Version classiqueVersion mobile

Moissons rouges

 | 
Édouard Lynch

Remerciements

Texte intégral

1La publication d'une thèse demeure un exercice un peu particulier, point d’aboutissement d’une périlleuse stratégie de dédoublement. Car pour un même sujet, ce sont deux histoires d’écritures, deux objectifs différents qu’il importe de concilier. Les remerciements en sont la trace vivante, car ils doivent associer le passé et le présent, un moment clé de la construction d'une identité scientifique et l’étape importante que constitue la publication.

2D’un point de vue scientifique, ma reconnaissance est toujours aussi grande envers Serge Berstein, directeur de la thèse de doctorat soutenu à l’IEP de Paris en janvier 1998, devant un jury composé de MM. les professeurs Ronald Hubscher, Yves Lequin et Jean-Luc Mayaud, Sous la présidence stimulante de Pierre Barral. Serge Berstein a bien voulu, en préfaçant cet ouvrage, perpétuer la confiance dont il m’avait initialement investi. L’intégration aux équipes de recherches de l'Université Lumière Lyon 2 et à l’axe rural du Centre Pierre Léon m’a permis, grâce à l’amitié de Jean-Luc Mayaud, de me confronter à de nouvelles problématiques. Cet ouvrage – dédoublement que j’évoquais précédemment – en porte naturellement et heureusement l'empreinte, tout comme il a bénéficié de la relecture critique de Denis Pelletier et de Dominique Dessertine.

3L’aventure éditoriale a été rendue possible par le soutien attentif de Michel Leymarie et la confiance des Éditions du Septentrion et de leur directeur, Jérôme Vaillant, qui ont joué parfaitement leur rôle d’éditeur universitaire, en permettant la diffusion d'un travail sans enracinement géographique précis. L'ouvrage a également bénéficié du concours financier du Centre Pierre Léon et de son directeur Serge Chassagne.

 

4Enfin, parce qu'elle est partie prenante du long cheminement qu'impose un tel exercice, depuis ses origines jusqu’à cette conclusion, c’est à Sylvie qu’est dédié cet ouvrage.

© Presses universitaires du Septentrion, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search