Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

RDA : Culture – critique – crise

 | 
Emmanuelle Aurenche-Beau
, 
Marcel Boldorf
, 
Ralf Zschachlitz

III. Politique et économie

L’économie en RDA : de la faillite à la réunification

André Steiner
Traduction de Marie Comard-Rentz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1989, à la chute du Mur, l’économie de RDA déclinait déjà depuis plus d’une dizaine d’années1. En parallèle, les revendications des citoyens de RDA concernant leur niveau de vie s’intensifiaient. Au bureau politique du SED, on notait en septembre 1988 : « Nos citoyens veulent que nous assurions leur sécurité sociale et leur bien-être, ils veulent des emplois sûrs et des formations et les centres commerciaux de la RFA »2. En même temps, d’après la Stasi, les « expressions critiques » dans la population augmentaient fortement et la réalisation des plans prévus ne pouvait être garantie dans les combinats et implantations, ce qui inquiétait le SED3. En effet, dans la concurrence entre les deux États allemands, Parti et population se comparaient à la RFA. En 1989, la productivité de la RDA n’atteignait qu’environ un tiers de celle de la RFA4. Ce grand écart décrédibilisait la RDA et contribuait à l’érosion de la domination du SED.

La cause principale de cette situation se trouvait dans...

Auteur

Marie Comard-Rentz (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540