Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Visages d’Orphée

 | 
Annick Béague
, 
Jacques Boulogne
, 
Alain Deremetz
, 
et al.

Glossaire

Texte intégral

1Achaïe : Région de Grèce, au nord du Péloponnèse.

2Amphion : Fondateur de Thèbes avec son frère Zéthos, il en élève les murailles grâce à sa lyre dont les accords merveilleux déplacent les pierres qui s’ajustent d’elles-mêmes.

3Amour : Jeune fils de Vénus, décrit ou représenté avec des ailes dans la littérature et la peinture romaines, il intervient pour favoriser et exacerber les sentiments qui unissent Mars à Vénus, Pluton à Proserpine..., mais aussi les humains.

4Aphrodite : Déesse de l’amour et de la beauté, épouse d’Héphaïstos, elle aime des dieux comme Arès – à qui elle donne deux enfants, Eros et Antéros –, Dionysos, Hermès, Poséidon, mais aussi des humains, comme le Troyen Anchise, dont elle a un fils, Enée. Déesse de l’amour, elle règne sur les dieux comme sur les hommes et inspire l’amour des époux comme la passion des amants ; ainsi, pour se venger de Calliope, inspire-t-elle de la passion pour Orphée aux femmes thraces, qui, ne pouvant toutes le posséder, en viennent à le mettre en pièces.

5Apollon : Fils de Léto et de Zeus, né à Delos, il est le dieu tutélaire des arts, l’inspirateur des musiciens et des poètes, le dieu de la divination et de la médecine ; à Delphes la Pythie donne voix humaine à son oracle. Il est aussi archer : comme sa sœur Artémis, par ses flèches il peut donner une mort brutale ou au contraire être protecteur. Il protège les semences, les pâtres, la santé des hommes... Ses attributs sont l’arc, le carquois et la lyre, attributs qui soulignent la complexité du dieu protecteur et oraculaire.

6Argo : Vaisseau des Argonautes, dont le nom signifie « le rapide », construit sous la direction d’Athéna avec des chênes des bois de Dodone.

7Argonautes : Membres de l’expédition qui partent sur le navire Argô en Colchide – l’actuel Caucase – pour conquérir la Toison d’or. Les plus célèbres d’entre eux sont leur chef Jason, Thésée, Héraclès, les Dioscures, Orphée...

8Arion : Poète qui est sauvé de la noyade par des dauphins que sa musique a enchantés.

9Aristée : Fils de la Néréide Cyrène, il est élevé par Chiron et les Nymphes qui lui apprennent à élever les abeilles. Epoux d’Autonoé, il poursuit cependant de ses assiduités les Dryades et la plus célèbre d’entre elles, Eurydice. C’est en cherchant à lui échapper que celle-ci marche sur une vipère qui la mord et qu’elle meurt. Pour venger sa mort, les Dryades ou Orphée ? font périr les abeilles d’Aristée.

10Averne : Lac d’Italie, situé non loin de Cumes, d’où s’exhalent des vapeurs sulfureuses ; il est considéré par les Anciens comme l’une des entrées des Enfers.

11Bacchantes : Femmes qui participent au culte de Dionysos et l’accompagnent ; vêtues de peaux de bêtes sauvages, elles portent le thyrse, bâton entouré de pampre et de lierre.

12Bacchus : cf. Dionysos : Divinité romaine du vin assimilée à Dionysos, il est honoré par des initiés lors de mystères appelés Bacchanales.

13Bassarides : cf. Bacchantes : Autre nom des Bacchantes qui signifie « celles qui sont couvertes d’une peau de renard ».

14Bébrycie : Contrée de Bithynie habitée par les Bébrykes.

15Bérécynthe : Mont de Phrygie consacré à Cybèle.

16Bienheureux : Les justes qui, après la mort, vivent dans la sérénité et le bonheur et occupent dans les Enfers les Champs Elysées.

17Bistonie, Bistoniens : Région de Thrace habitée par les Bistoniens ou Bistones.

18Cabires : Divinités archaïques honorées surtout à Samothrace, Lemnos et Imbros qui protègent les marins contre les dangers et les risques de naufrages nombreux près de ces îles.

19Calliope : Muse traditionnellement attachée à la poésie épique, première des neuf Muses, mère d’Orphée.

20Carambis, Karambis : Promontoire de Paphlagonie.

21Cerbère : Chien à trois têtes, au cou hérissé de serpents, qui garde l’entrée des Enfers.

22Cérès : Divinité romaine assimilée à Déméter, elle fait croître le blé et mûrir les moissons.

23Champs Elysées : Région des Enfers où séjournent les âmes des Bienheureux après leur mort.

24Charon : Nocher qui fait passer les fleuves des Enfers sur sa barque aux âmes des morts qui lui offrent une obole.

25Chiron : Centaure à qui Apollon et Artémis apprennent l’art de la médecine et de la chasse. Il assure lui-même l’éducation de nombreux disciples : Achille, Aristée, Nestor, Pélée... et il établit un calendrier maritime pour les Argonautes.

26Cicones ou Ciconiens : Peuple de Thrace.

27Cithéron : mont entre l’Attique et la Béotie, consacré à Dionysos et aux Muses ; Penthée et Actéon y trouvent la mort.

28Clio : Muse de l’histoire.

29Cocyte : Fleuve des Enfers sur les rives duquel errent les âmes des morts qui n’ont pas reçu de sépulture.

30Coré : cf. Perséphone : Autre nom de Perséphone qui signifie « la jeune fille » et qui qualifie la fille de Déméter avant son enlèvement par Hadès.

31Cybèle : Divinité de la fécondité d’origine phrygienne, honorée en Grèce et à Rome sous le nom de « Mère des dieux » ou « Grande Mère », elle incarne la puissance de la nature et veille sur toute forme de génération : celle des plantes, des animaux, des hommes, des dieux. Son culte est célébré, tels les mystères dionysiaques et orphiques, lors de cérémonies orgiastiques.

32Danaïdes : Filles de Danaos condamnées, pour avoir tué leur époux, à remplir dans les Enfers un tonneau percé.

33Dindyme ou Dindymon : Mont de Phrygie célèbre par un temple et le culte de Cybèle.

34Diôn : Nom de deux villes de Macédoine l’une près de l’Athos, l’autre près de l’Olympe.

35Dionysos : Fils de Zeus et de Sémélé, dieu du vin et de la vigne. Victime de la jalousie d’Héra, frappé de folie, il visite l’Egypte, la Syrie, la Phrygie où il est initié aux mystères de Cybèle. Libéré de sa folie, il se rend en Thrace, en Inde puis revient en Béotie ; il introduit la culture de la vigne, l’usage du vin et impose son culte dans plusieurs pays. Son culte présente de nombreuses affinités avec celui de Cybèle ; les rites des orgies conduisent par l’extase (l’enthousiasme) les fidèles qui font partie du thiase à devenir des bacchants, possédés du dieu. Le culte de Dionysos est peu à peu intégré dans la religion officielle grecque.

36Dis : cf. Pluton : Autre nom de Pluton qui signifie « dieu des richesses » (Dis Pater).

37Dodone : Ville grecque de Chaonie en Epire, célèbre par son sanctuaire de l’oracle de Zeus dont les prophéties sont rendues par le bruissement des feuilles de chêne.

38Drépane ou Drépanè : Ile de Schéria habitée par les Phéaciens.

39Dryades : Nymphes des forêts, particulièrement des forêts de chênes ; la plus célèbre d’entre elles est Eurydice.

40Electra : Fille d’Atlas, mère de Dardanos, divinité locale de Samothrace.

41Eleusis : Ville d’Attique, célèbre par son culte et ses mystères en l’honneur de Déméter-Coré-Triptolème.

42Enfers : Séjour des âmes des morts organisé en royaume dont les souverains sont Hadès (Pluton) et Perséphone (Proserpine). Les justes séjournent dans les Champs Elysées, les méchants dans le Tartare, lieu de souffrance des suppliciés célèbres : Tityos, Tantale, Sisyphe, Ixion, les Danaïdes...

43Erèbe : Fils du Chaos et frère de la Nuit ; autre nom des Enfers qui signifie « abîme obscur », « ténèbres infernales ».

44Erinyes : Divinités infernales, Alecto, Tisiphone et Mégère sont les instruments de la vengeance des dieux. Elles ont une chevelure de serpents ; armées de fouets, portant des torches, elles poursuivent sur terre comme dans le monde souterrain les coupables, tout particulièrement les coupables de meurtre contre des parents.

45Euménides : Nom sous lequel par antiphrase les Grecs appellent les Erinyes et qui signifie « les bienveillantes ».

46Eumolpe : Fils de Poséidon, il est considéré comme le fondateur des mystères d’Eleusis ; ancêtre de la famille des prêtres chargés du culte de Déméter : les Eumolpides.

47Eurydice : Dryade, épouse d’Orphée.

48Furies : cf. Erinyes : Divinités infernales romaines assimilées aux trois Erinyes grecques.

49Gètes, gétique : Peuple de Thrace occupant la région du Danube.

50Hadès : Fils de Cronos et de Rhéa, époux de Perséphone, il règne sur le monde infernal. Il est à la fois le dieu de la Mort dont il impose la loi aux humains et celui de l’abondance, des productions végétales, des ressources minières sous le nom de Pluton.

51Hèbre : Fleuve de Thrace.

52Hélicon : Mont de Béotie consacré à Apollon et aux Muses, et fleuve de Béotie.

53Hémus : Mont de Thrace.

54Hermès : Fils de Zeus et de Maia, il est le dieu protecteur des voyageurs, des marchands et des voleurs, et c’est lui qui guide les ombres jusque chez Hadès ; il est aussi l’inventeur de la lyre qu’il fabrique avec une carapace de tortue.

55Hésiode : Poète grec de l’époque archaïque, né en Béotie à Ascra. Auteur de la Théogonie, généalogie des dieux et des héros, et des Travaux et des Jours, ouvrage de préceptes moraux et de conseils pour l’agriculture.

56Hespérides : Filles d’Hespéros, les trois Hespérides vivent aux confins de la terre près de l’Atlas dans de superbes jardins et veillent sur les pommes d’or que Gaia a offertes à Héra. Héraclès les leur vole, mais elles leur sont rendues.

57Hismarus : Mont et ville de Thrace.

58Homère : Poète archaïque à qui l’on attribue l’Iliade – récit de la colère d’Achille, l’un des épisodes de la guerre de Troie – et l’Odyssée – récit du retour d’Ulysse à Ithaque après la prise de Troie –.

59Ida : Mont de Phrygie, lieu de culte de Cybèle.

60Iolchos : Ville de Thessalie, patrie de Jason et de son oncle Pélias, roi usurpateur d’Iolchos.

61Ixion : Roi des Lapithes, coupable d’ingratitude vis-à-vis de son beau-père, puis de Zeus. De son union avec les Nuées naissent les Centaures. Il est condamné aux Enfers à tourner sans fin attaché sur une roue.

62Jason : Fils d’Aeson, roi d’Iolchos ; chef de l’expédition des Argonautes, il doit rapporter à son oncle Pélias, qui a détrôné son père et cherche ainsi à l’éloigner, la Toison d’or gardée par un dragon en Colchide.

63Leibethra ou Libèthra, Libètres ou Libétriens : Fontaine et ville de Thrace, habitée par les Libètres ou Libétriens.

64Lesbos : Île de la mer Egée.

65Linos ou Linus : Poète et musicien joueur de lyre, maître ou disciple d’Orphée et maître d’Héraclès.

66Lyra : Constellation, la Lyre.

67Mânes : Nom des âmes des morts divinisées qui signifie « Bienveillantes ».

68Mélés : Fleuve d’Ionie en Asie Mineure.

69Ménades : cf. Bacchantes : Lorsque les Bacchantes sont transportées de fureur et que, dans leur délire, elles font preuve d’une force redoutable et déchaînée, on les surnomme les Ménades, « les Furieuses ».

70Mercure : cf. Hermès.

71Musée : Poète grec de Thrace, considéré comme le fils ou le disciple d’Orphée.

72Muses : Filles de Zeus et de Mnémosyne, au nombre de neuf, divinités inspiratrices des chants, elles président aux arts libéraux.

73Naïades : Divinités, nymphes des fleuves, des fontaines.

74Néréides : Les cinquante filles de Nérée et de Doris, nymphes de la mer ; les plus célèbres sont Amphitrite, l’épouse de Poséidon, et Thétis, la mère d’Achille.

75Odryses ou Odrysses : Peuple de Thrace.

76Oeagre : Roi de Thrace ou Fleuve de Thrace ou Dieu-fleuve, époux de Calliope et père d’Orphée.

77Olympe : Mont situé entre la Thessalie et la Macédoine, séjour des Dieux.

78Orcus : cf. Pluton : Divinité infernale, dieu de la mort.

79Orithye : Fille d’Erechthée, roi d’Athènes, elle est enlevée et emportée en Thrace par Borée, dieu du vent du Nord.

80Pagase : Port de Thessalie.

81Pangée : Mont entre la Thrace et la Macédoine.

82Parques : Assimilées aux Moires grecques, les trois Parques filent le destin des hommes.

83Perséphone : Fille de Zeus et de Déméter ; enlevée par Hadès, elle est recherchée par sa mère, déesse du blé et des moissons. Un accord intervient entre les deux parties : tel le grain de blé qui se développe, Perséphone reste pendant six mois dans le monde des Enfers auprès d’Hadès et rejoint Déméter pendant l’autre moitié de l’année. Elle est cependant surtout l’épouse d’Hadès, la souveraine des ombres, la reine des Enfers.

84Phéaciens : Peuple qui habite l’île de Schéria.

85Phoibos, Phoebus, Phébus : Surnom d’Apollon qui signifie « le brillant ».

86Piérie, Pierides : Région de Thrace, contrée de Macédoine située au N.E. de l’Olympe, patrie des Muses, appelées aussi Piérides par assimilation aux filles de Piéros.

87Pimpleia : Source de Piérie en Macédoine consacrée aux Muses.

88Pinde : Mont de Thrace consacré à Apollon et aux Muses.

89Planctes : Nom qui signifie « les (pierres) errantes » et qui désigne des écueils à l’entrée du détroit de Sicile.

90Pluton : cf. Hadès : Divinité tutélaire de la fécondité, de l’abondance de la Terre, son nom est à rapprocher du mot grec « ploutos » qui signifie « richesse » ; il dispense les richesses de la Terre. Divinité souterraine assimilée traditionnellement à Hadès, il est le souverain des ombres, le roi des Enfers, l’époux de Proserpine.

91Polhymnie : Muse, fille de Mnémosyne, elle inspire les hymnes.

92Proserpine : cf. Perséphone : Divinité romaine assimilée à Perséphone ; elle est la souveraine des ombres, la reine des Enfers, l’épouse de Pluton.

93Protée : Dieu marin, gardien des troupeaux de phoques de Poséidon, dit aussi le « Vieillard de la mer ». Il possède le don de prophétie et est capable de prendre toutes les formes pour échapper à ceux qui le questionnent, pouvoir symbolisant la fluidité de l’eau.

94Rhodope : Mont de Thrace.

95Riphées, riphéen : Monts de Scythie, pays au nord du monde connu pour les Anciens.

96Samothrace : Ile et ville de la mer Egée, lieu des mystères célébrés en l’honneur des Cabires.

97Sirènes : Filles d’Achéloos et de Terpsichore (ou de Melpomène), divinités qui habitent une île à l’ouest de la Sicile ; elles charment par leur chant les navigateurs et les attirent en les entraînant sur les écueils.

98Sisyphe : Fils d’Eole, roi de Corinthe condamné pour ses crimes (avoir ravagé l’Attique ? avoir révélé des mystères ?) à rouler sans fin aux Enfers jusqu’au sommet d’une montée un rocher qui redescend toujours.

99Sithoniens : Peuple de Thrace.

100Strymon : Fleuve de Thrace.

101Styx : Fleuve des Enfers qui entoure le royaume des morts.

102Symplégades : Deux rochers à l’entrée du Bosphore, qui, en se rapprochant, saisissent – dit-on – les navigateurs qui passent entre eux.

103Tanaïs : Fleuve ; Factuel Don.

104Tantale : Fils de Zeus, roi de Lydie ou de Phrygie, condamné pour ses crimes (avoir révélé aux humains des mystères ? avoir cherché à voler aux dieux le nectar et l’ambroisie ?) à ne pouvoir aux Enfers atteindre ce qui est à portée de sa main, eau, fruits, pour combler sa soif et sa faim.

105Tartare : Partie des Enfers la plus reculée et la plus obscure, où les coupables subissent un châtiment éternel ; parfois simple synonyme des Enfers.

106Ténare : Cap et ville de Laconie, une des entrées des Enfers.

107Thesprotie : région au sud-ouest de l’Epire, en Grèce.

108Thrace : Région au nord de la Grèce, aux limites de l’Europe et de l’Asie.

109Tiphys : Pilote de la nef Argô.

110Tityos : Fils de Zeus et d’Elara, géant condamné, pour avoir tenté de faire violence à Léto, à avoir aux Enfers le foie rongé par deux vautours.

111Triton : Fils de Poséidon et d’Amphitrite, divinité de la mer, il est honoré par les marins car il calme les flots.

112Zagreus : Fils de Zeus et de Perséphone qui se métamorphose en taureau pour échapper aux Titans chargés de venger Héra. Les Titans le démembrent et le mangent. Son cœur sauvé par Athéna est confié à Sémélé ou à Zeus qui en l’absorbant permet la naissance de Dionysos-Zagreus. La résurrection de Zagreus est célébrée lors des mystères orphiques.

113Zeus : Fils de Cronos et de Rhéa, souverain des dieux et des hommes. Il échappe au sort que Cronos inflige à ses enfants – les dévorer – grâce à un subterfuge de Rhéa. Adulte, il oblige son père à ramener à la vie ses frères et sœurs. Il détrône Cronos mais doit lutter pour installer sa suprématie contre les Titans, les Géants... Héra est son épouse légitime, mais il a des relations amoureuses et des enfants avec plusieurs divinités et de nombreuses mortelles. A l’origine, dieu de la lumière et des phénomènes atmosphériques, il acquiert dans la religion grecque la souveraineté sur les mondes céleste et terrestre.

114Zonè : Cap et ville de Thrace.

© Presses universitaires du Septentrion, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540