Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Décider en éducation

 | 
Véronique Castagnet-Lars
, 
Caroline Barrera

Partie 1. Décider selon la norme (XVe-XVIIIe siècle) ?

Chapitre 2. L’université comme partie prenante de la décision de politique scolaire : l’exemple des pays germaniques protestants XVIe-XVIIe siècle

Jean-Luc Le Cam

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans l’Allemagne d’époque moderne, l’université a été associée dans certains cas à la politique scolaire, comme force de proposition et d’expertise, parfois même dans un couplage institutionnel permanent avec l’institution d’une inspection générale. Cette particularité, qui ne trouve guère d’équivalent pour cette période dans le reste de l’Europe, tient sa source dans les modalités mêmes de l’institutionnalisation de la Réforme protestante. Mais la recherche allemande, parce qu’elle connaît une séparation plus marquée qu’en France entre l’histoire de l’université et celle de l’école, ne s’est guère penchée sur le lien entre les deux institutions, ni interrogée spécifiquement sur la part que les universitaires ont pu prendre en tant que tels dans la définition des politiques scolaires. Cela tient sans doute aussi au fait que cette situation apparaît assez naturelle au monde protestant, qui ne connaît pas le rôle essentiel des congrégations religieuses, souvent transétatiques, dans l’...

Auteur

Maître de conférences d’histoire moderne, université de Bretagne occidentale, CFV

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540