Version classiqueVersion mobile

Dérives et perspectives de la gestion

 | 
Anne Dietrich
, 
Frédérique Pigeyre
, 
Corinne Vercher-Chaptal

Partie 2. Quels cadres épistémologiques pour des sciences de gestion responsables ?

Préliminaires des parties du livre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Réfléchir à la manière dont les sciences de gestion pourraient être utiles à la société suppose, de la part des chercheurs, un engagement et des choix d’ordre épistémologique. C’est ce à quoi nous invitent les auteurs réunis dans cette deuxième partie.

Dans « Repenser la GRH ? », Julienne Brabet insistait déjà sur la nécessité d’adopter une posture générale qui soit à la fois ouverte et rigoureuse, réfléchie et utile à l’action, capable d’éclairer les décideurs tout en prenant en compte les multiples tensions et contradictions qui constituent le quotidien des organisations. Contextualisée, prenant en compte les réalités historiques, habilitant l’ensemble des acteurs concernés, engagée pour le bien commun et utile à l’action : voilà en quelques mots la vision alternative proposée pour une discipline, la GRH, déjà tentée à l’époque par la facilité instrumentale.

Mais loin de se limiter à la GRH, l’approche développée dans cet ouvrage incarne une vision plus large des sciences de gestion...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search