Version classiqueVersion mobile

Le siège de Maubeuge (25 août – 8 septembre 1914)

 | 
Hans von Zwehl

Introduction. Un débat politique et militaire français

Jean Heuclin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le siège de la place-forte de Maubeuge – entre le 25 août et le 8 septembre – fut le plus long de la phase d’invasion en 1914 alors que le rouleau compresseur allemand remportait les batailles de Mons et Charleroi (21-24 août 1914) puis celles de Guise-Saint-Quentin (29-30 août) jusqu’au coup d’arrêt des batailles de la Marne1 (5-10 septembre).

Cette résistance imprévue de Maubeuge suscita dès-avant la fin du conflit une vive polémique qui se déroula dans une première phase de 1918 à 1922 avec, au cœur, entre avril et mai 1920, le procès du général Fournier. L’affaire rebondit ensuite entre 1935 et 1939 dans un contexte diffèrent, celui de la construction de la Ligne Maginot2. Il en résulta toute une littérature3 franco-française dont les principaux auteurs furent le commandant Paul Cassou et le général A. Clément-Grandcourt. L’enjeu au premier chef de ce débat est précisé dans le rapport présenté à la Chambre des Députes lors de la séance du 7 juillet 1920 par le colonel Girod, repr...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search