Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Machines. Magie. Médias.

 | 
Frank Kessler
, 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Chapitre 2. L’art magique mis en scène

De la physique amusante aux grandes illusions : évolution et diversification des procédés techniques au service des spectacles de magie au xixe siècle

Leslie Villiaume

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis le xviiie siècle, l’aspect expérimental des sciences fascine, les démonstrations de « physique amusante » connaissent un énorme succès. Le Second Empire vit une industrialisation qu’il faut accompagner et expliquer. Le public est fasciné par les « merveilles » de la science, la vulgarisation scientifique est à son apogée. Au xixe, les prestidigitateurs ont des programmes de spectacles dont les tours sont généralement liés plus ou moins implicitement aux connaissances scientifiques, techniques et philosophiques de l’époque. Les liens entre science et magie sont nombreux et très étroits, mais plus complexes qu’ils n’y paraissent1. Dans cet article, nous ne comptons pas présenter un catalogue complet des procédés techniques mis en œuvre dans les spectacles de magie au xixe, ce qui serait trop ambitieux, mais nous aimerions plutôt encourager le lecteur à prendre conscience du fait qu’en prestidigitation, il est fondamental de s’adapter au public et aux conditions de travail2 et q...

Auteur

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540