Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’action publique saisie par ses « publics »

 | 
Guillaume Gourgues
, 
Alice Mazeaud

Conclusion générale. Public(s), action publique et (dés)ordre politique

Guillaume Gourgues et Alice Mazeaud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les contributions réunies dans cet ouvrage insistent sur l’idée que le public apparaît d’abord et avant tout comme un « produit » de l’action publique, tant et si bien que l’on pourrait formuler l’hypothèse selon laquelle l’enjeu premier de nombre de politiques publiques est bien de « produire un public », avant même de chercher à résoudre un quelconque problème. Nous avons ainsi interrogé le sens et les modalités des opérations de découpage et de redécoupage du monde social qui ne sont pas le fait exclusif de l’État ou d’un « décideur public », mais épousent les formes horizontales, polycentriques et conflictuelles propres à la fabrique de l’action publique (ce qu’illustre presque à lui seul le cas de la Banque Centrale Européenne analysé par F. Lebaron). L’action publique ne se contente pas de catégoriser des cibles (bénéficiaires, coupables ou victimes) en attendant et espérant que les individus ciblés s’y retrouvent. Chaque catégorie est sans cesse retravaillée : on lui prête de...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540