chantiers de jeunesse en Allemagne, 1943-1945, L’Harmattan, 2001.

Limore Yagil, “L’Homme Nouveau” et la Révolution Nationale de Vichy (1940/1944), Lille, Septentrion, 1997.

Mémoires : Pierre Schaeffer, Les antennes de Jericho, Paris, Stock, 1978.

Et la postérité :

Henry Rousso, Le syndrome de Vichy de 1944 à nos jours, Paris, Le Seuil, 1990 ; et Eric Conan, Vichy, un passé qui ne passe pas, Paris, Fayard, 1994.

2. Sur la guerre et l’Occupation

Jean-Paul Cointet, Dictionnaire historique de la France sous l’Occupation, Paris, Tallandier, 2000.

Jean-Pierre Azéma, De Munich à la Libération (1938/1944), Paris, Le Seuil, rééd. 1996 ; et François Bédarida (dir), La France des années noires, Paris, Le Seuil, 1993.

Mémoires :

  • Jean Guéhenno, Le journal des années noires, Paris, Gallimard, 1947.

  • Thierry Maulnier, Arrière-pensées, Paris, La Table Ronde, 1946.

Et la vie des Français :

  • Henri Amouroux, La vie des Français sous l’Occupation, 10 volumes, Robert Laffont, 1976/1983.

Pierre Laborie, L’opinion française sous Vichy, Paris, Le Seuil, 1990.

Et la vie des prisonniers :

Yves Durand, La Captivité. Histoire des prisonniers de guerre français, FNCPGATM, 1980.

Et les catholiques :

  • Renée Bédarida, Les catholiques dans la guerre, Paris, Hachette, 1998.

  • Bernard Comte, L’honneur et la conscience. Catholiques français en résistance. 1940-1944, Éditions de l’Atelier, 1998.

  • Jacques Duquesne, Les catholiques français sous l’Occupation, Paris, Grasset, 1996.

  • Étienne Fouilloux, Les chrétiens français entre crise et libération (1937/1947), Paris, Le Seuil, 1997.

  • René Rémond, “Les catholiques français pendant la deuxième guerre mondiale”, Revue d’histoire de l’Église de France, juillet/décembre 1978.

Et la collaboration :

  • Philippe Burrin, La France à l’heure allemande, Paris, Le Seuil.

  • Jean Defrasne, Histoire de la collaboration, Paris, PUF, Coll. QSJ, 1982.

  • Pascal Ory, Les collaborateurs (1940/1945), Paris, Le Seuil, 1977.

  • Dominique Venner, Histoire de la collaboration, Paris, Pygmalion, 2000.

Et la résistance :

  • Henri Michel, Histoire de la Résistance, Paris, PUF, 1984.

  • H. Noguères et alii, Histoire de la Résistance, 5 tomes, Paris, Robert Laffont, 1967/1981.

  • R. Bédarida, Témoignage Chrétien. Les armes de l’esprit, Paris, Éditions ouvrières, 1977.

  • O. Wieviorka, Une certaine idée de la Résistance. Défense de la France, 1940-1949, Paris, Le Seuil, 1995.

  • Henri Frenay, La nuit finira. Mémoires de Résistance (1940/1945), Robert Laffont, 1973.

3. La postérité du débat : quelques éléments de réflexion

fascisme et communisme :

  • François Furet, Le Passé d’une illusion. Essai sur l’idée communiste au XXe siècle, Paris, Laffont et Calmann-Lévy, 1995 ; et Ernst Nolte, Fascisme et communisme, Paris, Plon, 1998.

  • Henry Rousso (dir), Stalinisme et nazisme, Bruxelles, Éditions Complexe, 1999.

Christianisme et vie politique :

  • Père Fessard, “Le christianisme des chrétiens progressistes”, Études, janvier 1949.

  • Jacques Maritain, Christianisme et Démocratie, Paul Hartmann, 1945.

  • René Rémond, Le christianisme en accusation. Entretiens avec Marc Leboucher, Desclée de Brouwer, 2000.

  • Forcer l’impossible, Déclaration de quelques chrétiens français, Éditions Sources, 8 novembre 1951.

  • Revue Raisons Politiques, études de pensée politique, « La pensée catholique », no 4, novembre 2001/janvier 2002.

© Presses universitaires du Septentrion, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search