Version classiqueVersion mobile

L'échelle des régulations politiques, XVIIIe-XXIe siècles

 | 
Virginie Albe
, 
Jacques Commaille
, 
Florent Le Bot

1. Des composantes d’un modèle classique de régulation des sociétés par l’État

L’État et l’économie : quelle(s) régulation(s) ?

Les héritages des XVIIIe et XIXe siècles

Patrick Verley

Résumé

Envisager le rôle économique de l’État avec une perspective historique de très long terme, sur plusieurs siècles, permet de se libérer de visions simplistes, en général binaires, comme l’État-gendarme ou l’État interventionniste. De toute façon l’État, au sens large – de l’État central aux collectivités locales, aux États ou régions particulières dans les États fédéraux –, a toujours un rôle économique et social déterminant parce qu’il est le plus gros acteur de l’économie. Mais il n’est pas seul. Ce qui apparaît aujourd’hui comme spécifique de notre époque, un fonctionnement social et économique comme résultante d’un champ de forces non coordonnées, voire antagonistes, se révèle aussi vrai dans les siècles passés.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction. La question n’est pas « moins d’État » ou « plus d’État », mais l’articulation entre l’État et le marché

On pense souvent qu’au XXe siècle l’État intervient à tous les niveaux alors qu’auparavant, au XIXe siècle, siècle du libéralisme, il n’aurait assumé que des fonctions « d’État gendarme », laissant le marché réguler l’économie dont il ne faisait qu’édicter les règles pour un fonctionnement optimal et sanctionner ceux qui y contrevenaient. Peut-être était-ce prendre pour la réalité l’utopie de l’autorégulation par le marché chère aux économistes classiques. La crise des années 1930 aurait alors révélé une incapacité du marché à se réguler lui-même et incité les États à intervenir désormais directement, pour assumer le soutien des victimes et faire repartir l’économie. Selon les pays, les objectifs privilégiés ont alors différé, ce qui aurait conduit ensuite à une divergence entre des capitalismes nationaux aux formes quelque peu différentes, alors que la forme antérie...

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search