Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Machines. Magie. Médias.

 | 
Frank Kessler
, 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Troisième partie :des corps magiques au mimétisme numérique

Figures de l’être artificiel : du simulacre à la figure de synthèse

Renée Bourassa

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les tours de magie proposant de substituer des têtes parlantes par des effets de montage et de superposition ont jalonné les débuts du cinéma qui se mêlent inextricablement avec les spectacles des foires foraines, que ce soit par les numéros impliquant des effets d’apparition et de disparition, ou encore par le subterfuge de la femme coupée en deux. De nos jours, les magiciens remédiatisent ces stratégies d’illusion en les faisant revivre au moyen d’outils technologiques, tels que les projections holographiques et d’autres astuces optiques, permettant ainsi de renouveler les numéros classiques : « La lévitation », « Une nuit agitée », « La toile vivante », « La cantatrice », « La femme coupée en deux »1. Quant au cinéma, il est désormais peuplé de personnages virtuels.

Le cas de S1m0ne, film de Andrew Niccol (2002), montre la fascination qu’exerce l’acteur virtuel, en suivant le motif du simulacre remédiatisé par les dispositifs de l’image contemporains. Il reconduit la promesse mill...

Auteur

Université Laval

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540