Version classiqueVersion mobile

Cirque, cinéma et attractions

 | 
Sébastien Denis
, 
Jérémy Houillère

Partie 1. Dispositifs

Le cirque et le cinéma. Mythologies et convergences

Patrick Désile

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les discours qui tentent d’expliciter ce que seraient les relations entre ces deux ensembles de pratiques, le cirque et le cinéma, sont, en général, comme tiraillés entre deux pôles. D’une part, en effet, cirque et cinéma sont volontiers considérés comme « cousins » (le mot est employé), et, si l’on s’en tient au seul premier cinéma, la parenté devient flagrante : spectacles des corps, muets, physiques, discontinus, composites, et populaires, enfantins, vagabonds, un peu illégitimes, en marge des institutions, même des lois, rebelles, enfin, et comme en délicatesse avec les arts académiques, en particulier avec l’ennemi commun, le théâtre… Et l’on sait bien que le premier cinéma, en quête de sujets mobiles et attrayants, s’est tourné vers les acrobates et les clowns, que les artistes de cirque ont fourni les premiers contingents d’acteurs burlesques… Mais on est obligé de constater, d’autre part, que le cirque et le cinéma sont aussi très éloignés l’un de l’autre, à certains égards ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search