Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Machines. Magie. Médias.

 | 
Frank Kessler
, 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Chapitre 3. L’autre image : magie télévisée, sérialisée, vidéalisée

Figures de l’artiste en magicien à la télévision

Clémence de Montgolfier

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Georges Méliès, à plusieurs reprises, a mis en scène dans ses films des personnages d’artistes, peintres ou sculpteurs. Proches du magicien ou réalisant des tours de magie, ces artistes y sont souvent l’objet de farces, ou parfois donnent vie à leur modèle qui s’anime. Dans Le Roi du maquillage (1904), on voit Méliès qui dessine son portrait sur un tableau noir, auquel il ajoute des modifications à la craie, notamment des cheveux longs. Un instant plus tard, ces cheveux longs apparaissent autour du visage du « vrai » Méliès. Dans Pygmalion et Galathée (1898), Méliès met en scène les personnages mythologiques : on y voit le sculpteur tombant amoureux de la statue qu’il a créée alors qu’elle prend vie. Ces récits ont en commun de montrer des personnages d’artistes, peintres et sculpteurs, ayant un certain pouvoir magique. Ainsi, les trucages cinématographiques de Méliès semblent propices à la représentation des beaux-arts, mettant en évidence une relation entre image d’un côté, et mag...

Autor

Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540