Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fuite et expulsions des Allemands : transnationalité et représentations, 19e-21e siècle

 | 
Carola Hähnel-Mesnard
, 
Dominique Herbet

Approches globales et histoire croisée

Questions de point de vue : une perspective nationale, européenne et globale sur les « purifications » ethniques modernes

Michael Schwartz
Traduction de Carola Hähnel-Mesnard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le caractère problématique d’une perspective nationale

La marche triomphale de l’État national moderne a déclenché « un énorme processus d’homogénéisation ethnique », tout particulièrement en Europe et dans la première moitié du XXsiècle ; selon le sociologue suédois Göran Therborn, c’est à l’Est de notre continent que cela se fit le plus sentir, où il y a 130 ans, parmi les quinze capitales de futurs États nationaux, seulement trois avaient une majorité de la population qui, d’un point vue ethnoculturel, correspondrait aux proportions démographiques actuelles1. Dans le contexte de cette histoire de la violence, une perspective historique nationale est inéluctablement la moins appropriée pour une critique nécessaire de l’État national et du nationalisme. Mais surtout, toute perspective nationale s’avère d’autant plus inappropriée qu’il s’agit de responsabilités de sa propre nation.

Nous mettons à l’épreuve cette thèse en examinant les politiques du passé ouest-allemandes après 1945 ...

Auteur

Institut für Zeitgeschichte, Berlin

Carola Hähnel-Mesnard (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540