Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Décider en éducation

 | 
Véronique Castagnet-Lars
, 
Caroline Barrera

Partie 4. Décider et agir au cœur des débats politiques contemporains

Chapitre 18. L’État contre l’association professionnelle des professeurs d’histoire ? La définition d’un curriculum disciplinaire au sein de l’Université brésilienne (1997-2017)

Caroline Pacievitch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Détruire les lieux de culte des religions de matrice africaine est la nouvelle guerre sainte au Brésil. Le nombre de plaintes en raison de discrimination religieuse a augmenté de 49 à 60 % depuis les cinq dernières années1. » Ainsi s’ouvre un long reportage sur l’un des volets de l’intolérance religieuse dans le Brésil contemporain, présentant plusieurs témoignages et des données allant des dernières décennies jusqu’à aujourd’hui. Relevant de questions religieuses, juridiques, politiques et de la didactique de l’Histoire, ce sujet polémique se prête particulièrement bien à l’analyse du processus de décision en matière de mise en place d’un enseignement dans le curriculum de l’éducation primaire, secondaire et supérieure brésilienne et à la place de deux acteurs fondamentaux : l’État fédéral et une association professionnelle de professeurs (en l’occurrence pour l’enseignement de l’histoire).

Les lois nº 10.639/2003 et nº 11.645/2008 ont modifié l’article 26-A de la Loi des Directiv...

Auteur

Professeure d’histoire, Faculté d’éducation de l’université fédérale du Rio Grande du Sud de Porto Alegre, Brésil

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540