Version classiqueVersion mobile

Un siècle de radicalisme

 | 
Serge Berstein
, 
Marcel Ruby

Première partie. Du radicalisme au parti radical (des années 1840 à 1901)

Chapitre 1. Les débuts du radicalisme un idéal de vraie république à l’épreuve de la vie politique

Raymond Huard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si le mouvement radical en France puise ses origines dans toute l’histoire du républicanisme, il s’individualise en tant que courant politique seulement dans les années qui précèdent et suivent immédiatement 1840, lorsque les incertitudes nées de la révolution de juillet 1830 trouvent une fin provisoire. Jusqu’en 1870, l’appellation même de « radical » ne s’impose encore que de façon discontinue et partielle pour désigner cette fraction émergente du parti républicain. D’autres termes ont même momentanément beaucoup plus de succès comme ceux de « montagnard » ou de « démocrate socialiste » entre 1849 et 1851. Le futur radicalisme est donc pendant ces années à l’état d’ébauche. Il se cherche à travers une histoire mouvementée avant de se cristalliser de façon plus nette sous l’Assemblée de Versailles entre 1871 et 1876.

L’événement fondateur : l’élection de Ledru Rollin en 1841

En 1841, un événement fondateur impose le radicalisme au premier plan de l’opinion : c’est la campagne élector...

© Presses universitaires du Septentrion, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search