Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fuite et expulsions des Allemands : transnationalité et représentations, 19e-21e siècle

 | 
Carola Hähnel-Mesnard
, 
Dominique Herbet

Approches globales et histoire croisée

Irréconciliables ? La mémoire de l’Holocauste et la mémoire de la fuite et de l’expulsion

Bill Niven
Traduction de Estelle Herbet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour traiter la question posée dans le titre, je me concentrerai principalement sur la période entre 1979 et 1981 et l’Allemagne de l’Ouest. Beaucoup de choses de ce que je vais dire au sujet de ces années-là pourraient également s’appliquer à une période antérieure ou postérieure de l’histoire de l’Allemagne de l’Ouest, voire de l’Allemagne unifiée. Toutefois, cet article n’a pas vocation à examiner la totalité de l’histoire des relations entre la mémoire de l’Holocauste et la mémoire de la fuite et de l’expulsion après 1945, et je ne mentionne même pas la RDA. Comme on le verra cependant, je considère la période 1979-1981 comme un moment important de cette relation, pendant lequel certains modèles se sont clairement cristallisés et imposés dans l’espace public, et cela à un degré sans précédent. Vers la fin de l’article, je vais explorer quelques évolutions depuis 1981.

En janvier 1979, la série américaine Holocaust passait sur les écrans ouest-allemands. Conformément à l’idée que ...

Auteur

Nottingham Trent University

Estelle Herbet (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540