Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Machines. Magie. Médias.

 | 
Frank Kessler
, 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Chapitre 2. L’art magique mis en scène

Incarner une créature magique : l’exemple des mermaid performers

Claire Baudet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les sirènes sont des créatures fantastiques qui ont connu de nombreuses évolutions au cours des siècles au niveau de leur représentation visuelle, mais aussi du symbolisme qu’elles véhiculent. Dans la mythologie grecque, elles ont d’abord été des monstres à tête de femme et à corps d’oiseau. Leur voix ensorcelle les marins qui se jettent à l’eau pour les rejoindre et finissent dévorés. Symboliquement parlant, elles sont liées aux dangers de la mer, mais aussi à la mort et à la sexualité féminine puisque la voix séductrice des créatures rappelle le charme des courtisanes, et leurs serres d’oiseau, la manière dont elles dépouillent les clients de leurs biens. Pour Cicéron1, elles symbolisent également l’accès à la connaissance. En effet, dans L’Odyssée d’Homère, les sirènes chantent à Ulysse qu’elles ont le don d’omniscience et il semblerait que cela soit l’une des raisons qui poussent le héros à vouloir les rejoindre2. Si ici les sirènes sont reliées à la mer, leurs capacités magique...

Auteur

Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540