Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'échelle des régulations politiques, XVIIIe-XXIe siècles

 | 
Virginie Albe
, 
Jacques Commaille
, 
Florent Le Bot

Conclusion générale

Peut-on encore parler de régulation ?

Jacques Commaille

Résumé

Dans le présent ouvrage, pour éprouver la notion, le concept, les théories de la régulation, il a été procédé à une large mobilisation de différentes disciplines de sciences sociales. Il ne s’est pas agi de simplement juxtaposer les constats qui en sont issus mais de multiplier les angles d’attaque, ceci suivant une grille d’analyse combinant l’espace et le temps. L’objectif était de tenter de dégager le sens général qu’il convient de donner au régime de régulation des sociétés contemporaines. Loin de la période historique où la science suscitait l’espérance d’une maîtrise de plus en plus grande du fonctionnement du monde, ce régime de régulation doit se penser désormais moins comme fait d’équilibres maintenus ou retrouvés mais comme constituée de tensions, de ruptures et de contradictions. Peut-on alors encore parler de régulation ?

In the present book, a number of different disciplines have been mobilized in order to test the notion, concept, and theories of regulation. The result was not the simple juxtaposition of disciplinary observations, but instead the multiplication of angles of attack utilizing an analytical framework combining space and time. The objective was to try to disentangle the general meaning given to the regulatory regime in contemporary societies. Far from the historical period, where science raised hopes for increased mastery of how the world works, this regulatory regime must be thought less in terms of balance, maintained or rediscovered, and more as the construction of tensions, ruptures, and contradictions. Is it still possible to speak of regulation?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. De nouvelles formes de mobilisation de la connaissance

Face aux défis majeurs auxquelles nos sociétés contemporaines sont confrontées, dans une magistrale analyse, Immanuel Wallerstein considérait que l’avènement d’une « culture de science sociale » s’imposait en lieu et place d’une division en disciplines, celle-ci le plus souvent sans justification épistémologique mais résultant d’abord de luttes de territoires et de rapports de pouvoir autour des moyens dont chacun de ces territoires était supposé disposer1. L’affirmation des sciences sociales en tant que telles à l’École normale supérieure de Cachan (désormais ENS Paris-Saclay) nous prédisposait à prendre cette considération au sérieux et c’est ce dont témoignent éloquemment les analyses contenues dans le présent ouvrage. Il ne s’agissait pas de juxtaposer des analyses issues de différentes disciplines de sciences sociales, de donner à voir une simple pluridisciplinarité. Il s’agissait de combiner les angles d’attaque variés q...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540