Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fuite et expulsions des Allemands : transnationalité et représentations, 19e-21e siècle

 | 
Carola Hähnel-Mesnard
, 
Dominique Herbet

La dimension mémorielle

Les Allemands du Banat : Fuite, émigration, éclatement d’une collectivité historique

Gwénola Sebaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Contrairement aux Allemands d’Europe centrale, les Allemands de Roumanie n’ont pas été expulsés, mais ils n’ont pas pour autant été épargnés par les conséquences de la Seconde Guerre mondiale. Dès 1945, beaucoup ont fui leur pays pour échapper à la déportation en Union soviétique. Les années ceausistes virent s’accentuer l’émigration vers l’Allemagne occidentale à partir des années 1960, et de plus en plus massivement dans les années 1980. Après l’effondrement du Bloc de l’Est communiste et la chute du dictateur Nicolae Ceauşescu, cette fuite se mua en véritable exode. Nous nous attacherons ici aux Allemands du Banat. Eu égard à leur histoire singulière, ils fournissent la matière d’une étude de cas spécifique. La scission spatiale du groupe, engendrée par la Seconde Guerre mondiale et la dictature ceausiste, ouvre en effet l’opportunité d’une étude comparative transnationale susceptible d’éclairer le cas de l’Europe sud-orientale. En me fondant sur les résultats d’une double enquêt...

Auteur

Université Catholique de l’Ouest, Angers

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540