Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sentir et penser

 | 
Peggy Avez
, 
Charles Capet
, 
Gweltaz Guyomarc'h

1 – Sentir et philosopher

Expériences affectives et cristallisations conceptuelles de la liberté

Exhumer le sentir de dessous la pensée de l’être libre

Peggy Avez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Partons alors du point d’ouverture suggéré par Nicolas Grimaldi et explorons l’hypothèse selon laquelle l’acte de penser consiste dans l’entreprise d’une raison qui, par ses moyens propres, se rend attentive à l’expérience sensible que nous faisons de nous-mêmes et du monde, de nous-mêmes dans un monde irréductiblement perçu et ressenti d’un point de vue singulier. La prise en charge sérieuse de cette perspective rend d’autant plus remarquable un paradoxe récurrent dans l’histoire de la philosophie : si le penser explore le sentir, pourquoi donc les philosophes prescriraient-ils – comme ils le font le plus souvent – de nous en détourner, alléguant que le sentiment (au sens large) est incertain et même surtout illusoire ? Pourquoi et comment l’entreprise philosophique se mue-t-elle toujours en une mise à l’écart de cela même dont elle se donnerait pour tâche de rendre raison, à savoir notre expérience sensorielle et affective du monde ?

Ce paradoxe, aussi vivant qu’occulté, apparaît t...

Auteur

Université de Namur. UMR 8163 Savoirs Textes Langage

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540