Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Civilisation allemande

 | 
Hans-Jürgen Lüsebrink
, 
Jérôme Vaillant

Problèmes méthodologiques de l’interdisciplinarité dans la recherche en civilisation allemande

Elise Lanoë

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La rédaction d’une thèse de doctorat, s’accompagne aujourd’hui d’un cahier des charges étendu. Un doctorant en sciences humaines doit être capable de brasser les recherches effectuées en diverses langues et de varier les approches méthodologiques : il est appelé à participer à des séminaires interdisciplinaires, à prendre des cours de langues, intervenir dans des colloques ou publier à l’étranger. Un historien, par exemple, doit savoir intégrer à sa recherche les études issues d’autres pays, anglo-saxons entre autres mais pas uniquement, et se faire aussi, à l’occasion, politiste, sociologue, anthropologue, économiste. Or, ce qui vaut pour les sciences humaines en général vaut à plus forte raison pour le domaine de la civilisation étrangère. Être germaniste, en effet, c’est déjà partager ses compétences entre littérature, langue et civilisation. Être civilisationniste, c’est, de plus, s’affilier à d’autres disciplines aussi variées que l’histoire, la géographie, les sciences politiq...

Auteur

Université Charles-de-Gaulle – Lille 3

© Presses universitaires du Septentrion, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540