Version classiqueVersion mobile

Le siège de Maubeuge (25 août – 8 septembre 1914)

 | 
Hans von Zwehl

Annexes de la deuxième partie

La route des gros canons en France1

Irwin S. Cobb
Traduction de Daniel Verheyde

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Permettez-moi de vous dire, dès le début de ce chapitre, que je ne prétends avoir la moindre connaissance dans ce que l’on appelle la science militaire. Plus je vois comment se déroule la guerre dans la réalité, moins j’ai l’impression d’en comprendre le sens. Pour moi la stratégie reste une science hermétique. Même la plus simple des premières leçons, l’A B C de cet art, me convainc qu’elle traite de mystères absurdes, mais néanmoins insondables.

Les aspects concrets de la campagne, je peux d’une certaine manière les saisir. Au moins, je pourrais me flatter de cela. Un homme devrait être sourd, muet et aveugle pour ne pas les saisir, s’ils se révélaient devant lui comme ils se sont révélés à moi. En effet, s’il a seulement de préservé la faculté de sentir, il peut être encore en mesure de comprendre la chose, puisque, comme je l’ai dit auparavant, la guerre dans ses phases les plus courantes n’est pas tant un spectacle qu’une très mauvaise odeur. En ce qui concerne les rudiments du ...

Auteur

Correspondant de guerre américain du Saturday Evening post

Daniel Verheyde (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search