Version classiqueVersion mobile

Antiquité et traduction

 | 
Michel Ballard

Introduction

Texte intégral

1L’omniprésence de la traduction dans le monde ne s’accompagne pas toujours d’une conscience aiguë de sa diversité et de son extension. Cette présence forte a généré des réflexions et des travaux qui ont contribué à la création d’une discipline : « la traductologie ». Fondamentalement, nous sommes en présence d’un objet polymorphe, inscrit dans la dualité d’une existence dans l’oral et dans l’écrit, et dont la complexité s’est également nourrie de la conscience progressive de rapports avec divers types d’écriture.

2L’Antiquité est un lieu qui nous fascine parce qu’il coïncide avec la quête des origines. Mais cette entreprise pose l’existence d’un objet dont la recherche fait apparaître un décalage entre ce qu’il est aujourd’hui et ce qui le préfigure dans le passé. L’appellation varie malgré la constance d’une identité : une idée de « traduction » demeure mais sa nature et la conscience qu’on en a évoluent des origines à aujourd’hui.

3La situation fondamentale demeure : l’existence de communautés usant de langues différentes et le besoin de transférer un objet de texture linguistique depuis un groupe récepteur vers un autre. Les distances temporelles et culturelles auxquelles nous sommes confrontés nous amènent à prendre conscience d’une évolution dans l’appréhension de l’acte, son objet, ses procédures.

4L’étude de l’histoire de la traduction, tout autant que la mise au jour des méthodes de transfert, nous mènent à une étiologie de la traduction, c’est-à-dire une prise en compte des sources, au sens large, de la traduction, ce qui inclut les configurations historiques et sociales qui la génèrent et lui donnent forme.

5Les avis diffèrent sur les limites à assigner à l’Antiquité. Nous adopterons celles qui coïncident avec l’apparition de l’écriture (entre 4000 et 3000 av. J.-C.) et la déposition du dernier empereur d’Occident (476), soit de l’Égypte ancienne à Jérôme, devenu saint Patron des traducteurs (et des bibliothécaires).

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search