Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fuite et expulsions des Allemands : transnationalité et représentations, 19e-21e siècle

 | 
Carola Hähnel-Mesnard
, 
Dominique Herbet

La dimension mémorielle

La fuite et expulsion, un (non)-lieu de mémoire (trans)national ?

Alice Volkwein

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

« Pourquoi si tard ? » dit quelqu’un qui n’est pas moi. Parce que sans arrêt Mère me… Parce que comme à l’époque, quand le cri planait sur les eaux, je voulais crier, mais je ne pouvais pas… Parce qu’en vérité à peine plus de trois lignes… Parce que ce n’est que maintenant que…
Günter Grass1

Lorsque Günter Grass publie en 2002 son roman En crabe consacré à l’histoire et à la mémoire, en Allemagne, des mouvements forcés de population au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la question que pose son personnage, comme l’auteur, et avec lui une bonne partie de l’opinion publique allemande, c’est pourquoi revenir sur cette histoire à ce moment-là. « Pourquoi si tard ? » s’interrogent les uns, pointant du doigt la disparition du thème dans le discours public ouest-allemand au tournant des années 1970 et son effacement volontaire à l’Est dès les années 1950. « Pourquoi encore aujourd’hui ? » répondent d’autres, renvoyant à l’importance accordée à la question dans l’Allemagne d’a...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540