Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Machines. Magie. Médias.

 | 
Frank Kessler
, 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Chapitre 4. Magie de la voix, musique et magie

Sémiotique magique : le passage à la voix, pour une forme radicale de performativité

Libera Pisano

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bien des spécialistes de la magie proposent de la définir à partir de trois formes possibles : l’illusionnisme, l’occultisme (ésotérisme, spiritisme, etc.) et la magie au sens philosophique. Étant donné ma formation en philosophie du langage, je me référerai plutôt à la troisième polarité, même si les contaminations de l’une à l’autre sont possibles étant donné que dans l’antiquité, philosophie, ésotérisme et occultisme se croisaient, bien souvent. Dans ce texte, je présenterai les contours théorétiques de la magie entendue comme un acte rituel, afin de mettre en évidence les traits particuliers qui la définissent comme une forme radicale de performativité vocalique et un défi à la signification ordinaire. Cette approche a le mérite de déplacer les frontières de la performativité d’un concept sémantique à un concept asémantique et vocalique. Cela concerne non seulement les énonciations avec un sens précis, mais s’applique au médium lui-même : au son de la voix.

Il y a, en effet, une ...

Auteur

Université de Calabre

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540