Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fuite et expulsions des Allemands : transnationalité et représentations, 19e-21e siècle

 | 
Carola Hähnel-Mesnard
, 
Dominique Herbet

Approches historiographiques avant et après 1989

Destinées russe-allemandes : Exode et déportation des Allemands de Russie

Gwénola Sebaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Allemands de Russie sont les descendants de colons allemands invités par les tsars de Russie, notamment aux XVIIIe et XIXsiècles, à s’établir dans des régions géographiques très diverses de l’empire russe. Les deux colonies les plus importantes étaient celles de la Volga et de la mer Noire (Bessarabie, Caucase, Crimée). À la fin du XIXsiècle, l’objectif des tsars, le développement économique des nouvelles provinces de l’empire, était largement atteint. Mais la prise du pouvoir par Hitler, en 1933, scella le destin des minorités allemandes soviétiques. Après l’invasion de la Russie par l’armée allemande, le 22 juin 1941, les Allemands de la Volga furent accusés de trahison collective. Les Allemands, citoyens soviétiques, qui vivaient depuis six générations dans le bassin de la Volga, furent déportés en Sibérie. Les déportations de 1941 à 1945 touchèrent, outre les Allemands de la Volga, les Allemands de la Russie occidentale, de Géorgie et d’Azerbaïdjan, et de Leningrad (ex-S...

Auteur

Université catholique de l’Ouest, Angers

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540