Versione classicaVersione mobile

Décider en éducation

 | 
Véronique Castagnet-Lars
, 
Caroline Barrera

Partie 1. Décider selon la norme (XVe-XVIIIe siècle) ?

Chapitre 6. La recherche d’une autre norme scolaire ? L’école des philanthropistes de Dessau (1774-1793)

Alexa Craïs

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Le 27 décembre 1774, Johann Bernhard Basedow, un pédagogue allemand, ancien précepteur et professeur au collège militaire de Soroe au Danemark, ouvre à Dessau une « école des philanthropes » (Philanthropinum) financée par le prince éclairé François Léopold III et soutenue par de grands noms comme Kant ou l’impératrice Catherine de Russie. Pourquoi Basedow prit-il la décision d’ouvrir cette école ? Pourquoi n’y eut-il pas plus d’écoles sur ce modèle alors qu’elle fut, dès son ouverture, couverte d’éloges ? Pourquoi a-t-elle fermé au bout de vingt ans ? Si nous nous référons à la définition donnée par Clément Oury sur la prise de décision comme un « ensemble d’interactions entre diverses personnes qui a mené à la naissance, à l’évolution et à la mise en œuvre d’une action1 », il nous semble pertinent de nous demander quelles prises de décision ont été rejetées, lesquelles ont cristallisé des oppositions, des points de résistance ?

Les philanthropistes, c’était le nom que les enseignant...

Autore

Professeure agrégée, université de Toulouse (ÉSPÉ), CREG, SFR AEF

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search