Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'échelle des régulations politiques, XVIIIe-XXIe siècles

 | 
Virginie Albe
, 
Jacques Commaille
, 
Florent Le Bot

2. Les recours à la science et les finalités de la régulation des sociétés

Pour une normativité des pratiques d’inspection des Installations Classées

Une régulation des risques à différentes échelles

Cynthia Colmellere

Résumé

Ce chapitre aborde les différentes échelles de régulation des risques industriels et notamment l’extension du périmètre d’expertise des inspecteurs des Installations Classées aux dimensions humaines et organisationnelles. L’enquête de terrain montre que les inspecteurs s’appuient sur des logiques de rationalisation et de normativité de leurs pratiques. Ils mobilisent des modèles scientifiques pour traiter de façon analogue les dimensions techniques, humaines et organisationnelles et traduire les incertitudes en risques. Ce faisant, ils limitent la compréhension des situations expertisées. Ces compromis, indispensables à la régulation des risques, ne répondent pas seulement aux nécessités opératoires d’un jugement support à la décision politique. Ils doivent être remis dans le contexte d’une société dont les attentes en termes de protection des populations et de l’environnement participent également de la construction des normes d’évaluation et de traitement des dangers.

This chapter deals with the different scales of regulation of industrial risks; in particular the extension of the inspectors of Classified Installations’scope of expertise to human and organizational dimensions. The field research shows that the inspectors rely on logics of rationalization and standardization of their practices. They use scientific models to similarly deal with the technical, human and organizational dimensions and to translate uncertainties into risks. As a consequence, they limit the understanding of the assessed situations. These compromises, that are essential for the regulation of risks, do not only meet the need for a judgment to support a political decision. They must be rooted in the context of a society whose expectations in terms of protection of the public and the environment are also contributing to the construction of standards to evaluate and manage the hazards identified.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction. Réguler les risques

Le travail d’inspecteur des Installations Classées relève de l’expertise. Il s’agit à partir d’une compétence reconnue comme scientifique d’aider à une prise de décision1, dans le cadre particulier de la Politique de Prévention des Accidents Majeurs (PPAM2). L’inspecteur soumet un rapport ou un avis oral qui définit une causalité mécaniste ou probabiliste fondée sur une série de jugements qu’il a élaborée en analysant les différentes composantes d’une « situation problématique3 ». Cette analyse s’inscrit dans une recherche d’arbitrage entre les exigences de protection des populations riveraines et de l’environnement et les nécessités du développement industriel.

Il n’en a pas toujours été ainsi4. Dans les années 1960, l’inspection était essentiellement technicienne, menée par des ingénieurs issus du corps des Mines. Ces inspecteurs construisaient leur travail par contraste avec les juristes, en privilégiant le « tutorat » des petits industriels. À par...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540