Version classiqueVersion mobile

La société française au Moyen Âge

 | 
Alain Derville

Première partie. Les cadres sociaux

Introduction de la première partie

Texte intégral

1Il sera question ici de la famille et de la parenté, puis des liens d’homme à homme, puis des cadres ruraux, communauté de village, seigneurie, paroisse, enfin des cadres urbains. Certains de ces thèmes ont fait l’objet de savantes études, pas tous, et beaucoup de « grandes thèses » d’histoire régionale sont à peu près muettes sur ces sujets essentiels. En effet les sources sont rares, les archives pauvres, et le puzzle doit se constituer d’informations glanées sur une vaste surface : Jacques Flach et Marc Bloch ont jadis dépouillé des centaines de cartulaires pour faire le portrait robot de la société féodale. Après quoi, rien. Qui ose parler de la seigneurie de 1300 ou du village de 1500 ? Ce n’est pas sans appréhension qu’on s’est aventuré dans ces terrae incognitae.

© Presses universitaires du Septentrion, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search