Version classiqueVersion mobile

La fabrique de l’urbanisme

 | 
Elsa Vonau

PARTIE I. De la réforme urbaine à l’émergence d’un savoir expert : la contribution du projet des cités-jardins au développement de la spécialité urbanistique

Introduction

Texte intégral

  • 1 Voir Ebenezer Howard, To-morrow : a Peaceful Path to Real Reform, London 1898.
  • 2 Sur le champ réformateur et ses caractéristiques: Christian Topalov, « Le champ réformateur, 1880-1 (...)
  • 3 Ibid., p. 357 et suivantes.

1L’ouvrage écrit par Ebenezer Howard en 1898, To-morrow : a Peaceful Path to Real Reform1, peut être considéré comme un événement fondateur, parce qu’il provoqua, en France comme en Allemagne, la naissance de groupements réformateurs désireux d’appliquer le projet anglais dans leur pays. Pour échapper au risque d’une réflexion de type essentialiste qui évaluerait, en terme d’écart ou de proximité vis-à-vis de la cité-jardin de Howard, le modèle allemand ou le modèle français, l’analyse abordera la réception des théories de Howard d’un point de vue comparatif en se concentrant sur les modalités particulières de cette réception dans le milieu réformateur tel qu’il s’organisait des deux côtés de la frontière. Le présent travail se fonde en effet sur les analyses développées par Christian Topalov à propos de la nébuleuse associative française et de sa configuration, entre 1880 et 1914, sous la forme d’un « champ réformateur2 ». Il étend par ailleurs cet éclairage méthodologique à la compréhension et au décryptage du milieu réformateur allemand. Analyser la réception du projet anglais en France et en Allemagne revient alors à examiner comment les groupements qui se créent pour promouvoir ce projet dans leur pays respectif s’insèrent au tissu associatif réformateur. En somme, en analysant quelles sortes d’« investissements3 » l’intégration au champ réformateur nécessite des deux côtés de la frontière, la présente recherche tente d’éclairer les spécificités qui organisent la composition du réseau réformateur dans chacun des deux pays. Dès lors il ne s’agit plus de comparer des types ou des modèles qui cristalliseraient des propriétés nationales mais les dynamiques qui ont impulsé la réception du projet anglais dans les deux pays. Une telle démarche s’avère particulièrement attentive aux événements qui ont scandé, structuré et orienté la trajectoire de ce projet dans les deux pays. L’analyse suivra ce processus du tournant du XXe siècle à la veille de la Première Guerre mondiale, en se concentrant plus particulièrement sur deux aspects déterminants :

2A. Le phénomène d’appropriation : le premier chapitre s’attachera aux acteurs qui se sont emparés du projet anglais pour le diffuser dans leur pays et se demandera en quoi le lignage de ces personnalités, leur positionnement et leur trajectoire dans les milieux réformateurs ont pu intervenir dans l’interprétation de la cité-jardin et influer sur la diffusion, voire sur le cheminement ultérieur du projet.

3B. Le projet des cités-jardins, s’il relevait au début du siècle d’un engagement réformateur encore mal défini, préluda à la veille de la Première Guerre mondiale, à l’élaboration d’un savoir « expert » de l’aménagement urbain. Tandis que l’expérience des cités-jardins fut lancée, l’urbanisme était en effet en train de se développer comme discipline théorique et comme champ de pratiques professionnelles. Le second chapitre interrogera donc la contribution du projet des cités-jardins à ce processus de spécialisation et de professionnalisation.

Notes

1 Voir Ebenezer Howard, To-morrow : a Peaceful Path to Real Reform, London 1898.

2 Sur le champ réformateur et ses caractéristiques: Christian Topalov, « Le champ réformateur, 1880-1914: un modele », in : Christian Topalov (dir.), Laboratoires du nouveau siècle. La nébuleuse réformatrice et ses réseaux en France 1880-1914, Paris, Éditions de l’EHESS, 1999, p. 461-474.

3 Ibid., p. 357 et suivantes.

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search