Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'échelle des régulations politiques, XVIIIe-XXIe siècles

 | 
Virginie Albe
, 
Jacques Commaille
, 
Florent Le Bot

2. Les recours à la science et les finalités de la régulation des sociétés

La politique de la science comme expérimentation démocratique

Des nanotechnologies à la responsabilité de l’innovation

Brice Laurent

Résumé

Ce chapitre se penche sur les évolutions récentes de la politique européenne de la science, et en particulier le passage du « modèle du déficit » au « modèle du dialogue ». Plutôt que de prendre pour acquise cette évolution, il cherche à analyser le type de démocratie européenne qu’elle propose. Le texte montre que les nanotechnologies ont servi d’expérimentation démocratique, qui ont conduit les acteurs européens à problématiser les relations entre l’innovation technologique et les publics européens. Cette expérimentation a été reprise dans les formes contemporaines de la politique européenne de la science fondées sur l’intégration entre recherche scientifique, attentes sociales et développement des marchés. La régulation européenne de la science apparaît non seulement comme le produit d’un ensemble d’instruments, dont les traductions juridiques et pratiques sont diverses, mais aussi comme un site dans lequel la démocratie européenne est explicitement problématisée par les acteurs concernés. Ainsi, l’analyse de la régulation peut offrir des apports significatifs à la compréhension de la fabrique des institutions démocratiques.

This chapter reflects upon the recent evolution in European science policy and, specifically, the passage from the “deficit model” to the “dialogue model.” Rather than take for granted the evolution, the author seeks to analyze the type of European democracy that it proposes. The text shows that nanotechnologies have acted as democratic experiments that have driven European actors to problematize the relationship between technological innovation and Europe’s societies. This experimentation has been incorporated into contemporary forms of continental science policy founded on the integration between scientific research, society’s expectations, and market development. European regulation of science appears not only as the product of a set of instruments, including diverse legal and practical translations, but also as a site where European democracy is explicitly problematized by the actors involved. Thus, the analysis of regulation can offer meaningful contributions to comprehending the production of democratic institutions.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction. Du modèle du déficit au modèle du dialogue

Dans un rapport consacré à la communication des nanotechnologies, Matteo Bonazzi, un fonctionnaire de la Direction Générale de la Recherche de la Commission Européenne affirmait en 2010 qu’on avait « démontré que l’équation “plus d’information mène à plus d’acceptation” était fausse »1. Cette « équation » est décrite depuis les années 1990 par l’expression « modèle du déficit » qui désigne le fait d’expliquer les oppositions à la technologie par un déficit de connaissance2. Ce même rapport revendiquait, à la place du modèle du déficit, un « modèle du dialogue » consistant à promouvoir une communication scientifique « fondée sur un échange multipartite entre spécialistes et non-spécialistes (…) permettant à chaque partie de partager et s’écouter dans le plein respect des points de vue des autres »3. Le « modèle du dialogue » remplacerait ainsi le « modèle du déficit » dans la promotion de la communication européenne de la scienc...

Auteur

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540