Version classiqueVersion mobile

Viollet-le-Duc et Pierrefonds

 | 
Arnaud Timbert

Avant-propos. Le chantier de Pierrefonds à l’usage des médiévistes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les médiévistes disparaîtraient sans laisser de traces si, par malheur, ils se réfugiaient dans un statut de spécialistes qui ne ferait qu’exposer cruellement leurs déficiences et s’ils refusaient le double défi du comparatisme et du long terme1.

Parmi les diverses orientations que l’étude de l’architecture médiévale connaît aujourd’hui, la prospection dans les confins de périodes plus basses pourrait donner de nouveaux fruits. La transmission dans le milieu du bâtiment traverse les générations à un rythme autonome peu sensible aux gesticulations de l’histoire politique et formelle2. En dépit des révolutions industrielles, transmettre les savoirs tacites ou formalisés3 implique une relative permanence des techniques comme des savoir-faire4. Il s’agit, pour reprendre l’expression de J. Lucan, « de lignes de force » qui traversent les périodes et rassemblent les bâtisseurs de plusieurs temps5. Il en résulte une longue histoire matérielle de l’architecture médiévale6, une sorte de « még...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search