Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les primaires ouvertes

 | 
Rémi Lefebvre
, 
Éric Treille

Processus d’adoption

L’adoption des primaires ouvertes : entre logiques de conjoncture et transformations structurelles. Le cas du Mouvement Panhellénique Socialiste (PASOK) en Grèce, 2004-2009

Dimitrios Kosmopoulos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 2004, le PASOK a mis en place le système des primaires « ouvertes » pour désigner son président. Cette décision constitue une nouveauté dans la tradition partisane en Grèce à plusieurs égards. L’adoption des primaires ouvertes par le PASOK constitue une modalité organisationnelle en rupture avec la tradition partisane de sélection du leader. C’est la première fois dans l’histoire politique de la Grèce qu’un parti politique désigne son président en s’adressant à un corps électoral dépassant les membres du parti. Le terme « ouvertes » caractérise, ainsi, dans le cas du PASOK la transformation de l’électorat habilité à désigner le président du parti. Historiquement, c’est le Congrès qui, au sein du parti, a en charge d’élire le président. Lors de la consultation de 2004, le corps électoral dépasse les membres du parti et il est composé par des militants et des sympathisants-amis (amis = φίλοι, selon la terminologie utilisée). Les seules conditions étaient liées à l’âge légal pour vo...

Auteur

Chercheur, IRISSO, Université Paris-Dauphine, PSL Research University

© Presses universitaires du Septentrion, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540