Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Machines. Magie. Médias.

 | 
Frank Kessler
, 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Chapitre 1. Magie et dispositifs scéniques

Le théâtre magique de Jean-Pierre Alaux

Patrick Désile

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Panorama-Dramatique, aujourd’hui remplacé par une maison, était une charmante salle de spectacle située vis-à-vis la rue Charlot, sur le boulevard du Temple, et où deux administrations succombèrent sans obtenir un seul succès, quoique Bouffé, l’un des acteurs qui se sont partagé la succession de Potier, y ait débuté, ainsi que Florine, actrice qui, cinq ans plus tard, devint si célèbre.
– Honoré de Balzac1

Si le Panorama-Dramatique a laissé une trace dans la mémoire collective en dépit de la brièveté de son existence (à peine plus de deux ans), c’est surtout à Balzac, sans doute, qu’il le doit : ce théâtre est l’un des principaux décors d’Illusions perdues. Son histoire n’est cependant pas si familière qu’on puisse se dispenser de la rappeler2, avant d’évoquer sa genèse, qui est plus méconnue encore et qui nous occupera surtout ici.

Le Panorama-Dramatique

L’initiative de la création du Panorama-Dramatique revient au peintre Jean-Pierre Alaux3. Né en 1783 à Rochefort, il fréquenta l’...

Auteur

CNRS (ARIAS/THALIM)

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540