Version classiqueVersion mobile

Construire au Moyen Âge

 | 
Alain Salamagne

Pièces justificatives

Texte intégral

1

11245

Ban ordonnant en mars 1245 aux foulons et aux tainturiers de détruire les bâtiments qu’ils avaient édifiés sour les fortereces de le ville

2A. Original

3AMD, AA 88, 14 v°.

4B. Edition

5TAILLIAR, 1849, p. 125.

6On fait le ban ke tout cil et toutes ke unt fais les foulenes et les taintures sour les fortereces de le vile dedens ne dehors, ke il les aient fait oster dedens le feste Saint Jehan ki vient et ke tout cil et totes celes ki ont arbres sour le forterece de le vile, ke il les aient fait couper a III piés prés de le deuve* deseure dedens ce lui terminé. Et ke nus hom ne feme ne face basse cambre sour le forterece de le vile, dedens a X piés prés ne dehors a XVI piés prés. Et kicunkes les ia faites, ke il les ait fait oster dedens le Saint Jehan et kicunkes ce trespasseroit il seroit en forfait de I libvrez et si seroit banis de le vile.

2

71254

Ban interdisant d’endommager les murs ou les crestes des fortifications

8AMD, AA 90, 68 v°

9Es que nus ne sois si hardis kil face damage as fossés, ne as crestes des fossés de le vile, ne d’une part ne d’autre.

10Et ki onkes les crestes empierroit par iour, il kairoit ou forfait de X libvres et banis de le vile.

11Et ki par nuit lempierroit, il kairoit ou forfait de L libvres et banis I an de le vile.

12Es que nus ne sois si hardis ki sois sour les crestes* des fossés de le vile au leis deviers les murs ne entre, ne par nuit ne par iour, pour congiet kil en ait sous le forfait de C sols.

13Es que nus n’empire les murs de le vile ne dehors ne devens sour le forfait de L libvres et banis I an de le vile et se li coverroit refaire a sen coust.

3

141264

Ban échevinal précisant les dimensions des pierres communes

15A. Original

16AMD, AA 90, 67 v°-68 r°.

17B. Edition

18ESPINAS 1913, p. 433.

C’est li bans des quariaus

19On fait le ban que tous li kemuns quarriaus de quoi on ouverra en cette vile ait VIII pois de parement de lonc et VI pols d’espes* et VIII pois de lit*.

20Et tout li quemun pendant* de quoi on ouverra aient IIII pols d’espés et X pols de let et X pois de lonc.

21Et tout li vossoir quemun aient XII pols de parement de lonc et XIIII pols de lit et V pols d’espés.

22Et tout li quing kemun aient XX pols de lonc, VI pols d’espés et VIII pols de lit au mains

23Et ki meilleur piere volra avoir bien le puet acater par muison* et li X pois doivent faire le piet de le ville for X libvres et sor bannissement de le vile.

4

241268

Construction du mur de l’enceinte du XIIIe siècle entre les portes des Wez et Saint-Nicolas

25Original

26AMD, DD 183.

  • 702 Dépendances, GODEFROY, 1, p. 329.
  • 703 Sans ruse.
  • 704 Salaire, prix.
  • 705 Sans tricherie, sans faute.

27Sacent tout cil ki sunt et ki avenir sunt ke teles sunt les covenences entre maistre Jakemon l’aisnet, maistre Jakemon le maistre de le vile, maistre le Jouene et Warnier seu frere d’une part, dendroit le markiet* kil on fait a Bernart Pilate, Baude Destres, Renier de Goy et Gerart dou Markiet. Si com d’amender les fortreces de le vile trés le porte des Weis et les apendances*702 de celi porte dusques a le porte des Wezs, et les apendances de celi porte jusques a le porte saint Nicholai et les apendances de celi porte ausi, les apendances ausi des portes ki sunt li en dedens, en tele maniere kil doivent tous les murs refaire bien loialment trés le fondement* desous jusques deseure la ou besoin sera, et creteler* et mette chevaliers* sous le plain et entauler* et le wit* et le plain parpaing*. Et chou ki l’a ferra a ceste oevre faire si com piere, caus, savelon et toutes autres coses. Ki al besoigne a ferra sans engien703, sauf chou ke, se li vile troeve a sen consel ke on le voelle enduire, pinceler* et quarler, faire le doivent au coust de le vile. Et siest encore asavoir ke le mur ki est entre le porte au Cerf et le porte Saint Nicholai kil doivent le plus bas haucier au foer704 del autres et creneler et atourner, ensi com devant est dist sans engien et sans couperon705. Et si doit on prendre par le consel des eschievins IIII homes, c’est asavoir II machons et II preudommes ki doivent prendre warde a l’œuvre et doivent li maistre devant nomeit ouvrer par leur consel et amender l’œuvre (effacé) par leur consel et par leur dis.

  • 706 Devisé.

28Et por ceste œuvre devant dite faire tor… (effacé, torneis ?) com ci devant est devisert706, doivent avoir li maistre devant nomeis VIIC libvres tournois par maniere. Ke s’il ne pooient faire ceste œuvre por les VIIC libvres devant dites et Bernars Pilate, Bude Destrees, Reniers de Goy et Gerars dou Markiet veoient k’il ieussent damage il leur doivent rendre dusques a L libvres de tournoi, se tant i avoient de damage par leur dis sans engien. Et por le soume des deniers devant dis doivent li maistre devant nomeit faire bien et loialment l’œuvre devant nommée tout ensi comme ci devant est devisert. Et s’il ne le faisoient ensi et li vile avoit cous et damages par leur defaute ou par le defaute de l’un dals, il ont encovent a rendre tous les cous, tous les despens et tous les damages ke li vile i averoit ou feroit en quelemens maniere ke ce fust dusques au dis des preudomes ki ci devant sunt nomeit. Et tout cou ont li IIII maistre devant nomeit et cascuns et als IIII por le tout encovent. Et fu leur ou kil laient et ke li preudome devant nomeit le puissent prendre et faire prendre partout comme le leur. Et de toute ceste covenence ont encovent li preudome devant nomeit a ouvrer par le consel des eschievins. A ceste covenence furent com eschievin Willaumes de Goy et Jehans de France. Ce fu fait en l’an del incarnation nostre seigneur mil CC et LXVIII el mois d’avril.

5

291372

La ville de Douai reconnaît que c’est par grâce spéciale de l’abbaye d’Anchin qu’elle a pu utiliser la pierre d’une carrière proche de Lewarde ; elle s’engage à ne pas argumenter de ce fait pour porter préjudice aux intérêts de l’abbaye

30Original

31ADN, 1 H 269, pièce 2887

32parchemin avec sceau

  • 707 Creusé et bêché.

33A tous cheulx qui ces presentes lettres verront ou oiront, eschievins de le ville de Douay, salut. Savoir faisons que ce que nous et no predecesseur eschievin, massars, recheveur, Six Homes ou autre de par ladicte ville de Douay ont fouy et havé707 ou fait fouir, haver et fosser ou temps passé et font ad present en une pieche de terre et quariere appartenans a religieuses persones et honestes monseigneur l’abbé et couvent d’Anchin, seant de lés le ville de Lewarde, et le pierre en ce lieu prinse ou nom et pour le dicte ville de Douay, a esté et est par proppice et pure grace a nous et a la dicte ville de Douay faitte par les dis religieulx, a l’aidance de le reparacion des murs, tours et fortereches de ycelle ville de Douay et a durer le dicte grace sour l’estat dit, tant et si longhement qu’il plaira as dessus dis religieuls et non plus. Et ce avons-nous recogneu et recognoissons, veullans et acordans que ce que nous et li ville avons tenu ou tenrons le dicte piece de terre et quarriere, avons prins ou prenderons pierre en icelle ne puist ou doie preiudicier as dessus dis religieulx, ne que pour ce nous puissons ne la ville de Douay vanter ne aidier contre yceulx d’aucunne possession ou saisinne et quil ne soit et demeure tous jours ou pooir des dis religieulx de ce renocquié et rappeler et mettre au nient dou tout. Et nous en tesmoignage de ce avons fait mettre a ces presentes lettres le scel as causes de le ville de Douay dessus dicte. Donné le XVIIIe jour dou mois de march l’an de grace mil trois cent soixante et douze.

34Guy de l’Estanque

6

351376

Lettre en forme de quittance du maître-maçon - certifiée par le bailli de Douai, Grars du Bos - concernant les travaux qu’il avait réalisés aux fortifications entre les portes Saint-Éloi et d’Arras

36Original

37AMD, DD 186 – Parchemin scellé d’un sceau de cire brune sur simple queue.

38Edition

39ESPINAS, 1902, p. 488-489.

  • 708 Ses frais correctement rétribués.

40A tous ceulx qui ces presentes lettres verront ou oriont, Grars dou bos, escuiers, baillye de Douay, salut. Sachent tout que par devant nous est venus et personnelement comparus maistres Jehans dou Loussegnot, maistres machons demourans ou castel a Lille, si comme il dist. Et recongnut et confessa de sa boine et franque volenté, sans force ni constrainte aucunes, avoir eu et rece en bons ses devers comprans708 a honorables homes et sages les eschevins et Six Hommes de la dicte ville, la somme de six cens chincquante libvres, chinq sols, six deniers pour trois cents chinquante et un franq et demi, a value le franq pour XXXVII sous le piece, en quoy la dicte ville estoit tenue par devers lui pour cause del ouvrage de machonnerie qu’il dist avoir fait pour la dicte ville et au tour dicelle entre le porte saint Eloy et le porte d’Arras en ceste presente saison finissans le jour de Toussains l’an LXXVI darain passé et ou tamps dou reyne des dis eschevins, Six Hommes et receveurs. Est assavoir IXC XLVII piés de murs de grés et de kontenant ( ?) de long sur XXI piet de hault de fons en comble. Et VIXX et XVI piés [déchiré] sur XXIIII piés de hault compris en chinq demy tours que il a faict en la dicte longheur dont le dit maistre [déchiré] pour se labeur sans rens livrer, a faire en tasque* de cascun cent de piés de long sur XXIIII piés de hault, XXXVI frans.

41C’est a rapportent a mesuré le cent de piés de XXI piés de hault, XXVI franq et demi qui portent tout en somme la dicte somme de IIIc LI francq et demi. Desquels frans et de tout ce li dis maistres Jehans porroit demander, poursuvir ne apprechier la dicte ville pour cause du dit ouvrage et tasque, il s’est tenus, contient a tous jours, pour bien et plainement comptentés et payés. Et bien en aquité et clamé, quitté boinement et a tous jours la dicte ville, les dis eschevins, Six Hommes et receveurs, leurs hommes et tous autres a qui quittance en appartient. Et aussi li dessus dit Six Hommes, pour et ou nom de la dicte ville, se sont tenu acomptent et bien paiet du dit maistre Jehan de avoir bien et souffisamment fait le marchandise et tasque* dessus dicte. En tesmoing de ce nous avons a ces presentes lettres mis nostre scel. Faittes et données le IXe jour du mois de novembre l’an de grace mil CCC soixante et seze.

7

421401

Paiement effectué à Jehan Mourart pour la construction de la tour des Hours

43Original

44AMD, CC 206, f° 260.

45A Jehan Mourart, machon, pour son salaire d’avoir fait et haulchié de machonnerie de grés et de bricque le tour du dodasne emprés les ventelles* du baille, encommencié portant XXV piés de hault tant de grés comme de brique. Sur celle devisé de huisseries* bas et hault, edefier de queminees, montee* avis, III archieres, I huvet* au premier estaige et IIII fenestres en le second estaige, pavé de camp de brique et esligié* de fenestres. Etantes edefiee comme il en fu marchandé a luy et auquel il demoura ferme a cris* et descroix.

46Celly tour aians VII piés d’espoisse au premier estaige et au second six piés et aveuc ce deux pans de mur emprés ladite tour fait de machonnerie de griés de VI piéz d’espéz. En chascun pan de mur ordené II archieres* sur les conditions qui furent devisees, porta le marquiés, IIC LXXV frans. Et audit Mourart pour seu salaire d’avoir fait de machonnerie de grés II coppons* de pan de mur emprés ledite tour par dedens le ville contre les crestes* pour tenir et affermer les teraux d’icelle par marquiet en tasque*, X frans paié ces parties IIC IIII XX frans qui valent a XXXIII sous piece, IIIIC LXXI livres.

8

471436

Taille de grès pour les tours Saint-Georges et Saint-Sébastien

48AMD, CC 215, f° 103 v°.

49A Jehan de Banaix et Colin Archon, machons et ouvriers de taille, pour leur sallaire et labeur de avoir par eulx et leurs aydes fait et taillié pour et ou nom de la ville les pierres servans et appertenans pour XL rayeres* dont les XX sont croisiés et les autres non, estoffees chacune rayere de IIII parpains*, de seulles*, listiaux*, louches* et keutiziaux* de griefs, avec fait le taille de XX cannonieres quarez, de VIII a IX paux en croix* par dehors, estanchonneez par le dedens et le liste* tailliet a embrasement, estoffees de seulles par le dedens et par le dehors de couvertures* de parpains*. Toutes lesdites rayeres et canonnieres faictes et tailliés par le fourme* et maniere que en le devise et criee sur ce faicte est contenu et quy aux dessus dits ouvriers demoura ferme en le halle a I pauch de candeille alumee pour le somme, c’est assavoir de chacune rayere L sous sont C libvres et lesdictes cannonieres pour le pris de XX sous chacune sont XX libvres. Portent desdictes deux parties, VIXX libvres.

50AMD, CC 215, f° 107 v°

51A Jehan de Banaiz et Colin Larchon, machons et ouvriers de taille de griés, pour leur labeur et sallaire de avoir par eulx et leurs aydes fait pour la ville le taille de griés pour l’estoffement de huisseries*, rayeres* et canonnieres et mantiaux* de queminieez qui cy apres s’enssuivent. C’est assavoir pour avoir taillié IIII huisseries, les II pour le premier estage de le tour Saint Jorge emprés le porte d’Oscre, l’une pour entrer ens ladite tour et l’autre pour ladite tour entrer en le montee ad vir dicelle tour. Et les II autres huisseries pour samblement le premier estage de le tour Saint Bastien emprés le tour devant dite estoffeez lesdites huisseries de rebas*, bougons* et corbiaux, de seulles* et listeaux de griés. Item avoir taillié les pierres servantes a six rayeres et six canonnieres qui sont esdites tours, estoffeez toutes lesdites rayeres et canonnieres de pierres de griés ainsi quil appartient et que la devise sur ce faicte le porte et contient. Item fait le taille de deux mantiaux de quemineez qui sont esdites tours et de IIII corbeaux* servans ausdits manteaux. Et encores fait le taille des pierres servans a II rayeres qui sont es monteez* a vir desdites tours, en chacune montee une rayere pour lesquelz tailles et ouvrages de griés faire bien et souffissamment par le maniere que et en ladite devise est plus ad plain contenu fu marchandé en tasque par les Six Hommes ausdits ouvriers pour le somme de, LXVIII1.

9

52Hesdin, le 6 mai 1440

Autorisation donnée par le duc de Bourgogne à la ville de Douai de lever, en octobre 1440, 300 francs de rentes viagères par an à deux vies

53Copie collationnée sur l’original

54AMD, CC 216 (1439-40), f° 3 v° et 4 r°.

  • 709 Les déblais provenant du curage, les boues.
  • 710 De fait les travaux de curage se montèrent à 4534 livres (voir 4.3.4.1.), à plus de 5 000 livres av (...)

55Philippe, par la grace de Dieu, duc de Bourgoigne, de Lotharingie, de Brabant et de Lembourg, conte de Flandres, d’Artois, de Bourgogne, palatin de Haynau, de Hollande, de Zellande et de Namur, marquis du Saint Empire, seigneur de Frise, de Salms et de Malines, a tous ceulx qui ces presentes lettres verront, salut. De la partie de noz bien améz les eschevins, bourgeois, mannans et habitans de nostre ville de Douay, nous a esté esposé que icelle nostre ville est moult anchienne et l’une des V chief et principalles villes de nostre pays et conté de Flandres, marchissant a noz pays d’Artois et de Haynau et aussi au pays de Cambresis. Et pour le garde et seureté dicelle nostre ville et de tout le pays environ et resister aux entreprinses qui a l’ocasion des gherres presentement courans se poroient faire par ennemis et mal veullans, lesdist exposans ont fait visiter la forteresse de ladite ville par gens en ce congnoissans et expers. Et a esté trouvé que les fosséz qui sont a l’encontre de la place que on dist le Barlet, qui est le plache la plus aislevé advenue qui sont a l’entour de nostre dicte ville, sont tellement raemplis que gens de gherre tous armez poroient aller et monter jusques aux murs, et qui pis est, a l’encontre desdists fosséz de la porte Saint Eloy et le porte Vaqueresche qui est de trés peu de valleur et de deffence, n’a nulles tours pour deffendre les murs et n’y a que closure de mures tant seulement. Et est de necessite pour tenir ladite ville seure que lesdits fosséz soyent nettoyéz et widiéz et les crestes remises apoint, car aultrement on ne voit point que ladite ville soit tenable a l’encontre des gens de guerre se il estoient puissant devers icelle. Et pour ceux pour pourveir a ladite ville, icelle tenir seure et en deffense et pour resister a l’encontre de annemis et adversaires qui mal ou damage y vouroient faire, lesdits exposans ont comenchié a faire nettoyer et purger lesdits fossez qui montent troix mil piéz de long ou environ. Et laquelle euvre il ont intencion de parfaire et qui plus est durant le temps que l’on purge et wide lesdits fosséz et que les yaue sont mis jus et que les murs sont troéz pour porter le sofaix709 venant de ladite widenghe et purgacion en ladite ville afin de rehauchier les crestes* par dedens, lesdis exposans ont conclud et deliberé de faire le fondacion de V bonnes tours entre lesdites II portes pour deffendre icelles portes et les murs, et les erigier au-dessus des yaues, pour estre deffensables se mestier estoit, et icelles asseoir et espasser* es lieux/les plus propices que faire se pourra par l’advis et consel des gens en ce congnoissans. Pour lesquelz ouvrages se convient avoir grans finances que monteront a grande somme de deniers et comme on peut conchevoir a la somme de V ou VIM frans ou plus710. Laquelle nostre dite ville ne pouroit porter avec les aultres charges dont elle est chargiee en pluiseurs et diverses manieres, sans vendre rentes viageres sur le corps et communauté dicelle ville jusques a la somme de IIIC frans de rente par an, ce que lesdits exposans ne pouvoient faire sur ce avoir de nostre congié et licence si comme ilz dient requerir humblement iceulx. Savoir faisons que noz, considere les choses dessus dictes et la bon affection que ont lesdits exposans de fortefyer et tenir en bonne sceureté nostre dicte ville, a iceulx pour le bien diceulx et la seureté de nostre dicte ville avons donné et ottroyé, donnons et ottroyons de grace especial par ces presentes, congié, licence et faculté que, sur le corps et communauté de nostre dicte ville, ilz puissent vendre jusques a ladite somme de IIIC frans de rentee viagere par an a X deniers, ledite a deux vies et a tous racas pour les deniers qui venront de la vendicion de ladite rente convertir et employer es ouvrages dessus dits et non ailleurs. Et esquelz deniers lesdits exposans ou ceulx qui seront comis a iceulx recevoir et distribuer seront tenus de rendre compte par devant ceulx qui sont et seront commis et ordonnéz de par nous a oyr les comptes de nostre ville. Sy donnons en mandement a nostre gouverneur de nos villes et chastellenies de Lille, Douai et Orchies et a tous aultres nos justiciers et officiers et laissent joir et user de nostre dicte gré, congié et licence, plainement et paisiblement sans les traveiller, molester ou empescher aucunement au contraire. En tesmoing de ce nous avons fait mettre nostre seel a ces presentes. Donné en nostre chastel de Hesdin le VIe jour de may l’an de grace mil IIIIC XL par monseigneur le duc, ainsi seigné I mileth.

10

561440

Pose de la première pierre des tours du front de Barlet et expertise des maîtres-maçons

57AMD, CC 216, 71 r°.

58Pour don et courtoisie faite aux ouvriers machons qui ouvraient a la ville de le tasque* faite par Guillain des Moustriers, machon, de la fondacion et estoffement* de III tours que on a intencion de faire de nouvel sur le fortresse de ladite ville entre les portes Vaqueresche et Saint Eloy, le XXVe jour de may mil IIIIC XL, auquel jour le premiere pierre fu mise et assise pour le fondacion de l’une desdites trois tours et par Bauduin du Bos dit le Besghe, lors eschevin, et par luy a icelle tour donné le nom de le tour David, pour ce a eu donné pour boire ensamble ainsi que en tel cas est acoustumé, le somme de LX sous.

59AMD, CC 216, 73 r°.

60Pour don et courtoisie faite aux machons ouvriers de ladite ville pour boire ensamble en recreacion au jour que le premiere pierre fu mise et assise en le fondacion de le tour de nouvel encommenchié sur Barlet, laquelle y fu mise par Bauduin du Bos dit le Besghe, eschevin, et ladite tour nommez le tour Salmon, en ce compris le vin et wans* qui furent bailliés a ladite pierre assir, le somme de XLIIII sous.

61AMD, CC 216, f° 75 r-v°.

62Pour courtoisie faicte aux machons et aultres ouvriers de ceste ville le mardy XIIe jour de juillet aprés que ilz eubrent advisé au commandement de la loy le fons* et fosserie fait pour le fondacion de le tour corniere emprés saint Eloy que on doubtoit non estre bon et seur pour fonder sus se machonnerie. Se fu sur ce en l’oppinion et advis desdits/ouvriers, pour ce la somme de XXIIII sous. Item a Guillain des Moustriers, Pierre Quergnon et autres ouvriers machons ouvrans a ladite ville qui leur fu donné a boire ensamble en recreacion le jour que le premiere pierre fu assise en le fondacion de ladite tour et que par Jehan Audeffroy eschevin que ladite premiere pierre assist fu, icelle tour appellee le tour de Bourgogne, en ce comprins le vin et wans* qui furent donnez a ladite pierre assir, le somme de L sous. Et pour despens faire par les VI Hommes au retour de la visitacion dudit fons et pierre assir, XXIIII sous. Somme desdites parties, IIII libvres, XVIII sous.

63AMD, CC 216, 76 v°.

64Pour courtoisie faicte aux machons le IIe jour d’aoust que le premiere pierre fa mise et assise pour le fondacion que le moyenne tour grosse sur Barlet et que a icelle pierre assir elle fu nommee le tour des Six Hommes, pour ce le somme de XLVIII sous.

65AMD, CC 216, 79 r°.

66A Fremin Desgreaux et Jehan Pinchon, maistres machons des villes de Lille et de Béthune, lesquels a le requeste de la loy vinrent a Douay pour adviser l’ouvrage de machonnerie pour le fondacion et engressement* de quatre tours que on avoit fait faire de nouvel sur ladite fortresche, lequel ouvrage on disoit estre mal machonné et mal mené apres son enfrancq* et aprés son ront* et y avoit pluiseurs boches et valees*. Sur quoy lesdits ouvriers apres qu’ilz euvrent esté sur ledit ouvrage et qu’il l’eurent veu, plommé et adnivelé dirent a loy sur ce leur advis et consel et ce qu’il leur en sambloit estre a faire pour le mieulx. A quoy ilz vaquèrent III jours a XL sous chacun pour jour sont XII libvres. Et pour despens de bouche faix avec lesdits ouvriers et soubstenir a leur cause en les avoir tenu compaigné a pluiseurs dîners et soupers, avec les despens de eulx et de leurs chevaulx en ceste ville, IIII libvres, IIII sous. Portent ces parties, XVI libvres, IIII sous.

67AMD, CC 216, 79 r°.

68Pour don et courtoisie faicte le penultisme jour d’aoust l’an mil IIIIC XL aux machons de ladite ville de Douay apres que ledit jour par Bauduin du Bos dit le Besgue, eschevin, le premiere piere fu assise en le fondacion de le Ve tour fondee sur Barlet et que ladite tour fa par luy appellee le tour Alixandre, le somme de XL sous.

69AMD, CC 216, f° 81 r°.

  • 711 Saulder ? Décider.

70Pour don et courtoisie faicte aux maistres machons et aultres ouvriers qui ont ouvré a ladite ville par l’esté et saison devant dite le XXVIe jour de septembre audit an mil IIIIC XL aprés que ledit jour il eurent allé enfouir le boirre et fait une joyeusette ensamble pour ce que l’ouvrage de machonnerie des V tours dont dessus est faicte mencion estait conclud et saudé711 pour ledit saison, pour ce a eulx donné en courtoisie, XL sous.

11

71Le 8 mai 1440.

Adjudication des maçonneries du premier niveau des tours du front de Barlet ou Notre-Dame/Saint-Eloi

72AMD, CC 216, 85 v°-86 r°.

73A Guillain des Moustiers, machon, pour le sallaire de luy, ses machons, manouvriers, serviteurs et aides qui avec luy ont en la saison dessus dicte fait pour la ville les fondacions et engressemens* de chincq tours que on a fondees et eslegiés* de nouvel sur ladite fortresche entre les portes Saint Eloy et Vaqueresche jusque a le haulteur chacune tour de plus de XXI piet de hault, dont les III sont plus grosses des aultres et ont d’espoisse en fons* XIIII piés en venant amont, [en barré] a retaux* et a enfourcq* comme il appartient, jusques a ladite haulteur qui est deseure le soubassement a X piéz d’espoisse et a XL piéz de banch*.

74Et les deux tours plus petites ont d’espoisse en fons XII piéz en venant amont, a retaux et enfourcq jusques au deseure les soubassements a VIII piéz d’espoisse et XXXIIII piés de banch, ainsi et par la maniere que en la devise et cryee qui sur ce se fist desdites V tours est plus adplain contenu. Et dont les trois, II grosses et une petite, demourerent fermes a un pauch de candeille en le halle audit Guillain le dimenche VIII jour de may et le petite pour VI libvres dicte monnoie chacun piet. Depuis lequel marquiet ainsi demouré ferme et pendant le temps que ledit Guillain fasoit ledit ouvrage et par ce qu’il n’a esté personne qui lesdites II aultres tours, une grosse et une petite, ait volu faire pour mains ne pour le pris que dit est, fit traitié de les faire par ledit Guillain pour le pris dessus dit en le promettant de recompenser de sa perte en la fin dudit ouvrage, si avant que raison seroit. Et pour ces causes luy a esté payé les parties qui sensseut.

75Et premiers pour lesdites trois tours grosses avoir fait livré maneuvre et espinçage* adce servant portant ladite machonnerie de haulteur jusques au premier estage, par mesure sur ce faite present les VI-Hommes, LXV piéz a IX livres chascun piét, ainsi que ledit marchié porta pour III desdites tours sont, VC IIIIIXX V livres.

76Item pour lesdites II petites tours avoir fait comme dessus jusques au premier estage qui portent en haulteur XLII piéz demy au pris de VI libvres du piét comme dit est, sont IIC LV libvres. Portent les machonneries desdites V tours, VIIIC XL libvres. Surquoy fait a desduire pour retaux*, bans d’argille et aultres terres que on a laissiet es machonneries desdites tours sans remachonner qui porte par mesure et advaluacion sur ce faicte par gens ad ce congnoissans a le somme de C XXXVI libvres. Ainsi demeure a l’ouvrier pour l’ouvrage et fachon desdites V tours la somme de VIIC IIII livres.

77Item audit Guillain pour avoir oultres et au deseure de sa dite tasque fait a chacune desdites V tours deux pans d’allerons*, chacun de X piéz de hault et VI piéz de long et VI piés d’espoisse, avec a le tour de Bourgogne fait une hauche de machonnerie contre les crestiaux* de X piéz d’espoisse, de XL piéz de long qui se vient joindre avec les ailerons, esquelz ouvrages a eu cent quatre milliers de brique et plus ; pour ce payet audit Guillain de chacun millier XII sous, sont LXII libvres, VIII sous. A lui pour sa recompensacion de ce qu’il a fait lesdites II tours a le requeste de la loy, des Six Hommes et du consel de ladite ville, I grosse et une petite, au deseure de sa tasque et pour le pris des aultres, ce que aucun aultre n a volu faire comme dit est, qu il a chacu ne desdites V tours plus hauchié ke son marchié ne porta et aussi que on luy a rabatu lesdits bans et retaux de terres de toute tel machonnerie que le sourplus des tours porte. Ja soit ce que en iceulx n’a point d’espinchage et que en tous lesdits ouvrages il n’a point gagnié que ses journees bien petitement, pour toutes choses a luy acordé le somme de XXIIII libvres, portent ces parties en somme toute audit Guillain, VIIC IIIIXX X libvres, VIII sous.

12

Construction du boulevard d’Esquerchin en 1446-1447

Livraison de grès

78AMD, CC 218, 1446-1447, f° 70 v°, 71 r°v°.

79A Wille Jozelet, briseur de pierres qu’il a livré pour ledit bosluercq de ladite porte d Esquerchin. C’est assavoir IIIC IIIIXX XVIII piés demi de pierres livreez a pluiseurs fois et en pluiseurs pierres de III piés demi, IIII piés, IIII piés demi et V piés de long et de X a XI paux de let dont on a fait les III montees* dudit bosluercq et II autres petites monteez a monter des allez* d’icellui bosluercq sur le porte haut d’illecq et fait employé en pluiseurs autres manieres audit ouvrage a IIII sous chacun piet, sont LXXIX livres, XIIII sous.

  • 712 Répétition et de.

80Item pour C IIIIXX XVI cuings de II piés712 et de II piés demi de long emploiés tant aux arestes des canonnieres et entree de la porte dudit bosluercq que en pluiseurs autres places leur mestier a esté si que par ledite euvre peult apparoir, a XIX livres le cent sont XXXVII livres, XII sous.

81Item pour XXXVI boutis employeiés en ladite machonnerie a X livres du cent, LXXVII livres. Item pour XX aisselers emploiés en l’engressement de ladite entree et aultrement, C livres.

82Item pour II pierres, l’une de sept et l’autre de IIII piés de long chacune, de XIII paux de larghe et de XIX paux de hault, dont de l’une a fait mantelet* a le queminee de le warde* dudit bosluercq et de l’autre I jeux* aux vaulsures de ladite entree au pris de X sous de piet sont CX sous.

83Item pour IIC XLIX piés demi de d’autres pierres de pluiseurs longheurs, largheurs et hauteurs livrees comme dessus en vaulsoirs, longhes pierres, sommiers* et autres choses dont on a fait les tourssements* et saillie de II tourelles et avantpis estans entre icelles le vaulsure et tuoire* de la porte dudit/bosluercq, accaté chacun piet de ladite pierre en le fachon, longheur et espoisse et hauteur qu’il a convenu avoir pour l’euvre le some de V sous, sont LXII livres, VII sous, VI deniers.

84Item a lui pour LV piés d’autres pierres qui sont pavement et alleez au deseure des canonnieres d’entour le dit bosluercq par dedens euvre, accaté chacun piet de ladite pierre sur les longheces et espoisses qui les failli. C’est assavoir pierre et taille mesuré icelle par le milieu desdites allee, le somme de XXIIII sous. Ainsi est pour lesdits LV piés que ont porté de mesure lesdites allees audit pris, LXVI livres. Et a luy encores pour XI piés de franque pierre* qu’il a livreez de II piés chacune qui sont assises et machonneez entre II vaulsures a ladite portte, accaté IIII sous pieche, XXIIII sous. Portant lesdites parties, IIC LVIII livres, IX sous, VI deniers.

Taille de grès

  • 713 (mesurer ?)

85A Miquiel Huart et Miquiel de Dons, tailleurs de griés, pour par eulx et leurs aydes avoir taillié plusieurs parties de pierres pour l’ouvrage du dessus dit bosluercq, par devise et marchandise a eulx faite. Deux tourssements de griés qui font piet et sallie auxdites II tourelles encommenchiés par hault audit bosluercq aux II costéz de l’euvres et porte dicelly. Avec avoir taillié de II tas* de hault les tourssements de griés de l’avanpis qui se fera audeseure de ladite porte entre icelle tourelle et taillié toutes les pierres qu’il a convenu a II arques et vaulsures de ladite porte et une tuoire* estans entre icelle au milieu de ladite porte tout selon le forme et tenue de ladite devise dont il a esté marchandé ausdits tailleurs en tasque pour la somme de XLV livres. Et pour au dehors de leur dite tasque taillié XX vaussoirs et XX asselers dont on a fait avec lesdites II vaulsures une aultre vaulsure a ladite porte par dedens ledit bosluercq, qui n’estoit declaré par le devise que faite de bricques, et taillié les II sommiers de le vaulsure de devant ladite porte par le dehors, taillié beaucop plus gros et plus loings que le devise ne contenoit pour ce que l’en a fait espaulement a ladite vaulsure pour le pourffit de ladite euvre. Tout ce que dit est fait audehors de leur dite tasque a le requeste des VI Hommes et veu et visité par gens et ouvriers en ce congnoissans, taxé et morderé713 par le rapport a le dite somme de XV livres, sont pour lesdites II parties, LX livres.

Marché de maçonnerie

86A Willaume Jozelet et Pierrot Quargnon, machons, pour par eulx et leurs aydes avoir fait, fondé et eslegié* de nouvel ung boslvercq* de machonnerie au-devant de la dite porte d’Esquerchin, lequel par le milieu de ladite machonnerie porte de long VIXX X piés ou environ et aux deux bous dudit boslvercq fondé et eslegié avec le machonnerie d’icelli deux ailerons* de bricque qui vont jusques aux palix de bos d’entre ladite euvre et le tapecul* de ladite porte. Et par dedens ledit bosluercq avec ladite machonnerie fait et ediffié une maisonchelle qui sera le warde* a tenir les vielleurs de ladite porte, estoffee icelle warde de huisserie*, fenestres double et queminnee de bricque. Item au grant pan de mur dudit boslewercq fait et espassé* IIII encambremens* a vaussure de bricque et en chacun d’iceulx fait une cannoniere et une archiere* audeseure que pour traire et defendre ledite place, estoffees esdites canonnieres et archieres de III tas* de griés ainsi que en le devise est contenu et qu’il appartient a ladite euvre.

87Avec avoir ediffyé une porte qui fait entree audit boslevercq. Item en chacun des ailerons desseus ediffyé et espassé* une cannoniere quarree que pour traire au long des fosséz de le fortresche. Item fait II monteez* degrés pour monter sur les allees* dudit boslvercq et audeseure dicelle fait et eslegié* ung mur de II bricques demi d’espoisse de VII piés de hault qui fait avant-pis* a ladite place, aquel y a assises et espasseez de VI piés a aultres, rayeres et fentes* estoffeez degrés. En laquelle machonnerie il a failli faire les fondacions de IX a X piés de parfont jusques au rez des terres/et de VII piés despoisse. Et audehors desdites terres en amont de VI piés ou environ et de haulteur jusques et comprins ens lesdites planques de grés qui font allees X piés sur le longhece desdites VIXX piés X piés ou environ, porte par mesure et compte sur ce fait et tenu present lesdits VI Hommes a compter creux pour plain ainsi que devisé fu audits ouvriers parmy ladite warde et ailerons et a balié lesdites fondacions a compté de machonnerie de bricques le somme de IIIc V milliers et IIIIc de bricque, dont il fu marchandé du millier moyennant qu’il ont livré toute le taille qu’il a failly selon le contenu en le premiere devise dudit ouvrage pour le somme de XVI souverains de Flandres. Sont pour lesdits IIIc V milliers IIIIC de bricque audit pris, IIC XLIIII livres, VI sous. Item a eulx pour avoir fait au dehors de ledite tasque le taille de IIIIC de quarel et LX boutis dont lesdits ouvriers ont engressé par dedens euvre ledit boluercq et desmachonné illecq IX tas de bricques de haulteur pour assir de III tas ledit engressement, que pour ledite marchandise n’est point declaré ne devisé a nommement. Item taillié et assis VII appas* a chacune desdites II grandes montees au dehors de ladite devise pour ce que a faites les alleez plus hautes que devises n’est contenu, taillié et assis aux canonnieres et arestes de ladite porte, LXVI cuings plus que tenus n’estoient de faire pour les engressements qui sont plus haux comme avoit proposé. Item taillié le pierre et fait une canonniere a l’un des ailerons audehors de ladite devise. Item fait II goules* de griés a essever les yaues es fosseez. Item taillié XII apas et fait une montee oultre la devise audevant de ladite warde. Item tailliet des rebas* et bougons* a l’uisserie dicelle warde. Item taillié et assis V pierres aux allees au boult de ladite monteez dont l’une fait gargoulle. Item taillié et assis XV apas en II petites monteez par ou on monte desdites alleez audeseure de ladite porte. Item avoir rapareilliet toute le machonnerie qui esté faite audit lieu l’annee passee.

88Item thiré amont, assis et mis en euvre audehors de leur marchandise XXXVII longhes pierres qui font alleez audit bosluercq et avoir aussi tiré amont, assis et mis en euvre ledit II tourssemens* et saillie d’entre lesdites II tourelles, assis et machonné l’avantpis, les vaulsures et touoires degrés de ladite porte que on a conclud faire depuis ledite marchandise pour le puffit de l’entrée. Toutes lesquelles parties ont esté taxees et modereez ausdits mâchons par gens et ouvriers en ce cognoissans et par advis sur chacune desdites parties, a la somme de IIIIXX VIII liures. Encores mises en œuvre que pour le paine et sallaire d’avoir esté querre par pluiseurs fois bos pour eulx hourder et aultres choses en quoy faissant ont deloyet a faire le labeur. Pour toutes ces choses et aultres a eulx accordee en grace et courtoisie VIII livres, portent toutes ces parties, IIIC XL livres, XIII sous.

89AMD, CC 218, 1446-1447, f° 78 r°.

90A Miquiel Huart et Miquiel de Dons, tailleurs de grés pour avoir taillié les pierres qui font pavement a l’alee de deseure le porte et tourelle du bosluercq dessus dit et les aucunes desdites pierres qui font de VII piés de long chacune, de XIIII a XV paux de let et de VII a VIII paux de hault, servans entour le tuoire* de ladite porte, avoir tailliés sur le let devant, droites par le deseure et parpainnes*, sallans et abatues pareillement que les apas des montees d’illecq et revaleez714 de II paux aussi avant que la dite tuoire a de largheur. Et toutes les aultres pierres pour le remain dudit parement avoir tailliés bien et souffisamment par les jointures* et paremens de deseure que a l’euvre appartient. Toute laquelle allee comprins en ce lesdites II tourelles porte de mesure au pié quarré VIXX XIIII piés demi dont il en fait a desduire pour le trau de ladite tuoire V piés, ainsy reste VIXX piés demi au feur de chincq solz chacun piet de taillié, sont XXXII l., VII s., VI d.

91Et a eulx encores pour le pierre et taille de une liste* de gréz par eulx faite et livree pour chaindre et environner tout autour lesdites deux tourelles et l’avantpis* estant entre icelle de ladite porte dudit bolsvercq, laquelle liste est taillié a I abatu* par le deseure et par le desous parellement et nacelee* par ledit desoulz et sallans hors de se machonnerie III pouces ou environ. Et porte ladite liste de longheur en meseure XXXII piés au pris de XL s. chacun piet pierre et taillié ainsi qu’il a esté accaté ausdit ouvriers, sont XVII1, XII s. portent ces parties, XLIX 1, XIX s, VI d.

92A Willaume Jozelet, machon, pour certaines pierres livréz depuis le darain compte a lui fait pour l’ouvrage du bosluercq de le porte d’Esquerchin. C’est assavoir pour XIII piés de planques* de grés qui font pavement et alleee dudit bosluercq entre le warde et avantpis dicelly, accaté chacun piet de ladite pierre tout tailliés comme il appartient, qui ont porté par le mylieu de ladite allee, audeseure de ce que fait en estoit, ausdits XIII piés a XX s. le piet sont, XIII l. Item pour XII aultres pierres, les aucunes de VI a VII piés et de VIII paux de hault dont on a fait le pavement de autour le tuoire et tourelle faictes au deseure le porte dudit bosluercq accaté chacun piet de ladite pierre employé audit pavement et allee, V s. ; sont pour LV piés demi que ont porté de mesure lesdites XII pierres, XIII l. XVIII s., VI d. Et pour a lui encores pour VII pierres, les II de IIII piés chacune, de XVI paux de larghe, II aultres de parelle longheur et largheur que autre pierre de III piés, III paus de longheur et de XXI pauch de let. Et les aultres III pierres de III piés demi chacune et de XXV paux de larghe dont dicelle on a fait l’encapronnement* et coverture desdites deux tourelles

13

931451

Devis réalisés par Guillain des Moustiers et Miquiel Huart pour l’achèvement des maçonneries de la tour Alexandre, dont le marché fut pris par Miquiel Huart et Fremin d’Arras

94AMD, CC 219, 78 r° et v°.

95A Guillain des Moustiers et Micquiel Huart, machons, pour leur sallaire de avoir fait deux devises de machonnerie. Est assavoir par chacun deux une pour deux estaiges, bonelet* et ailerons* que len a intencion/faire pour l’esleigement* de le tour con dist Alixandre seans a l’opposite des Cauffours a Barlet, en enssuivant le fondacion et comenchement quy y est de pieca fait, pour ce accordé de chacune devise L sous. Sont pour eulx deulx cent sols, en ce comprins le sallaire du clercq quy a escript soubz eulx lesdits deux devises. Et audit Miquiel pour par II jour avoir vacquié avec les Six Hommes a aller entour de le fortresse et autres lieux visiter plusieurs reparations de deffaultes de machonnerie qui sont necessaires faire, tant es tours et terraisses dicelle fortresse comme en autres hiretages et ediffices de ladite ville, pour ce XX sous. Sont pour lesdits deux parties le somme de VI livres.

96AMD, CC 219, 109 v°, 110 r°, octobre 1451.

97A Miquiel Huart et Fremin d’Arras, machons, pour leur paine et sallaire avec de leurs serviteurs et aides de avoir en le saison d’esté mil IIIIC LI fait l’ouvrage de machonnerie pour l’edification de une tour de nouvel faicte sur le fortresse de ladite ville a l’opposite des cauffours* de Barlet nommee le tour Alixandre et sur le fondacion et engressement* qui de pieca y estoit, esleigié* et fait deux estages et en iceulx edeffyé ung bonelet, aileron et montee ad vir*. Esquelz deux estages l’en a fait et espasié* cincq encambremens*, est assavoir III ou premier estage de desoubz et deux en celuy de deseure et parellement aux bous dudit bovelet, fait a chacun boult ung encambrement et samblement a chacun aileron ung.

98Et en chacun desdits encambremens edeffié une canonniere ronde, embrasee dedens et dehors, estoffeez d’une archiere croisié au deseure et ausdites allerons fait piéz voyes* et avampis estoffeez* de plancques*, raieres* et couvertures de griéz et a chacun aileron fait une montee estoffee d’apas* de griéz, avec avoir fait les huisseriez servans ausdits estages, bonelet et montee ad vir dicelle tour.

99Pour tous lesquelz ouvrages faire et machonner bien et souffissamment jusques a l’arasement* du huvet* dudit second estage, avec de faire et livrer par lesdits ouvriers toute le taille et espinchaige* de griéz et manœuvre qu’il a convenu avoir pour ledit ouvrage, selon le teneur de le devise et criee sur ce faite dicelly ouvraige a esté marchandé et qui demoura ferme en halle le XXIIIIe jour de fevrier mil IIIIC L comme aux derrain descroissant*, ausdits Miquiel et Fremin pour le somme de VIII libvres, XIIII sous monnoie de Flandres chacun piet, que portent en haulteur lesdits/deux estages en che comprins lesdis bonelet* et ailerons portans en haulteur iceulx deux estaiges, comme par mesure sur ce faicte parmi les Six Hommes, est apparu depuis ladite fondacion que de paravant y estoit jusques a l’aresement* du derrain estage, XLVI piés et demi, sont audit pris quatre cens quatre livres, onze solz. Item ausdits ouvriers pour avoir au dehors de leur dicte tasque et marchandise tailler et mis en œuvre XI couples de rebas* et bougons* de griéz dont l’en ont engressé les arestes des II huisseries tant hault comme bas de ladite montee ad vir, taillié aussy VIII plancques* de griéz, les IIII faisant couverture au deseure de l’entree du bonelet de ledite tour et les autres IIII servans et mises au deseure des encambremens dicelly bonelet. Avec avoir ralongié de machonnerie les monteez* desdits deux ailerons de IIII piés demi a ung léz et l’autre de l’espoisse que sont lesdits ailerons et de VI piéz de parfont. A cause desquelles ralonges a convenu qu’ilz aient taillié et mis en œuvre VIIM ung cent de coiriaux et les boutis ad ce servans et a chacune desdites cincq apas* plus que ladite devise ne porte avoir fait aussy et machonné sur les bous desdites monteez deux petis ailerons de bricque entaveléz* de griéz. Toutes lesquelles parties d’ouvrages ont, par ouvriers et gens en ce congnoissans qui ont visité ledit ouvrage, esté prisiéz et moderéz desduit LV s. qu’ilz doivent de reconpenssacion a ladite ville pour aucuns ouvraiges qu’ilz n’ont point fait comme ladite devise porte, le somme de XXVI libvres, VII sous. Et pour courtoisie a eulx faicte, tant pour avoir fait eslevé a leurs despens le milleur et le plus belle bricque et le mieulx cuite et le mis en parement dedens et dehors ledit ouvrage pour mieux deffendre contre les pleuve et gelleez, comme pour ce qu’ilz ont petitement gagnié a faire ledit labeur comme devement a esté infourméz, le somme de huit livres. Portent lesdites parties en toute somme, IIIIC XXXVIII libvres, XVIII sous.

14

1001454-1457.

Taille de pierre pour la porte et l’avant-porte Notre-Dame

101Dans certains cas, la dépense n’est pas répertoriée, car elle est intégrée dans une somme globale dont nous n’avons pas le détail.

Notes

702 Dépendances, GODEFROY, 1, p. 329.

703 Sans ruse.

704 Salaire, prix.

705 Sans tricherie, sans faute.

706 Devisé.

707 Creusé et bêché.

708 Ses frais correctement rétribués.

709 Les déblais provenant du curage, les boues.

710 De fait les travaux de curage se montèrent à 4534 livres (voir 4.3.4.1.), à plus de 5 000 livres avec les dépenses annexes, percement des murailles, construction de voies pour les hottiers*, etc.

711 Saulder ? Décider.

712 Répétition et de.

713 (mesurer ?)

© Presses universitaires du Septentrion, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search