Version classiqueVersion mobile

Église et vie chrétienne dans le diocèse de Troyes du IVe au IXe siècle

 | 
Isabelle Crété-Protin

Troisième partie. La Christianisation de l'Antiquité tardive. Œuvre de l'évêque Saint Loup

Introduction de la troisième partie

Texte intégral

  • 1 Epistola sancti Lupi et sancti Eufronii episcoporum. Corpus Christianorum, series latina. Concilia (...)

1Nous ne possédons ni texte religieux ni sermon écrit par saint Loup de Troyes lui-même, et qu’une seule réponse aux nombreuses correspondances qu’il dut entretenir1. En conséquence, aucun document direct ne permet de connaître la personnalité et les relations du saint évêque avec les milieux politique et ecclésiastique de son temps. Fort heureusement, il existe plusieurs témoignages indirects d’extrême valeur parce qu’ils sont contemporains du personnage et parce que certains sont l’œuvre de grandes figures du Ve siècle. Il convient donc d’aborder l’œuvre de saint Loup par la principale source contemporaine que nous possédions, à savoir les lettres de Sidoine Apollinaire.

2Même si la Vita Lupi ne fut pas rédigée du vivant de son héros, elle reste néanmoins la source qui permet de saisir au mieux sa personnalité et son œuvre. Huitième évêque de Troyes, Loup est considéré à juste titre comme le personnage le plus important du diocèse à l’époque du Bas-Empire. C’est d’ailleurs celui pour lequel la documentation historique est la plus abondante. Il effectua un épiscopat de cinquante-deux ans et sa popularité était déjà considérable de son vivant. Outre la personnalité et l’œuvre de saint Loup, la Vita Lupi offre un intérêt historique indéniable concernant à la fois les affaires de la Gaule romaine et les affaires de l’Église. Cette Vie ayant fait l’objet de vives critiques quant à son authenticité, il est nécessaire d’analyser les arguments de la polémique qu’elle souleva à la fin du XIXe et au début du XXe siècle avant d’étudier son contenu.

Notes de fin

1 Epistola sancti Lupi et sancti Eufronii episcoporum. Corpus Christianorum, series latina. Concilia Galliae, a. 314 - a. 506, Turnhout, 1963, vol. I, p. 140-141.

© Presses universitaires du Septentrion, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search