Versione classicaVersione mobile

1898 : littérature et crise religieuse en Espagne

 | 
Béatrice Fonck

Remerciements

Testo integrale

1Il m’est particulièrement agréable d’avoir à remercier tous ceux qui ont, de diverses manières, aidé à réaliser et à publier l’essentiel de ces études qui ont fait l’objet d’une Commémoration à l’Institut Catholique de Paris et au Colegio de España en novembre 1998.

2Les soutiens constants de Monsieur le Recteur, Monseigneur Patrick Valdrini, de Madame Nathalie Nabert, Doyen de la Faculté des Lettres et de Monsieur Luis Racionero, Directeur du Colegio de España nous ont permis de concrétiser ce projet.

3Nous voudrions également rendre hommage et remercier celui qui a tant œuvré pour promouvoir la connaissance de l’Espagne contemporaine en France : Monsieur Jean Bécarud. Qu’il trouve ici les témoignages de reconnaissance et d’amitié qui lui reviennent particulièrement.

4Une telle communication n’aurait pu se réaliser sans les dévouements et les contributions de l’administration de l’Institut Catholique, et c’est à ce titre que je tiens à remercier Madame Marine Brugière, Mademoiselle Lehmann, Mademoiselle Lagache, Directeur Administratif de la Faculté des Lettres, Mesdames Giraud-Forté et Lecerf, et tous ceux qui par leurs contributions ont permis la réussite d’une telle entreprise.

© Presses universitaires du Septentrion, 2000

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search