Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fuite et expulsions des Allemands : transnationalité et représentations, 19e-21e siècle

 | 
Carola Hähnel-Mesnard
, 
Dominique Herbet

Le traitement dans la littérature

L’effacement et la réapparition des traces de l’expulsion dans la culture mémorielle en Pologne à la lumière de quelques exemples littéraires

Marcin Cieński
Traduction de Annick Carlier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je souhaiterais commencer cette contribution par trois thèses très générales sur la littérature polonaise qui constitueront le point de départ des réflexions qui suivront.

Selon la première, la littérature polonaise a, de tout temps, et pas seulement au XXsiècle, porté un intérêt particulièrement grand à tout ce qui relève du domaine du politique. À l’époque de la République des Deux-Nations, jusqu’à la fin du XVIIIsiècle, la pensée s’exerce manifestement dans des catégories politiques plutôt qu’esthétiques et psychologiques. À l’époque du romantisme, les expériences individuelles sont quant à eux transposées en expériences collectives et patriotiques, en un appel à la restauration de l’État polonais. Jusqu’à la reconquête de l’indépendance polonaise après la Première Guerre mondiale, toutes les thématiques et toutes les réflexions sur l’identité polonaise concernant la société prennent une dimension politique. Les expériences vécues dans l’entre-deux-guerres constituent de nouve...

Auteur

Université de Wrocław

Annick Carlier (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540