Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Décider en éducation

 | 
Véronique Castagnet-Lars
, 
Caroline Barrera

Partie 3. Organiser, centraliser, piloter : des décisions venues « d’en haut » ?

Conclusion de la partie 3

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Plusieurs enseignements se dégagent de cette troisième partie. Notons, à nouveau, combien ce qui est lié à la décision dans une structure éducative est éminemment sensible. Le changement dans les processus, que ce soit dans la méthodologie (Cl. Cardon-Quint), les acteurs concernés (J.-F. Condette), la gouvernance (A. Desvignes), rien ne se fait facilement, avec des allers et retours (Cl. Cardon-Quint) ou des ruptures. Il faut mai 1968 pour modifier la gouvernance des universités et une loi forte pour y faire entrer des acteurs majeurs du peuple universitaire. Soulignons, encore, l’importance de cette notion d’interstice ou de zone grise qui semble inhérente aux processus normatifs et qui laisse exister diverses interprétations, divers possibles. Le troisième, enfin, est que quand décision il y a concernant un acteur, aussi normative soit-elle, tout n’est pas réglé. En la matière, il y a le temps du combat, de la conquête d’un droit à participer au processus décisionnel, mais il faut...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540