Version classiqueVersion mobile

Antiquité et traduction

 | 
Michel Ballard

Bibliographie

Texte intégral

ARISTÉE, 1962, Lettre d’Aristée à Philocrate, introduction, texte critique, traduction et notes par André Pelletier, Paris, Éditions du Cerf.

ARISTOTE, 1985 [1932], Poétique, texte établi et traduit par J. Hardy, Paris, Les Belles Lettres.

ARISTOTE, 1989, De l’interprétation, traduction et notes de J. Tricot, Paris, Vrin.

ARRIEN DE NICOMEDIE, 1984, L’Anabase d’Alexandre et l’Inde, traduction française de Savinel, Paris, Minuit.

AULU-GELLE, 1978, Nuits Attiques 2, Tome II, Livres V-X, Paris, Société d’édition des Belles Lettres.

BALLARD, Michel, 1992, De Cicéron à Benjamin. Traducteurs, traductions, réflexions, Lille, Presses Universitaires de Lille.

BALLARD, Michel, 2013, Histoire de la traduction. Repères historiques et culturels, Bruxelles, De Boeck, coll. « Traducto ».

BALLIU, Christian, 1983, « Le signe de l’Emmanuel », Équivalences, vol. 1, p. 9-19.

BALLIU, Christian, 1994-1995, « Saint Jérôme, ou quand la métaphore traduit le doute », Équivalences, vols. 24/2 et 25/1-2, p. 53-66.

BALLIU, Christian, 1997, « Traduction française et scolastique à la fin du Moyen-Âge : un mariage de raison », L’Histoire et les théories de la traduction, Actes du Colloque international organisé par l’ETI de Genève et l’ASTTI en l’honneur de Louis Truffaut, Genève, ASTTI et ETI, p. 133-142.

BASLEZ, Marie-Françoise, 1986, « Le péril barbare : une invention des Grecs ? », in MOSSÉ, Claude (éd.), La Grèce ancienne, Paris, Seuil, p. 284-299.

BATIFFOL, Pierre, 1929, La paix constantinienne et le catholicisme, Paris, Librairie Lecoffre.

BAYET, Jean, 1965 Littérature latine, 3e éd. avec la collaboration de L. Nougaret. Paris, Armand Colin.

BENJAMIN, Walter, 1971 [1923], « Die Aufgabe des Übersetzers », préface à la traduction des Tableaux parisiens de Baudelaire, traduction française de Maurice de Gandillac, « La tâche du traducteur », in BENJAMIN, Walter, Œuvres, vol. I, Paris, Denoël, p. 261-275.

BERGUIN, Henri, 1922, « Introduction » à L'enquête de Hérodote d'Halicarnasse ou Les neuf livres de ses enquêtes qui portent les noms des muses, traduction nouvelle avec introduction et notes, Paris, Classiques Garnier, t I.

BODIN, Yvon, 1966, Saint Jérôme et l’Église, Paris, Beauchesne et ses fils.

BORTOLUSSI, Bernard, et al., 2015, [2009], Traduire, transposer, transmettre dans l’Antiquité gréco-romaine, Paris, Picard.

BOTTERO, Jean (éd.), 1992, Initiation à l’Orient ancien. De Sumer à la Bible, Paris, Seuil.

BOTTERO, Jean et STÈVE, Marie-Joseph, 1993, Il était une fois la Mésopotamie, Paris, Gallimard.

BRUCKER, Charles (éd.), 1997, Traduction et adaptation en France à la fin du Moyen-Âge et à la Renaissance, Paris, Champion.

BULIC, Franz, 1898, « Wo lag Stridon, die Heimat von hl. Hieronymus ? », Festschrift für Otto Benndorf, Vienne, A. Hölder, p. 276-280.

CANFORA, Luciano, 1989, Una società premoderna : lavoro morale, scrittura in Grecia, Bari, Dedalo.

CARREZ, Maurice, 1991, Manuscrits et langues de la Bible. Du papyrus aux Bibles imprimées, Villiers-Le-Bel, Société biblique française.

CARY, Edmond, 1956, La traduction dans le monde moderne, Genève, Librairie de l’Université.

CAVALLERA, Ferdinand, 1922, Saint Jérôme. Sa vie et son œuvre, Louvain-Paris, Honoré Champion.

CEILLIER, Rémy, 1742, Histoire générale des auteurs sacrés et ecclésiastiques, tome dixième, Paris, chez Paulus-du-Mesnil.

CHUVIN, Pierre, 1991, Chronique des derniers païens (2e édition revue et corrigée),Paris, Les Belles Lettres/Fayard.

CICÉRON, 1921 [-46], Du meilleur genre d’orateurs, texte établi et traduit par Henri Bornecque, Paris, Les Belles Lettres.

DE HAMEL, Christopher, 2002, La Bible, Histoire du Livre, traduit de l’anglais par Nordine Haddad, Paris, Phaidon.

DELISLE, Jean et WOODSWORTH, Judith (éd.), 1995, Les traducteurs dans l’histoire, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa-Éditions Unesco.

DIAMENT, Henri, 1997, « Traduction de termes anthroponymiques et toponymiques bibliques et évangéliques du latin de la Vulgate en moyen français dans des documents des XIVe et XVe siècles », in BRUCKER, Charles (éd.), Traduction et adaptation en France à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance, Paris, Champion, p. 81-90.

DUCHESNE, Louis, 1898, Origines du culte chrétien, étude sur la liturgie latine avant Charlemagne, Paris, A. Fontemoing.

DUMÉZIL, Georges, La Religion romaine archaïque, Paris, Payot, 1974.

ELIADE, Mircea, 1986, Histoire des croyances et des idées religieuses, De Mahomet à l’âge des réformes, t. 3, Paris, Payot.

FALLER, Stefan, 2004, « Punisches im Poenulus », in BAIER, Thomas (éd.), Studien zu Plautus’ Poenulus, Tübingen, Narr, p. 163-302.

FLEURY, Claude, 1820, Histoire ecclésiastique, depuis l’an 361 jusques à l’an 395, tome quatrième, livre dix-huitième, Paris, chez Jean Mariette.

FLORES, Enrico, 2011, Livi Andronici Odusia. Introduzione, edizione critica e versione italiane, Naples, Liguori

FORSTER, Edward Morgan, 1990 [1922], Alexandrie. Une histoire et un guide, traduit de l’anglais par Claude Blanc, Paris, Éditions 10/18.

FRY, Gérard, 1998, Récits inédits sur la guerre de Troie, Paris, Les Belles Lettres.

GARDINER, Alan, 1957 [1927], Egyptian Grammar, being an introduction to the Study of Hieroglyphs, Londres, Oxford University Press.

GARDINER, Alan, 1961, Egypt of the Pharaohs. An Introduction. Oxford, Clarendon Press.

Genèse, La Bible de Jérusalem, 1996 [1973], traduite en français sous la direction de l’École Biblique de Jérusalem, nouvelle édition entièrement revue et augmentée, Paris, Cerf.

GOBARD, Henri, 1976, L’aliénation linguistique, Paris, Flammarion.

GREEN, Julien, 1985, Le Langage et son double, Paris, Éditions de la Différence.

GRÉGOIRE, Jean-François et COLLOMBET, François Zénon, 1837, Lettres de Saint Jérôme, Traduction, avec le texte en regard et notes, t 1, Paris-Lyon, Librairie catholique de Perisse Frères.

GRIMAL, Pierre, 1994, La Littérature latine, Paris, Fayard.

GRIMAL, Pierre, 2007 [1965], La Littérature latine, Paris, PUF.

GRÜTZMACHER, Georg, 1901-1908, Hieronymus, eine biographische Studie, Berlin, Trowitzsch, 3 vols.

HAMMEL, Jean-Pierre et LADRIÈRE, Muriel, 1991, Héritages. La Culture occidentale dans ses racines religieuses, Paris, Hatier.

HARTLEBEN, Hermine, 1983, Champollion. Sa vie et son œuvre 1790-1832, traduction et documentation de Denise Meunier, Paris, Pygmalion/Gérard Watelet.

HENNE, Philippe, 2009, Saint Jérôme, Paris, Éditions du Cerf, coll. « Petits Cerf Histoire ».

HÉRODOTE, 1992 [1964], L’Enquête. Livres I à IV, texte présenté, traduit et annoté par Andrée Barguet, Paris, Gallimard, coll. « Folio ».

HORACE, 2018 [-13], Épîtres, suivi de l’Art poétique, texte établi et traduit par François Villeneuve, Paris, Les Belles Lettres.

HUOT, Jean-Louis, THALMANN, Jean-Paul et VALBELLE, Dominique, 1990, Naissance des cités, Paris, Nathan.

JACOB, Edmond, 1977 [1967], L’Ancien Testament, Paris, PUF.

JEAN, Georges, 1987, L’Écriture, mémoire des hommes, Paris, Gallimard.

JERPHAGNON, Lucien, 1987, Histoire de la Rome antique. Les armes et les mots, Paris, Taillandier.

KELLY, John Norman Davidson, 1975, Jerome. His Life, Writings and Controversies, Londres, Duckworth.

KRAMER, Samuel Noah, 1994 [1957], L’Histoire commence à Sumer, Préface de Jean Bottéro, traduction de Josette Hesse, Marcel Moussy et Paul Stephano, réédition, Paris, Flammarion.

KRISTEVA, Julia, 1981, Le langage, cet inconnu, Paris, Seuil.

KURZ, Ingrid, 1985, « The Rock Tombs of the Princes of Elephantine », Babel, vol. 31, n° 4, p. 213-218.

LABRIOLLE, Pierre de, 1920, Histoire de la littérature latine chrétienne, Paris, Les Belles Lettres.

LACARRIERE, Jacques, 1981, En cheminant avec Hérodote, Paris, Seghers.

LACARRIERE, Jacques, 2002, La Légende d’Alexandre, Paris, Gallimard, coll. « Folio ».

LADMIRAL, Jean-René, 2014, Sourcier ou cibliste, Paris, Les Belles Lettres, coll. « Traductologiques ».

LALLOT, Jean, 1998, La grammaire de Denys le Thrace, 2e éd. revue et augmentée, Paris, CNRS.

LAMBERT, Maurice, 1964 (juin), « La traduction il y a 4000 ans », Traduire n° 39-40, p. 36-46.

LARBAUD, Valery, 1946, Sous l’invocation de saint Jérôme, Paris, Gallimard.

LE BOULLUEC, Alain, 1992, « Sagesses barbares », in JACOB, Christian et de POLIGNAC, François (éd.), Alexandrie, IIIe siècle av. J.-C. Tous les savoirs du monde ou le rêve d’universalité des Ptolémées, Paris, Éditions Autrement, série « mémoires », n° 19, p. 63-79.

LECOQ, Pierre, 1997, Les inscriptions de la Perse achéménide, Paris, Gallimard.

LILLA, Salvatore, 1971, Clement of Alexandria : A Study in Christian Platonism and Gnosticism, Oxford, Oxford University Press.

LURQUIN, Georges, 1988, Le Langage et l’Homme, Bruxelles, EME éditions, vol. 23, fasc.1.

MARAVAL, Pierre, 1995, Petite vie de saint Jérôme, Paris, Desclée de Brouwer.

MARROU, Henri-Irénée, 1948, Histoire de l’éducation dans l’Antiquité, Paris, Seuil.

MARROU, Henri-Irénée, 1985, L’Église de l’Antiquité tardive, 303-604, Paris, Seuil.

MC ELDUFF, Siobhán, 2013, Roman Theories of Translation. Surpassing the Source, New York-London, Routledge.

MEYRAT, Pierre, 2016, « Copie conforme. Traduction et diplomatie dans l’Égypte ancienne », in MONJEAN-DECAUDIN, Sylvie (éd.), La Traductologie et bien au-delà. Mélanges offerts à Claude Bocquet, Arras, Artois Presses Université, p. 319-344.

MIGNE, Jacques-Paul, 1884, Patrologie latine, Paris, Garnier Frères.

MINDT, Nina, 2008, Manfred Fuhrmann als Vermittler der Antike : ein Beitrag zu Theorie und Praxis des Übersetzens, Berlin/New York, De Gruyter.

MOMIGLIANO, Arnaldo, 1979, Sagesses barbares. Les limites de l’hellénisation, traduction Marie-Claude Roussel, Paris, Maspero.

MOMMSEN, Theodor, 1865, Histoire romaine, traduction Charles-Alfred Alexandre, Paris, Franck, t IV.

MONFRIN, Jacques, 1964, « Humanisme et traduction au Moyen-Âge », Actes du Colloque de l’Université de Strasbourg, Paris, Klincksieck, p. 217-247.

MORAN, William L., 1987, avec la collaboration de Volkert Haas et Gernot Wilhelm, Les lettres d’El-Amarna. Correspondance diplomatique du pharaon, traduction française de Dominique Collon et Henri Cazelles, Paris, Éditions du Cerf.

MOUNIN, Georges, 1974 [1967], Histoire de la linguistique des origines au XXe siècle, 3e éd. revue, Paris, PUF.

NICOLAS, Christian, 2005, Sic enim appello… Essai sur l’autonymie terminologique gréco-latine chez Cicéron, Louvain/Paris/Dudley, Peeters.

OSTROGORSKY, Georges, 1983, Histoire de l’État byzantin, Paris, Payot.

PLATON, 1967 [1937], Protagoras – Euthydème – Gorgias – Ménexène – Ménon – Cratyle, traductions, notices et notes par Émile Chambry, Paris, Garnier-Flammarion.

PLATON, 1960 [1950], Critias¸ traduit par Léon Robin, Œuvres II, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade.

PAUL, André, 2007, La Bible et l’Occident. De la bibliothèque d’Alexandrie à la culture européenne, Paris, Bayard.

POLIGNAC, François de, 1992, « L’ombre d’Alexandrie », in JACOB, Christian et de POLIGNAC, François (éd.), Alexandrie, IIIe siècle av. J.-C. Tous les savoirs du monde ou le rêve d'universalité des Ptolémées, Paris, Éditions Autrement, série « mémoires », n° 19, p. 37-48.

RICO, Christophe, 2016, Le traducteur de Bethléem, Paris, Éditions du Cerf, coll. « Lectio Divina ».

ROBINS, Robert Henry, 1976, Brève histoire de la linguistique, de Platon à Chomsky, traduit de l’anglais par Maurice Borel, Paris, Seuil.

SAINT JÉRÔME, 1949-1963, Lettres, Texte établi et traduit par Jérôme Labourt, 8 vols., Paris, Les Belles Lettres.

SCHANZ, Martin, 1959, Geschichte der Römischen Literatur bis zum Gesetzgebungswerk des Kaisers Justinian, Munich, Berck.

SEELE, Astrid, 1995, Römische Übersetzer, Nöte, Freiheiten, Absichten. Verfahren des literarischen Übersetzens in der griechisch-römischen Antike, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft.

STEINER, T.R., 1975, English Translation Theory, Leyde, Brill.

STEINMAN, Jean, 1958, Saint Jérôme, Paris, Éditions du Cerf.

SZNYCER, Maurice, 1967, Les Passages puniques en transcription latine dans le « Poenulus » de Plaute, Paris, Klincksieck.

TRAINA, Alfonso, 1970, Vortit barbare : le traduzione poetiche de Livio Andronico a Cicerone, Rome, Ateneo.

TURCAN, Marie, 1968, « Saint Jérôme et les femmes », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, vol. 1, n° 2-3, p. 259-272.

VAN HOOF, Henri, 1986, Petite histoire de la traduction en Occident, Louvain-la-Neuve, Cabay.

VAN HOOF, Henri, 1991, Histoire de la traduction en Occident : France, Grande-Bretagne, Allemagne, Russie, Pays-Bas, Paris, Duculot.

VERCOUTTER, Jean, 1990 [1986], À la recherche de l’Égypte oubliée, Paris, Gallimard.

VERRUSIO, Maria, 1977, [1941], Livius Andronicus e la sua traduzione dell’Odissea omerica, Rome, Breitschneider.

VIRE, Guislaine, 2009, « Version, traduction et didactique de la traduction : quelques réflexions à propos du latin », Équivalences, vol. 36/1-2, p. 157-177.

VON CAMPENHAUSEN, Hans, 1969, Les Pères latins, traduit de l’allemand par C. A. Moreau, Paris, Éditions de l’Orante.

WOLL, Dieter, 1988, « Übersetzungstheorie bei Cicero ? », in LÜDTKE, Jens (éd.), Energeia und Ergon. Sprachliche Variation – Sprachgeschichte, - Sprachtypologie, Tübingen, Gunter Narr, p. 341-350.

ZUBER, Roger, 1995 [1968], Les « belles infidèles » et la formation du goût classique, Paris, Albin Michel.

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search