Versión clásicaVersión móvil

Décider en éducation

 | 
Véronique Castagnet-Lars
, 
Caroline Barrera

Partie 2. Innover dans et par la prise de décision (XIXe-1945)

Conclusion de la partie 2

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Deux questions principales étaient posées dans cette deuxième partie. La première portait sur ce qui rendait possible, dans le processus de décision, les innovations et les écarts par rapport à la norme, y compris dans le cas d’un État très normatif ou en contexte de guerre très contraint. Plusieurs articles et notamment ceux de Solenn Huitric et de Jacques Cantier, ont montré que c’est pour beaucoup la coexistence de schémas parallèles qui se déploient sur un même projet. Certes, soulignent-ils, ce déploiement ne se fait pas au même niveau, insistant sur un point déjà souligné dans la première partie, à savoir que ceux qui interviennent dans le processus décisionnel n’ont pas le même poids et qu’ils sont extérieurs à la communauté éducative. Mais ces acteurs majeurs (le ministère de l’Éducation nationale pour les lycées et les autorités allemandes ou vichystes dans le cas des universités dans les camps de prisonniers) hiérarchisent leurs priorités et sont prêts, pour atteindre leur...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search