Version classiqueVersion mobile

Qu’est-ce que résister ?

 | 
José-Angel Calderón
, 
Valérie Cohen

Bibliographie

Texte intégral

Ackroyd Stephen et Thompson Paul (2006), « All Quiet on the Workplace Front? A Critique on Recent Trends in British Industrial Sociology » in Patterns of Work in the Post-Fordist Era: Fordism and Post-Fordism, Cheltenham, Edward Elgar.

Ackroyd Stephen et Thompson Paul (1999), Organizational misbehaviour, London, Sage.

Agrikoliansky Eric, Filleule Olivier, Sommier Isabelle (2010), Penser les mouvements sociaux, Paris, La Découverte.

Alaluf Mateo et Rolle Pierre (2001), « Une classe ouvrière et des ouvriers sans classe », Contretemps, n° 1.

Alonzo Philippe (1997), « Les rapports au travail et à l’emploi des caissières de la grande distribution, des petites stratégies pour une grande vertu », Travail et Emploi, n° 76.

Amossé Thomas (2003), « Interne ou externe, deux visages de la mobilité professionnelle », INSEE Première, n° 921, septembre.

Amossé Thomas (2011), « Cadres/Non cadres : une frontière toujours consistante », in Bouffartigue Paul, Gadea Charles, Pochic Sophie (dir.), Cadres, classes moyennes : vers l’éclatement ?, Paris, Armand Colin.

Appay Béatrice (2005), La dictature du succès, le paradoxe de l’autonomie contrôlée et de la précarisation, Paris, L’Harmattan.

Austin John (1970), Quand dire, c’est faire, Paris, Seuil, 1970, (1re édition 1962).

Bachelard Gaston (1994), L’intuition de l’instant, Paris, Stock, Le livre de poche (1re édition 1932).

Bachet Daniel (2012), « Résistances, autonomie et implication des salariés. Quelle sociologie du travail ? », Les Mondes du Travail, n° 12.

Balestrini Nanni et Moroni Primo (1989), L’orda d’oro, Milano, Feltrinelli.

Banville Étienne (de) (2001), L’usine en douce – le travail en perruque, Paris, L’Harmattan.

Bazin Laurent (2004), « Relégation, marché et désactivation du militantisme communiste », Journal des anthropologues, n° 96-97.

Bazin Laurent et Selim Monique (2012), « Travail, sexe, État. Une démarche anthropologique », Variations, n° 17.

Bazin Laurent, Hours Bernard et Selim Monique (2009), L’Ouzbékistan à l’ère de l’identité nationale. Travail, science, ONG, Paris, L’Harmattan.

Beaud Stéphane (1996), « La “Désouvriérisation” des lycées professionnels », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, n° 114.

Beaud Stéphane et Pialoux Michel (2005), Retour sur la condition ouvrière, Paris, Fayard.

Bélanger Jean et Thuderoz Charles (2010), « Le répertoire de l’opposition au travail », Revue française de sociologie, n° 51-3.

Benilde Marie (2007), On achète bien les cerveaux, Paris, Raisons d’agir.

Bennani-Chaïbri Mounia, Fillieule Olivier (dir.) (2003), Résistances et protestations dans les sociétés musulmanes, Paris, Presses de Sciences Po.

Bensoussan Mathieu (2008), Les formes de l’engagement des cadres. Pratiques collectives et offres de représentation, Thèse de sociologie, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, sous la direction de Françoise Piotet.

Bernoux Philippe (2004), Sociologie du changement dans les entreprises et les organisations, Paris, Seuil.

Béroud Sophie et Bouffartigue Paul (dir.) (2009), Quand le travail se précarise, quelles résistances collectives ?, Paris, La Dispute.

Berthaut Jérôme (2012), La banlieue sur commande. Enquête sur l’intériorisation d’un sens commun journalistique. Thèse de doctorat en sociologie, Université Paris 7.

Bihr Alain (1989), Entre Bourgeoisie et prolétariat. L’encadrement capitaliste, Paris, L’Harmattan.

Boltanski Luc (1982), Les cadres. La formation d’un groupe social, Paris, Les éditions de Minuit.

Boltanski Luc (2009), De la critique – Précis de sociologie de l’émancipation, Paris, Gallimard.

Boltanski Luc et Chiapello Eve (1999), Le nouvel esprit du capitalisme, Paris, Gallimard.

Bouffartigue Paul (1999), « La crise d’un salariat de confiance. Les cadres déstabilisés », Actuel Marx, n° 26.

Bouffartigue Paul (2001), Les cadres. Fin d’une figure sociale, Paris, La Dispute.

Bouffartigue Paul (dir) (2004), Le retour des classes sociales, Paris, La Dispute.

Bouquin Stephen (2004), « Visibilité et invisibilité des luttes sociales : question de quantité, de qualité ou de perspective ? », Congrès Marx International IV, 2, 15 pages, miméo.

Bouquin Stephen (2006), « Visibilité et invisibilité des luttes sociales », in Lojkine Jean, Cours-Salies Pierre, Vakaloulis Michel (dir.), Nouvelles luttes de classes, Paris, PUF.

Bouquin Stephen (2006), La valse des écrous. Travail et action collective dans l’industrie automobile, Paris, Syllepse.

Bouquin Stephen (2010), « Harry Braverman face à la sociologie du travail », L’homme et la société, n° 178.

Bouquin Stephen (dir.) (2008), Résistances au travail, Paris, Syllepse.

Bouquin Stephen, Leonardi Suzana, Moore Sian (2007), « Employee Representation and Voice in Small and Medium­sized Enterprises, the Small project », Transfer European review of Labour and Research, vol. 13, n° 1.

Bouquin Stephen (2011), « La question des résistances au travail dans la sociologie du travail française », Revue Actuel Marx.

Bourdieu Pierre (1979), La distinction, Paris, Minuit.

Brossat Alain (2004), « Résistance(s) et pouvoir(s) chez Michel Foucault », in Chemla Patrick (dir.), Résistances et transferts, Paris, Eres.

Burawoy Michael (1978), « Towards a Marxist Theory of the Labour Process: Braverman and Beyond », Politics & Society, n° 3-4.

Burawoy Michael (1979), Manufacturing Consent: Changes in the Labor Process under Monopoly Capitalism, Chicago, The University of Chicago Press.

Burawoy Michaël (2012), « Manufacturing Consent revisité », La Nouvelle Revue du Travail, n° 1.

Butera Federico (ed.) (1980), « Le ricerche “non disciplinarie” per la trasformaziones del lavoro in Italia: 1969-1979 », Sociologia del Lavoro, Bologne, n° 10-11.

Butler Judith (2004), Le pouvoir des mots – politique du performatif, Ed. Amsterdam.

Calderón José-Angel (2006), « Repensar la cuestión de la resistencia en el trabajo o buscando al trabajador perdido », Sociología del Trabajo, n° 56.

Calderón José-Angel (2008), « Michael Burawoy et la théorie du procès de travail. Généalogie d’un paradigme de la sociologie du travail », Tracés, n° 14.

Calderón José-Angel (2008), « Précarité et mobilisation au travail. Une immersion en chaîne de montage », in Linhart Danièle (dir.), Pourquoi travaillons-nous ?, Ramonville Saint-Agne, Erès.

Calderón José-Angel et López Calle Pablo (2009), « Recompositions du capitalisme espagnol et résistances des précaires » in Béroud Sophie et Bouffartigue Paul (dir.), Quand le travail se précarise, quelles résistances collectives ?, Paris, La Dispute.

Calderón José-Angel et López Calle Pablo (2010), « Transformaciones del trabajo e individualización de las relaciones laborales », Sociología del Trabajo, n° 68.

Cardon Philippe, Kergoat Danièle et Pfefferkon Roland (dir.) (2009), Les chemins de l’émancipation, Paris, La Dispute.

Cassel Joan (2001), « Différence par corps : les chirurgiennes », Les cahiers du Genre, n° 29.

Castel Robert (1995), Les métamorphoses de la question sociale, Paris, Fayard.

Cefaï Daniel (2007), Pourquoi se mobilise-t-on ? Les théories de l’action collective, Paris, La Découverte.

Certeau Michel de (1980), L’invention du quotidien, t. 1, Paris, 10/18.

Chantraine Gilles et Ruchet Olivier (2009), « Dans le dos du pouvoir », Vacarme, n° 42.

Chauvel Louis (2001), « Le retour des classes sociales », Revue de l’OFCE, n° 79.

Cingolani Patrick (1996), « Entre ressentiment et comédie – note sur le mouvement de novembre 1995 », Tumultes, n° 8.

Cingolani Patrick (2003), La République, les sociologues et la question politique, Paris, La Dispute.

Cingolani Patrick (coord.) (2012), Un travail sans limites ? Subordination, tensions, résistances, Paris, ERES.

Cohen Valérie (2003), Chômage et mobilisation collective. Processus de formation et tentative d’affirmation d’une force contestataire, Thèse de sociologie, Université Paris X-Nanterre.

Costes Laurence (1994), L’étranger sous terre, Paris, L’Harmattan, coll. Logiques sociales.

Courpasson David (1997), « Régulation et gouvernement des organisations. Pour une sociologie de l’action managériale », Sociologie du travail, n° 1.

Courpasson David (2000), L’action contrainte. Organisations libérales et domination, Paris, PUF.

Courpasson David et Thoenig Jean-Claude (2008), Quand les cadres se rebellent, Paris, Vuibert.

Cousin Olivier (2004), Les cadres : grandeur et incertitude, Paris, L’Harmattan.

Cousin Olivier (2008), Les cadres à l’épreuve du travail, Paris, PUR.

Cousin Olivier (2009), « Résister au nom du travail », in Causer Jean-Yves, Durand Jean-Pierre, Gasparini Wiliam (dir.), Les identités au travail. Analyses et controverses, Toulouse, Octarès.

Coutrot Thomas (1998), L’entreprise néolibérale, nouvelle utopie capitaliste ?, Paris, La Découverte.

Cromer Sylvie, Lemaire Dominique (2007), « L’affrontement des sexes en milieu de travail non mixte », Cahier du genre, n° 42.

Crozier Michel et Friedberg Erhard (1977), L’Acteur et le système, Paris, Seuil, 1977.

Crozier Michel (1963), Le phénomène bureaucratique, Paris, Seuil.

Cru Daniel (1988), « Les règles de métier », in Dejours Christophe (dir.), Plaisir et souffrance dans le travail, Paris, Édition de l’AOCIP.

De La Pradelle Michèle (1996), Les vendredis de Carpentras. Faire son marché en Provence et ailleurs, Paris, Fayard.

De Lauretis Teresa (1993), “Sujetos excéntricos: la teoría feminista y la conciencia histórica”, in María C. Cangiamo y Lindsay DuBois, (comp.), De mujer a género, teoría, interpretación y práctica feministas en las ciencias sociales, Buenos Aires, Centro Editor de América Latina.

Debord Guy (1992), La société du spectacle, Paris, Gallimard.

Dejours Christophe (1998), Souffrance en France, Paris, Seuil.

Delphy Christine (1998), L’ennemi principal. Économie politique du patriarcat (Tome 1), Paris, Syllepse.

Delphy Christine (2001), L’ennemi principal. Penser le genre (Tome 2), Paris, Syllepse.

Demazière Didier (2003), Le Chômage. Comment peut-on être chômeur ?, Paris, Belin.

Demazière Didier et Pignoni Maria-Teresa (1998), Chômeurs : du silence à la révolte, Paris, Hachette Littératures, 1998.

Derrida Jacques (1979), La lingüística de Rousseau, Buenos Aires, Ediciones Caldén.

Desmons Eric (2011), « Résistance », in Marzano Michela (dir.), Dictionnaire de la violence, Paris, PUF.

Devreux Anne-Marie (2004), « Les résistances des hommes au changement social : émergence d’une problématique », Cahiers du genre, n° 36.

Dilthey Wilhelm (1986), Crítica de la Razón Histórica, Madrid, Península.

Dockès Pierre (2002), « Périodisation du capitalisme et émergence d’un néo-capitalisme » in Dockès Pierre (dir.), Ordre et désordres dans l’économie-monde, Paris, PUF.

Duprez Dominique et Pinet Michel (2003), Du genre et des origines. Le recrutement des policiers et des médiateurs, Paris, La documentation Française.

Dubar Claude (1988), La socialisation, Paris, Armand Colin (2e édition).

Dubet François (1987), La Galère : jeunes en survie, Paris, Fayard.

Dubois Pierre (1976), Le sabotage dans l’industrie, Paris, Calman-Lévy.

Dunezat Xavier (2004), Chômage et action collective. Luttes dans la lutte. Mouvements de chômeurs et chômeuses de 1997-1998 en Bretagne et rapports sociaux de sexe, Thèse de sociologie, Université de Versailles/Saint-Quentin-En-Yvelines.

Dunezat Xavier (2009), « Organisation du travail militant, luttes internes et dynamiques identitaires : le cas des “mouvements de chômeurs” », in Surdez Muriel, Voegtli Michaël, Voutat Bernard (dir.), Identifier – s’identifier, Lausanne, Antipodes.

Dunezat Xavier (2011), « Mouvements de “sans”, rapports sociaux et “exclusion sociale”. L’introuvable groupe mobilisé », in Chabanet Didier, Dufour Pascale, Royall Frédéric (dir.), Les mobilisations sociales à l’heure du précariat, Rennes, Presses de l’EHESP.

Dupuy François (2005), La fatigue des élites. Le capitalisme et ses cadres, Paris, Seuil.

Durand Jean-Pierre (2004), La chaîne invisible. Travailler aujourd’hui : flux tendu et servitude volontaire, Paris, Seuil.

Durand Jean-Pierre et Linhart Danièle (coord.) (2005), Les ressorts de la mobilisation au travail, Toulouse, Octares.

Durand Marcel (2006), Grain de sable sous le capot, Résistance & contre-culture ouvrière : les chaînes de montage de Peugeot (1972-2003), Marseille, Agone.

Erbès-Seguin Sabine (1999), La sociologie du travail, Paris, La Découverte.

Falquet Jules, Lada Emmanuelle, Rabaud Aude (Coord.) (2006), « (Ré)articulation des rapports sociaux de sexe, classe et “race”. Repères historiques et contemporains. », Cahiers du CEDREF, Paris, Université Paris-Diderot.

Faludi Susan (1993), Backlash : La guerre froide contre les femmes, Paris, Des Femmes.

Fanon Franz (1952), Peau noire, masques blancs, Paris, Seuil.

Ferrarotti Franco (1976), Hombres y máquinas en la sociedad industrial, Barcelona, Editorial Labor.

Filleule Olivier, Mathieu Lilian, Pechu Cecile (dir.) (2009), Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris, Presses de Sciences Po.

Fillieule Olivier (2009), « Travail militant, action collective et rapports de genre », in Fillieule Olivier, Roux Patricia (dir.), Le sexe du militantisme, Paris, Presses de la FNSP.

Fortino Sabine (2002), La mixité au travail, Paris, La Dispute.

Foucault Michel (1975), Surveiller et punir, Paris, Gallimard.

Foucault Michel (1976), Histoire de la sexualité : La volonté de savoir (Volume 1), Paris, Gallimard.

Foucault Michel (1986), « Omnes et singulatim : vers une critique de la raison politique », Le Débat, n° 41.

Foucault Michel (1989), Las palabras y las cosas. Una arqueología de las ciencias humanas, Madrid, Siglo XXI.

Foucault Michel (2001), « L’écriture de soi », Corps écrit, n° 5.

Fournier Pierre (1996), « À propos de Roy et Burawoy, 1945-1975 », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 115.

Freidson Eliott (1984), La profession médicale, Paris, Payot.

Freyssenet Michel (1979), Division du travail et mobilisation quotidienne de la main-d’œuvre, Le cas Renault et Fiat, Paris, CSU.

Galerand Elsa (2006), « Retour sur la genèse de la Marche mondiale des femmes (1995-2001). Rapports sociaux de sexe et contradictions entre femmes », Cahiers du genre, n° 40.

Galerand Elsa (2007), Les rapports sociaux de sexe et leur (dé)matérialisation. Retour sur le corpus revendicatif de la Marche mondiale des femmes de 2000, Thèse de doctorat en sociologie, Université de Versailles St-Quentin en Yvelines, Université du Québec à Montréal.

Galerand Elsa (2009), « Contradictions de sexe et de classe. La Marche Mondiale des Femmes de 2000. », in Fillieule Olivier, Roux Patricia (dir.), Le sexe du militantisme, Paris, Presses de la FNSP.

Gaulejac Vincent (de) (1991), Le Coût de l’excellence, Paris, Seuil.

Gaulejac Vincent (de) (2005), La société malade de la gestion. Idéologie gestionnaire, pouvoir managérial et harcèlement social, Paris, Seuil.

Giraud Baptiste (2009), « Des conflits au travail à la sociologie des mobilisations : les apports d’un décloisonnement empirique et théorique », Politix, n° 86.

Godelier Maurice (1984), L’idéel et le matériel, Paris, Fayard.

Goussard Lucie (2008), « Le consentement limité au travail. Résistances et consentement des salariés dans l’ingénierie automobile », Tracés, n° 14.

Grignon Claude (1971), L’ordre des choses, les fonctions sociales de l’enseignement technique, Paris, Éditions de Minuit.

Groux Guy et Pernot Jean-Marie (2008), La grève, Paris, Presses de la FNSP.

Guillaumin Colette (1992), Sexe, Race et Pratique du pouvoir. L’idée de Nature, Paris, Côté-femmes éditions.

Haraway Donna (1988), “Situated Knowledges : The Science Question in Feminism and the Privilege of Partial Perspective”, Feminist Studies, Vol. 14, No. 3.

Harvey David (2012), Rebel Cities. From the Right to the City to the Urban Revolution, New York, Verso.

Hatzfeld Nicolas (2011), « Les conflits du travail, source renouvelée d’expérience et de connaissance », Sociologie du travail, n° 53.

Hirata Helena, Zarifian Philippe (2000), « Travail (le concept de) », in Hirata Helena, Laborie Françoise, Le Doaré Hélène, Senotier Danièle (dir.), Dictionnaire critique du féminisme, Paris, PUF.

Hobbes Thomas (2001), Leviatán o la materia, forma y poder de una república, eclesiástica y civil, Madrid, Alianza editorial.

Hughes Everett (1996), Le regard sociologique, Paris, éditions de l’EHESS.

Ibáñez Jesús (1997), A contracorriente, Madid, Editorial fundamentos.

Ibáñez Jesús (1994), El regreso del sujeto : la investigación social de segundo orden, Madrid, Siglo XXI.

Ion Jacques, Franguiadakis Spyros, Viot Pascal (2005), Militer aujourd’hui, Paris, Autrement.

Jauréguiberry Francis (2003), Les branchés du portable. Sociologie des usages, Paris, PUF.

Kergoat Danièle (1973), Bulledor ou l’histoire d’une mobilisation ouvrière, Paris, Éditions du Seuil.

Kergoat Danièle (1982), Les ouvrières, Paris, Sycomore.

Kergoat Danièle (2012), Se battre, disent-elles…, Paris, La Dispute.

Kergoat Danièle, Imbert Françoise, Le Doaré Hélène, Senotier Danièle (1992), Les infirmières et leur coordination. 1988-1989, Paris, Lamarre.

Kergoat Prisca (2006), « De l’indocilité au travail d’une fraction des jeunesses populaires. Les apprentis et la culture ouvrière », Sociologie du travail, n° 48.

Kergoat Prisca (2010), Les formations par apprentissage dans les grandes entreprises, Editions Sarrebruck, Éditions Universitaires Européennes.

Kergoat Prisca (2011), « La mixité dans les collectifs de travail : un enjeu de la socialisation professionnelle », in Cacouault Marlène et Charles Frédéric (dir.), Quelle mixité dans les formations et les groupes professionnels ?, Paris, L’Harmattan.

Klandermans Bert (1984), « Mobilization and Participation : Social Psychological Expansions of Resource Mobilization Theory », American Sociological Review, n° 49/5.

Knights David (1990), « Subjectivity, Power and the Labour Process », in Knights David et Willmots Hugh, Labor Process Theory, MacMillan.

Knights David et Mc Cabe Darren (2000), « Ain’t Misbehavin’? Opportunities for Resistance under New Forms of Quality Management », Sociology, vol. 23, n° 4.

Lada Emmanuelle (2009), « Individualisation, isolement au travail et pratiques collectives dans l’hôtellerie », in Cardon Pierre, Kergoat Danièle, Pfefferkorn Rolland (dir.), Chemins de l’émancipation et rapports sociaux de sexe, Paris, La Dispute.

Lada Emmanuelle (2011), « Les recompositions du travail des aides à domicile en France », Formation-Emploi, n° 115.

Lardé Christian (1983), Des matières premières aux médicaments ou de la fabrication de médicaments en industrie pharmaceutique, Thèse de doctorat de pharmacie, Faculté de pharmacie, Université Lille 2.

Lévi-Strauss C. (1962), La pensée sauvage, Paris, Plon.

Linhart Danièle (1994), La modernisation des entreprises, Paris, La Découverte.

Linhart Danièle (2009), « Les conditions paradoxales de la résistance au travail », Nouvelle revue de psychosociologie, n° 7.

Linhart Robert et Linhart Danièle (1985), « Naissance d’un consensus. La participation des salariés » in Bachet Daniel, Décider et Agir, CESTA, Paris.

López Calle Pablo (2009), La desmovilización general. Jóvenes, sindicatos y reorganización productiva, Madrid, La Catarata.

Lüdtke Alf (1996), « Ouvriers, Eigensinn et politique dans l’Allemagne du XXe siècle », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 113.

Lütdke, Alf (2000), Des ouvriers dans l’Allemagne du XXe siècle. Le quotidien des dictatures, Paris, L’Harmattan.

Lyotard Jean-François (1983), Le différend, Paris, Minuit.

Marchand Véronique (2011), « Les marchés de Roubaix : territoires urbains d’une ségrégation socio-ethnique », Les nouvelles ségrégations scolaires et professionnelles, Cereq, Relief.

Marcuse Herbert (1968), L’homme unidimensionnel, Paris, Les éditions de minuit.

Maruani Margaret (2002), « Des femmes dans les sciences de l’homme », Ateliers scientifiques de Cargèse, CNRS.

Marx Karl (1974), Miseria de la Filosofía, Madrid, Ed. Júcar.

Marx Karl (2006), El Capital. Crítica de la Economía Política, Madrid, Siglo XXI.

Marx Karl (2007), Contribución a la Crítica de la Economía Política, Madrid, Siglo XXI.

Mathieu Nicole-Claude (1985), « Quand céder n’est pas consentir. Des déterminants matériels et psychiques de la conscience dominée des femmes, et de quelques-unes de leurs interprétations en ethnologie », in Mathieu Nicole-Claude, L’arraisonnement des femmes. Essai en anthropologie des sexes, Paris, EHESS.

Mathieu Nicole-Claude (1971), « Notes pour une définition sociologique des catégories de sexe », Epistémologie sociologique, n° 11.

Méda Dominique (1998), El trabajo: un valor en peligro de extinció, Barcelona, Gedisa.

Merleau Ponty Michel (1995), Les aventures de la dialectique, Paris, Gallimard.

Mispelblom Beyer Frederik (2006), Encadrer, un métier impossible ?, Paris, Armand Colin.

Molinier Pascale (2002), « Féminité sociale et construction de l’identité sexuelle : perspectives théoriques et cliniques en psychodynamique du travail », L’orientation scolaire et professionnelle, n° 31/4.

Muller Séverin (2005), « Le temps du démontage. L’adaptation collective aux contraintes de production dans un abattoir », in Linhart Danièle et Moutet Aimée (dir.), Le Temps nous est compté. La construction des normes temporelles du travail, Paris, La Découverte.

Muller Séverin (2011), « L’industrie pharmaceutique et l’État. Comment garantir la santé sans nuire au commerce », Savoir/Agir, n° 16.

Naville Pierre (1949), « La crise de l’illusion professionnelle chez l’enfant et chez l’adolescent », Enfance, Tome 2, n° 1.

Neveu Alain (1985), Une régie de centre-ville : évaluation de la demande et analyse de l’efficacité de services sur les quartiers à Roubaix, mémoire de DEA, Université Paris X, Nanterre.

O’Doherty Damian et Willmott Hugh (2001), “Debating Labour Process Theory: the Issue of Subjectivity and the Relevance of Poststructuralism”, Sociology, vol. 34, n° 3.

Paicheler Geneviève et Moscovici Serge (1984), « Suivisme et conversion », in Moscovici Serge (dir), Psychologie sociale, Paris, PUF.

Panzieri Raniero (1994), “Sull’uso capitalistico delle machina nel neocapitalismo” (1961, 1re édition), in Panzieri Raniero, Spontaneità et Organizzazione. Gli anni dei Quaderni Rossi, Pisa, BFS.

Péchu Cécile (2009), « Répertoire d’action », in Fillieule Olivier, Mathieu Lilian, Péchu Cécile (dir.), Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris, Presses de la FNSP.

Pfefferkorn Roland (2007), Inégalités et rapports sociaux. Rapports de classes, rapports de sexes, Paris, La Dispute.

Pialoux Michel (1979), « Jeunes sans avenir et travail intérimaire », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 26-27 mars-avril.

Pialoux Michel (1993), « Le désarroi du délégué », in Bourdieu Pierre (dir.), La Misère du monde, Paris, Seuil.

Pialoux Michel (1993), « Le vieil ouvrier et la nouvelle usine », in Bourdieu Pierre (dir.), La Misère du monde, Paris, Seuil.

Plihon Dominique (2004), Le nouveau capitalisme, Paris, La Découverte.

Pochic Sophie (2001), « Chômage des cadres : quelles déstabilisations ? », in Bouffartigue Paul (dir.), Cadres : la grande rupture, Paris, La Découverte.

Proust Françoise (1997), De la résistance, Paris, Cerf.

Rancière Jacques (1985), « Savoirs Hérétiques et émancipation du pauvre », in Borreil Jean (dir.), Les sauvages dans la cité, Paris, Champ Vallon.

Rancière Jacques (1992), Les noms de l’histoire, Paris, Seuil.

Rawls John (2000), La justicia como equidad: materiales para una teoría de la justicia. Madrid, Tecnos.

Reynaud Jean-Daniel (1982), Sociologie des conflits du travail, Paris, PUF.

Reynaud Jean-Daniel (1988), « Les régulations dans les organisations : régulation de contrôle et régulation autonome », Revue française de sociologie, n° 29-1.

Ricoeur Paul (1996), Sí mismo como otro, Madrid, Siglo XXI de España.

Rolle Pierre (1988), Bilan de la sociologie du travail (Tome I : Travail et salariat), Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble.

Rot Gwenaëlle (2006), Sociologie de l’atelier, Renault, le travail ouvrier et le sociologue, Toulouse, Octares.

Rousseau Jean-Jacques (2006), Ensayo sobre el origen de las lenguas, Mexico DF, FCE.

Rousseau Jean-Jacques (2004), El contrato social, Madrid, Edimat.

Roy Donald (1959), Restriction of output by machine operators in a piecework machine shop: a preliminary analysis, Doctoral Thesis in Sociology, University of Chicago.

Rozès Stéphane (2001), « La fin de l’exception idéologique », in Bouffartigue Paul (dir.), Cadres : la grande rupture, Paris, La Découverte.

Sanna Eleonora (2006), Pratiques de soi et performance de genre : la construction des sujets politiques entre Pouvoir et Autonomie, Thèse de doctorat en Science Politique, Université de Paris 8.

Saussure Ferdinand (1945), Curso de linguistica genral, Buenos Aires, Editorial Losada.

Schmitt Carl (2002), El Leviathan en la teoría del estado de Tomás Hobbes, Buenos Aires.

Schnapper Dominique (1981), L’épreuve du chômage, Paris, Gallimard.

Scott James (2009), La domination et les arts de la résistance. Fragments du discours subalterne, Paris, Amsterdam Ed.

Segrestin Denis (2004), Les chantiers du manager, Paris, Colin.

Sennett Richard (2000), Le travail sans qualités, Paris, Albin Michel.

Snow David (1986), « Frame alignment Processes, Micromobilization, and Movement Participation », American Sociological Review, n° 51/4.

Soares Angelo (dir) (1997), Stratégies de résistance et travail des femmes, Paris, L’Harmattan.

Sommier Isabelle (2003), Le renouveau des mouvements contestataires à l’heure de la mondialisation, Paris, Flammarion.

Sommier Isabelle et Crettiez Xavier (dir.) (2006), La France rebelle, Paris, Editions Michalon.

Staerklé Christian, Delay Christophe, Gianettoni Lavinia, Roux Patricia (2007), Qui a droit à quoi ? Représentations et légitimation de l’ordre social, Grenoble, PUG.

Stewart Paul (2008), « Le mythe de la fin du collectivisme. La montée de l’individualisme et la mort du travailleur collectif dans la sociologie britannique », in Bouquin Stephen (dir), Les résistances au travail, Paris, Sylepse.

Thompson Paul (1989), The nature of work: an introducing to debates in Labour Process Theory, Londres, MacMillan Press.

Tilly Charles (1986), La France conteste de 1600 à nos jours, Paris, Fayard.

Touraine Alain, Wieviorka Michel, Dubet François (1984), Le mouvement ouvrier, Paris, Fayard.

Trat Josette (2002), Genre et mouvements sociaux, Thèse de sociologie, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines.

Tronti Mario (2013), Nous opéraïstes. Le roman de formation des années soixante en Italie, Paris, Editions d’en bas.

Van den Broeck Diane et Dundon Tony (2012), « (Still) Up to No Good: reconfiguring Worker Resistance and Misbehaviour in an Increasingly Unorganized World », Relations Industrielles/Industrial Relations, n° 67-1.

Vincent Jean-Marie (1995), « Flexibilité du travail et plasticité humaine », in Bidet Jacques et Texier Jacques (dir.), La crise du travail, Paris, PUF, Actuel Marx.

Waelli Mathias (2007), « Hyper, Social Killer? – nouvelles formes d’agrégation au travail : l’exemple des caisses d’hypermarché » in Raison présente, n° 162.

Waelli Mathias (2009), Caissière… et après ? – Une enquête parmi les travailleurs de la grande distribution, Paris, PUF.

Waldinger Roger, Ward Robin, Aldrich Howard (1985), « Ethnic Business and Occupational Mobility in Advanced Societies », Sociology, Vol.19, n° 4.

Willis Paul (2011), L’École des ouvriers. Comment les enfants d’ouvriers obtiennent des boulots d’ouvriers, Marseille, Agone (1re édition, 1977).

Willmott Hugh (1994), « Bringing Agency (Back) into Organisational Analysis: Responding to the Crisis of (Post)Modernity », in J. Hassard and M. Parker (eds.), Towards a New Theory of Organisations, Routledge : London.

Zoll Rainer (1992), Nouvel individualisme et solidarité quotidienne, Paris, Kimé.

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search