Version classiqueVersion mobile

Fuite et expulsions des Allemands : transnationalité et représentations, 19e-21e siècle

 | 
Carola Hähnel-Mesnard
, 
Dominique Herbet

Le traitement dans la littérature

Voyages sur les traces des ancêtres dans des romans sur la Fuite et l’Expulsion des années 2000

Emmanuelle Aurenche

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La question des représentations de la fuite et de l’expulsion des Allemands après la Seconde Guerre mondiale peut être abordée de manières très diverses. C’est un aspect particulier de la présence de cette problématique dans la littérature contemporaine que nous souhaiterions aborder ici en nous intéressant à trois romans de langue allemande parus dans les années 2000. Leur point commun est de traiter ce thème à partir de l’expérience de personnages qui appartiennent à la génération de ceux qui n’ont pas vécu les événements et qui entreprennent un voyage sur les lieux d’origine de leurs parents. Dans le roman Himmelskörper [Corps célestes] de Tanja Dückers (2003), un des chapitres relate ainsi le bref séjour qu’effectuent son personnage principal, Freia, et sa mère, Renate, à Gdynia/Gdingen/Gotenhafen (Prusse orientale), un jour d’été de la fin des années 1980, plus de quarante ans après que la petite Renate, alors âgée de cinq ans, en a fui avec sa mère et sa tante, en janvier 1945...

Auteur

Université Lyon 2

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search