Version classiqueVersion mobile

Un genre universitaire : le rapport de soutenance de thèse

 | 
Claudine Dardy
, 
Dominique Ducard
, 
Dominique Maingueneau

Annexe A. Un discours d’évaluation

Texte intégral

SCIENCES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

1Champ épistémologique et méthodologique

2Champ de la compétence intellectuelle

3Champ de la compétence linguistique et communicationnelle

En positif

  • Connaissances, assurément réelles et même parfois très approfondies.

  • Apport d’appréciables contributions sur un sujet relativement peu traité.

  • Bonne connaissance d’ensemble des secteurs étudiés et une appréhension pertinente de leurs principales problématiques.

  • Utile travail d’enquête qualitative.

  • Qualités exceptionnelles des données.

  • Tentative réussie d’une recherche interdisciplinaire (gestion, économie, sociologie, droit privé et droit public) appliquée à l’analyse du problème.

  • Remarquable analyse typologique.

  • Thèse captivante, autant par la qualité de la recherche et la pertinence du résultat que par les questions qu’elle soulève.

  • Comble un vide : c’est son premier mérite.

  • Contient quantité d’informations de première main.

  • Alliance entre la documentation et la réflexion.

  • Richesse de l’information.

  • Pertinence de l’analyse

  • Nombre important de documents analysés.

  • Précision de la recherche bibliographique.

  • Intérêt des analyses qui constituent un véritable travail d’ethnographe.

  • Véritable encyclopédie sur le sujet.

  • Ampleur et richesse du travail.

  • Système complexe examiné dans les moindres détails et dont on mesure bien les enjeux.

  • Une véritable somme.

  • Originalité et grand intérêt par la richesse des différents angles d’approche, historique, sociologique, politique, économique et esthétique.

  • Ouvrage de référence qui fera date.

  • Pages stimulantes, qui valent d’être méditées.

  • Monument d’érudition, qui s’analyse comme une contribution fondamentale à l’histoire du domaine étudié.

  • Fait preuve de réflexivité critique en soulignant l’intérêt et les limites des entretiens.

  • Capacités à mener une étude approfondie et maîtrisée sur un sujet large, complexe et évolutif.

  • Grandes capacités d’analyse.

  • Fortes capacités de recherche : l’esprit d’analyse est fortement combiné avec l’esprit de synthèse.

  • Bonne maîtrise du domaine de connaissance.

  • Intuition centrale intéressante.

  • Grandes qualités d’analyse et de réflexion personnelle.

  • Analyse intelligente.

 

  • Qualités formelles du travail réalisé.

  • Logique profonde qui a présidé à la structure générale de la thèse.

  • Clarté du document et correction d'ensemble acceptable.

  • Répond de manière satisfaisante et avec conviction aux remarques.

  • Montre son aptitude à élargir sa réflexion et sa connaissance des problèmes soulevés.

En négatif

  • Originalité de perspective pas assez affirmée, avec une identification peu nette des contributions de l’auteur.

  • Historique fastidieux.

  • Analyses parcellaires.

  • Référence inopportune à une démarche ethnographique.

  • Concepts empruntés fonctionnant de manière peu opératoire dans le contexte propre de l’étude.

  • S’attarde insuffisamment sur un problème.

  • Hésitations sur la nature du sujet.

  • Présentation trop longue d’un aspect.

  • Une partie un peu flottante, manquant de méthode et de rigueur.

  • Annexes pas toujours bien exploitées.

 

  • Quelques imperfections stylistiques (de trop longues citations, des extraits d’interviews peu interprétés, des métaphores pas toujours heureuses et encore quelques erreurs).

  • Trop longue conclusion générale (avec trop de redondance).

  • Faiblesse particulièrement manifeste dans l’introduction : trop d’effets d’annonces.

  • Certaines formulent introduisant de la bizarrerie par rapport à ce qu’elles sont censées faire comprendre.

  • Notion pas du tout explicitée alors qu’il y est fait plusieurs fois allusion Quelques défectuosités de forme.

  • Sous-parties manquant cruellement de structuration, absences de sous-titres qui permettraient de mieux suivre la pensée de l’auteur.

  • Expressions maladroites.

SOCIOLOGIE

4Champ épistémologique et méthodologique

5Champ de la compétence intellectuelle

6Champ de la compétence linguistique et communicationnelle

En positif

  • Matériau empirique et comparatif particulièrement riche et foisonnant.

  • Comparaison qui dépasse une simple comparaison formelle en même temps qu’elle sait éviter les pièges d’un culturalisme facile.

  • Très grand intérêt des résultats.

  • Très grande qualité empirique des données recueillies.

  • Exposé de la problématique présentée dans l’introduction qui est un modèle du genre.

  • Discussion critique de la littérature sociologique ainsi que position théorique adoptée soigneusement référencées.

  • Contribution importante à la connaissance du domaine.

  • Travail véritablement novateur.

  • Reprise avec talent de la tradition des travaux sur le sujet.

  • Travail bien mené, fondé sur une investigation de grande ampleur et sur une connaissance approfondie et maîtrisée de la bibliographie.

  • Analyse des données subtile.

  • Modèle dégagé, tout à fait intéressant, assez complexe.

 

  • Capacité de se servir d’une méthode sans en rester prisonnier.

  • Professionnalisme et maîtrise.

 

  • Clarté de la présentation et de l’exposition qui permet de traiter de manière claire et digeste le sujet.

  • Discussion et position énoncées avec une grande clarté et emportant l’adhésion.

  • Travail bien écrit et agréable à lire.

En négatif

  • Aucune hypothèse n’est formulée sur un problème important.

  • Manque de conceptualisation en amont.

  • Références à la littérature lacunaires.

  • Absence de mention de certains travaux.

  • Méthodologie adoptée discutable.

  • Mise en œuvre d’observations directes insuffisamment systématiques.

  • Analyse de phénomènes insuffisamment approfondie.

  • Point de vue adopté montrant ses limites.

LINGUISTIQUE

7Champ épistémologique et méthodologique

8Champ de la compétence intellectuelle

9Champ de la compétence linguistique et communicationnelle

En positif

  • Travail original, qui ouvre la voie à des recherches nouvelles.

  • Thèse invitant à une véritable innovation.

  • Examen approfondi des procédés utilisés dans les documents étudiés.

  • Véritable révolution copernicienne.

  • Somme de travail matériel.

  • Œuvre pionnière.

  • Examen exhaustif et détaillé de la documentation.

  • Rigueur dans le relevé des présupposés théoriques sous-jacents des ouvrages étudiés.

 

  • Démonstration convaincante.

  • Maîtrise de fort nombreuses publications en la matière.

  • Effort intellectuel accompli digne d’admiration.

  • Bonne connaissance du domaine.

  • Qualité de la réflexion.

  • Extrême acuité du travail théorique.

 

  • Travail, du point de vue formel, extrêmement satisfaisant : très clairement écrit, muni d’index et de bibliographie précise, lecture facilitée par des résumés et des tableaux récapitulatifs.

  • Présentation matérielle remarquablement soignée et commode.

  • Écriture très rigoureuse et souvent élégante.

  • Ouvrage agréable à lire, facile à consulter, clair et précis.

  • Répond avec calme et pertinence. Se justifie de manière très remarquable.

  • Réponses aux questions et objections toujours claires, pertinentes, et surtout honnêtes.

En négatif

  • Confusion entre les insuffisances ou négligences locales des ouvrages étudiés avec les difficultés de principe.

  • Impérialisme de la théorie contestable.

 

  • Quelques négligences typographiques.

  • Quelques coquilles, petites erreurs et imprécisions.

© Presses universitaires du Septentrion, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search