Version classiqueVersion mobile

Espaces de pouvoir, espaces d’autonomie en Allemagne

 | 
Hélène Miard-Delacroix
, 
Guillaume Garner
, 
Béatrice von Hirschhausen

Les auteurs

Texte intégral

1Maurice Blanc, sociologue, professeur à l’Institut d’urbanisme de l’Université Marc Bloch à Strasbourg

2Marcel Boldorf, historien, Université Friedrich-Schiller de Iéna

3Christophe Duhamelle, historien, directeur d’études à l’EHESS

4Johanna Edelbloude, politiste, enseignant-chercheur à l’IRMAPE, groupe ESC PAU

5Guillaume Garner, historien, maître de conférences à l’ENS de Lyon et chercheur à la Mission historique française en Allemagne à Francfort

6Béatrice von Hirschhausen, géographe, chargée de recherche CNRS détachée au Centre Marc Bloch de Berlin

7Werner Köster, sciences de la communication, Université de Duisburg-Essen

8Guillaume Lacquement, géographe, maître de conférences à l’Université Montpellier III

9Hélène Miard-Delacroix, germaniste civilisationniste, professeur à l’Université Paris-Sorbonne (Paris 4)

10Thomas Raithel, historien, chercheur à l’Institut für Zeitgeschichte de Munich

11Matthias Schnettger, historien, professeur à l’Université de Mayence

12Hans Stark, politiste, maître de conférences à l’Université Paris 3 Sorbonne nouvelle et directeur du Comité d’études des relations franco-allemandes CERFA

13Yoan Vilain, juriste, doctorant à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’Université Humboldt de Berlin

14Elsa Vonau, germaniste civilisationniste, post-doctorante au Centre Marc Bloch de Berlin

15François Walter, historien, professeur à l’Université de Genève

© Presses universitaires du Septentrion, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search