Versión clásicaVersión móvil

Décider en éducation

 | 
Véronique Castagnet-Lars
, 
Caroline Barrera

Partie 2. Innover dans et par la prise de décision (XIXe-1945)

Chapitre 11. Innover en captivité : les universités de prisonniers de guerre français dans les oflags (1939-1945)

Jacques Cantier

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Au début de l’année 1941 est publié le premier – et unique – numéro des Cahiers des captifs d’Osterode. Le philosophe Jean Guitton, y évoque la naissance de l’université du camp de l’Oflag XI A, manifestation de la capacité des Français à faire société et de leur goût pour l’échange des idées. Il célèbre les vertus d’une révolution pédagogique qui a consisté à faire tourner les programmes autour des maîtres et non les maîtres autour des programmes. Il note également les leçons à tirer du développement d’une institution surgie de façon spontanée dans le laboratoire de la captivité. « Ceux qui se passionnent aux origines, ceux surtout qui se plaisent à voir les êtres naître de rien et se chercher d’abord confusément avant de trouver leur forme, ceux-là auront profit à examiner ici comment une École apparaît. Ils remarqueront combien les attentions sont plastiques, les vœux incertains, les esprits dociles et prêts à tout recevoir pour peu qu’un éveilleur soit là1. » C’est à partir de c...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search