Version classiqueVersion mobile

Dérives et perspectives de la gestion

 | 
Anne Dietrich
, 
Frédérique Pigeyre
, 
Corinne Vercher-Chaptal

Partie 2. Quels cadres épistémologiques pour des sciences de gestion responsables ?

Chapitre 5. Quelques réflexions épistémologiques d’un vieux comptable

Yves Dupuy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il y a quelques décennies déjà, à Montpellier, Julienne Brabet entraînait volontiers ses collègues de recherche gestionnaires vers les chemins de la sociologie et même de la psycho-sociologie. Pour la plupart de ces chercheurs, la rupture épistémologique alors proposée n’allait pas sans réticence. Il s’agissait en effet d’élargir la gestion bien au-delà des systèmes familiers de représentations numériques et de calculs, ou même d’algorithmes informatisables. Or, ce voyage au pays d’approches élargies, plus sociales ou sociétales du « management » ne faisait que commencer. Les gestionnaires allaient en effet démultiplier leurs angles d’approche, jusqu’aux confins théoriques et méthodologiques de maintes disciplines qui leur étaient jusqu’alors peu familières.

C’est un peu plus tard, et de façon apparemment paradoxale, que l’actualité économique et financière allait les renvoyer progressivement, et non sans rudesse, au B-A BA de leur métier : s’assurer d’une trésorerie disponible suffi...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search