Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fuite et expulsions des Allemands : transnationalité et représentations, 19e-21e siècle

 | 
Carola Hähnel-Mesnard
, 
Dominique Herbet

Le traitement dans la littérature

La fuite et l’expulsion dans la littérature contemporaine. Réflexions méthodologiques à propos des notions de Heimat et d’espace1

Friederike Eigler
Traduction de Carola Hähnel-Mesnard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans un premier temps, cette contribution souligne la pertinence d’un recours aux théories de l’espace pour l’analyse des représentations littéraires de la Heimat. À l’aide d’une telle approche, on peut décrire de façon nuancée des représentations volontairement différentes de la Heimat, notamment dans le contexte de la fuite et de l’expulsion. En nous appuyant sur des analyses de textes, nous discuterons dans un deuxième temps les espaces de la « Heimat perdue » dans des romans de Horst Bienek, Jörg Bernig, Olaf Müller et Sabrina Janesch.

Au préalable, une remarque d’ordre heuristique : à cause de sa charge idéologique, beaucoup d’auteurs, notamment de la première génération, évitent la notion de Heimat2. Il paraît donc judicieux de ne pas se focaliser exclusivement sur l’utilisation de cette notion, mais de parler de constellations « d’espace, de temps et d’identité3 ». Par conséquent, les analyses qui suivent sur la conception de la Heimat portent sur la thématisation littéraire d...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540