Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Théologie et Lumières

 | 
Roger Kirscher

III. Vers une refondation du dogme : espoirs et embûches

Introduction

Texte intégral

1Au cours de plus d’un quart de siècle de son existence, la Allgemeine deutsche Bibliothek de Nicolai a ainsi joué le rôle d’un support procurant une résonance amplifiée à la masse des contributions versées au débat théologique et dégagé des thèmes majeurs qui ont fait l’objet de vives controverses. Cette revue a non seulement servi de tribune idéologique aux théologiens « éclairés », elle a également véhiculé les arguments de l’aile orthodoxe du luthéranisme, exprimé ses résistances et ses indignations, elle a révélé les inquiétudes nées d’une transformation lente mais régulière de l’image d’un catholicisme apparemment régénéré et témoigné d’un certain désarroi après avoir essuyé la tempête kantienne.

2L’action de vulgarisation et de mise en discussion des questions théologiques et religieuses sur une très large échelle par la Allgemeine deutsche Bibliothek a été son grand mérite. Il a semblé impératif aux partisans d’un « dépoussiérage » théologique d’examiner attentivement les textes scripturaires sur leur authenticité réelle sans, bien entendu, que cela puisse mettre en doute l’inspiration divine des Écritures qui restent la pierre angulaire du protestantisme. Ces néologues seront les acteurs de la quête fervente et exigeante d’une nouvelle vision théologique et des principes qui pourraient en constituer la base, afin de mettre fin à la désintégration qui, selon eux, plane sur le mouvement issu de la Réforme. Il est clair que pour les recenseurs comme pour la quasi totalité des auteurs d’ouvrages théologiques examinés dans la revue, la Bible reste la référence fondamentale et la source unique de la Révélation divine. La déclaration de Teller lors de sa recension dans AdB 3.2.20 du livre de Damm est significative à cet égard, il estime en effet que si on met en doute la véracité des Écritures, il ne subsistera plus rien de la Révélation divine. Cependant, l’examen critique des textes bibliques et les nouvelles perspectives dogmatiques qui en résultent vont forcément infléchir le discours doctrinal d’une manière significative et battre en brèche l’idée que le corpus dogmatique serait définitivement fixé.

© Presses universitaires du Septentrion, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540